Actualité de la recherche en Histoire de l'immigration 01/2003-12/2003

Actualité des années antérieures :
2000
2001
2002

Nota : Conférences et colloques sont désormais signalés par la liste de diffusion "Histoire de l'immigration", vous pouvez vous y inscrire en envoyant un mail à Liste Histoireimmig

Décembre 2003

Nota  :  Conférences et colloques sont désormais signalés par la liste de diffusion "Histoire de l'immigration", vous pouvez vous y inscrire en envoyant un mail à Liste Histoireimmig

Février 2003

En librairie

Marie Claude Blanc-Chaléard (direction), Les italiens en France depuis 1945, Presses Universitaires de Rennes, 2002.

Recherches en cours

Séminaires

Politique et immigration (Paris 1)

le jeudi 13 mars
au CHSXXe siècle (salle 603 )
9 rue Malher Paris 4eme (métro Saint-Paul)
de 17h30 à 19h


Olivier Grojean
(doctorant en sociologie politique à l'EHESS) nous présentera son texte :
"S'engager à distance : la cause kurde en Europe"
La discutante sera : Johanna Siméant (professeur de science politique à l'Université de Lille)

sem2
sem3
sem4

Colloques, conférences

Des représentations aux réalités: les immigrés dans la société française

Tour à tour travailleurs, immigrés, musulmans, sans papiers, jeunes des banlieues, toujours à la marge d'une « intégration » miraculeuse, les immigrés n'en finissent pas de migrer par le vocabulaire et la stigmatisation. Pourtant, les revendications et les actions qui ont jalonné leur histoire dans la société franÇaise sont marquées par la volonté d'aboutir à une reconnaissance de leur droit à l'égalité.
Par ce cycle de conférences, le CIDIM partie prenante de cette histoire, vous propose d'ouvrir le débat en invitant des universitaires dont les recherches vont à l'encontre des représentations porteuses d'exclusion et nous démontrent qu'au delà des discours une autre approche est possible.

Lundi 3 Mars 2003 à 18 h 30 CRDP
L'Histoire de l'immigration : un révélateur Gérard Noiriel
Historien, directeur de recherche à l'EHESS

Les discours d'experts sur « l'intégration des immigrés » tournent de plus en plus à vide. Les militants qui souhaitent rompre avec la « pensée unique » pourraient mettre à profit les acquis de la recherche historique et sociologique pour réfléchir à un projet politique qui n'aurait pas pour objectif d'empêcher les gens de parler et d'agir, sous prétexte de les « intégrer » à l'ordre bourgeois, mais qui serait capable de promouvoir de nouvelles structures d'action collectives de façon à articuler d'une mani­re inédite les aspirations populaires à l'intégration et à l'autonomie.

- Etat, nation et immigration, vers une histoire du pouvoir, Paris, Belin, 2001, 400 p.
- Atlas de l'immigration en France, exclusion intégration, Autrement, 2002, 63 p.,

Jeudi 20 mars 2003 à 18 h 30 CRDP
Des chiffres et des hommes Hervé Le Bras
Polytechnicien et démographe, il est Directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (Paris) et Fellow du Churchill College (Cambridge).


Ce qui est à l'oeuvre inlassablement dans les populations humaines, c'est la mixité des unions qui brouille sans cesse les origines et permet à chacun de se construire un parcours généalogique. La définition d'ethnies, l'affectation des individus à ces ethnies selon des critères prétenduement objectifs, la solidification des origines dans une souche, tout cela exprime mezzo voce une nostalgie de la race et fait un pas vers elle.

"Le peuplement de l'Europe", La Documentation Française, 1996 "Le démon des origines", l'Aube, 1998

Jeudi 10 avril 2003, à 18 h 30 CRDP
Opinion publique, médias et immigration depuis 1945 : une histoire complexe Yvan Gastaut
Enseignant chercheur en Histoire Contemporaine à l'université de Nice, membre du CMMC (Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine)

La relation des Français à l'immigration a connu d'importantes évolutions depuis le milieu des années 90 : un apaisement des tensions est indéniable, un certain optimisme se développe autour de cette question (effet coupe du monde, maturité des médias, intégration bien avancée, productions culturelles métissées, discours politique plus feutré...). La périodisation des mutations de l'opinion publique sur la question des étrangers se dessine alors peu à peu : l'immigré ignoré (jusqu'au année 70) puis stigmatisé (années 80 - début 90) puis pris en compte (processus en cours depuis le milieu des années 90).
- L'immigration et l'opinion en France sous la Ve République, Paris, Seuil, 2000, 624 p.

