présentation le programme précisions
l'atelier l'ouvrage final retour au serveur

L'imaginaire d'Internet



Patrice 
Flichy

Sociologue, Directeur de la revue
Réseaux

patrice.flichy@cnet.francetelecom.fr

Internet a été conçu parallèlement dans le monde universitaire et dans celui des hackers, amateurs proches de la contre- culture. Chacun de ces deux mondes sociaux avaient une conception de l'informatique en réseau. Ces projets se sont incarnés dans un certain nombre de choix technologiques mais aussi dans de nouvelles pratiques de communication et d'information conçues par et pour les universitaires ou les hackers. Ces deux mondes ont ainsi mis au point de nouveaux dispositifs informatiques mais aussi de nouveaux usages. Ces deux premiers cadres socio-techniques d'Internet ont servi et servent encore de références pour définir l'Internet de masse d'aujourd'hui.

À travers une analyse des textes des différents pionniers d'Internet, on s'attachera à analyser ces deux modèles fondateurs.

Ces discours sont très importants pour l'avenir d'Internet. Ils proposent, en effet, un cadre d'interprétation et d'action pour l'informatique communicante. Ils indiquent ce que l'on peut faire avec Internet et comment le faire. Ce cadre est d'autant plus puissant qu'il décrit des pratiques de communication qui fonctionnent effectivement à l'université ou dans des BBS et auxquels on peut éventuellement accéder. En devenant un nouvel internaute, on ne devient pas seulement un utilisateur d'informatique de réseau, d'outils de communication ou de recherche d'informations, mais on pénètre aussi dans un autre monde social où les rapports entre les individus sont égalitaires et coopératifs, où l'information est gratuite.

Certes, cette vision est en partie mystificatrice, la société n'est ni un cybercampus, ni une communauté contre-culturelle. Au cours des années 1990, des inégalités de compétence vont apparaître qui seront beaucoup plus fortes que dans le monde académique. Le principe de la gratuité va s'estomper, un certain nombre de ressources devront trouver un financement de type médiatique, mais le modèle initial va aussi perdurer. Des forums grand public vont se mettre en place, des informations collationnées par les universités vont être consultées par des utilisateurs variés, des individus ordinaires vont créer des sites où ils présenteront des contenus qui peuvent parfois être de grande valeur.

Ainsi le modèle de la communication au sein de la communauté scientifique et des BBS constitue, malgré tout, un cadre d'interprétation et d'action qui n'est que partiellement inadapté à la nouvelle réalité d'Internet. Il va fournir, pendant la décennie 1990, un répertoire des usages et des comportements sur Internet. En définitive, hier comme aujourd'hui, la force de l'imagination sociale a été l'une des composantes-clé de la naissance et du développement du cyberespace.
Ce document a été traduit de LATEX par HEVEA.

présentation le programme précisions
l'atelier l'ouvrage final retour au serveur