présentation le programme précisions
l'atelier l'ouvrage final retour au serveur

Les usages des documents numériques dans l'université française



Jean-Michel 
Salaün

GRESI/ENSSIB

salaun arobase-anti__spam enssib.fr

Cette communication reprend des éléments d'une étude menée pour le programme de numérisation pour l'enseignement et la recherche1.

En France, comme dans tous les pays où des enquêtes sont menées, on constate que l'université se branche très rapidement sur le réseau Internet. La messagerie électronique est plébiscitée aussi bien par les enseignants que par les étudiants et son usage se répand de façon explosive, discipline par discipline. Toutes les institutions montent leur site Web. Le numérique s'introduit à tous les niveaux de l'organisation et se marie sans heurt avec les anciens supports (papier, audiovisuel).

Néanmoins, il apparaît que nombre d'universités françaises n'ont pas vraiment pris la mesure de l'ampleur des changements en cours et ne se donnent pas (ou ne trouvent pas) les moyens de répondre aux défis lancés. De nombreux symptômes en témoignent. Nous ne donnerons que quelques illustrations de ces difficultés:



Des débats, qui font du numérique un enjeu dans les changements de méthodes pédagogiques, ou le responsable de la montée de logiques marchandes dans l'université, paraissent décalés par rapport au terrain. Finalement, le numérique est au service de méthodes pédagogiques très différentes et il est utilisé aussi bien à des fins mercantiles que pour des échanges financièrement désintéressés.

Par contre, des changements très importants sont en cours et risquent de s'accélérer encore dans un proche avenir. Ils concernent, pour ceux que l'on peut percevoir, les modes de publication et la relation au document, le rapport au temps et à l'espace, ce que l'on peut appeler un «nomadisme universitaire», ou encore la relation au savoir par les liens multiples entre les documents.


1
Étude réalisée par les équipes GRESI/ENSSIB et ERSICO/Lyon III et coordonnée par Jean-Michel Salaün et Alain Van Cuyck.

Ce document a été traduit de LATEX par HEVEA.

présentation le programme précisions
l'atelier l'ouvrage final retour au serveur