Vendredi 16 mai 2003, à 18 h 30 CRDP
La haine de soi et de l'autre Nacira Guénif-Souilamas
Sociologue, maître de conférences à l'université Paris-XIII.


La haine de soi et de l'autre a trouvé là un terrain de prédilection, véritable laboratoire d'un monde sans rémission, sans pardon.
Pour ériger l'intolérance en règle de vie, les plus vulnérables ont été à bonne école, celle des classes moyennes, celle de la culture dominante, celle des gouvernants de tous bords : pas de pitié pour les quartiers "difficiles", tout juste un regard courroucé ou condescendant qui aujourd'hui se laisse aller à excuser le vote frontiste.
La gauche au pouvoir n'a même pas évité ce piège, elle y est tombée penaude, faisant presque son mea culpa d'avoir tant tardé à ouvrir les yeux. De l'aveuglement certes, auquel succède une myopie niant ses responsabilités dans le marasme périphérique et opposant le dédain ou, plus grave, la tétanie des bien-pensants à ceux qui proposent autre chose que la guerre urbaine médiatisée par un 20 heures réduit à la page "faits divers".
- Des "beurettes" aux descendantes d'immigrants nord-africains, Paris, Grasset, Le Monde, 2000, 362 p.

Vendredi 20 juin 2003, à 18 h 30 CRDP
Face au politique : persistance des rapports coloniaux Said Bouamama
Sociologue, enseignant à l'Université de Lille
Docteur en socio-économie et chargé de recherche à l'IFAR de Lille
La lutte pour l'accès aux droits politiques des résidents étrangers s'ancre sur le postulat démocratique que la citoyenneté est indivisible et qu'elle ne saurait accepter que des populations vivant ensemble et assumant ensemble les devoirs citoyens soient divisées en plusieurs catégories aux droits inégaux. Ce combat ne fait en réalité que poursuivre ceux qui, dans le passé, ont été menés pour élargir les droits politiques à des catégories jusque-là exclues : les esclaves, les ouvriers, les femmes, les jeunes de 18 à 21 ans. Pour toutes ces catégories, l'exclusion du droit de cité a été un outil de division et son obtention un progrès social. Il en est de même pour l'immigration.
- J'y suis j'y reste (Dagorno, 2001)
- Les Héritiers involontaires de la guerre d'Algérie (CREOPS, 2002)
- J'y suis, j'y vote. La lutte pour les droits politiques aux résidents étrangers, Paris, L'esprit frappeur, 2000, 116 p.


Calendrier
Lundi 3 Mars 2003, L'Histoire de l'immigration : un révélateur, par Gérard Noiriel ,à 18 heures 30
Jeudi 20 mars 2003, Des chiffres et des hommes, par Hervé Le Bras à 18 heures 30
Jeudi 10 avril 2003, Opinion publique, médias et immigration depuis 1945 : une histoire complexe par Yvan Gastaut, à 18 heures 30
Vendredi 16 Mai 2003, La haine de soi et de l'autre, par Nacira Guénif-Souilamas à 18 heures 30
Vendredi 20 juin 2003, Face au politique : persistance des rapports coloniaux, par Said Bouamama, à 18 heures 30


Toutes les conférences auront lieu
à 18 heures 30 à la salle Cézanne au CRDP
31 bd Athènes
13001 MarseillePour tout renseignement 04 91 62 58 93

Centre d'information et de documentation sur l'immigration et le Maghreb CIDIM, 9 rue de la Rotonde,13001 Marseille
Tel : 04 91 62 58 93 mel cidim arobase-anti__spam wanadoo.fr

Les immigrés dans la ville: comparaison franco-britanniques

 

Journée d'étude
organisée par Sophie Body-Gendrot, Jacques Carré, et Romain Garbaye

Université Paris IV-Sorbonne
Centre d'études urbaines dans le monde anglophone

Le vendredi 14 mars 2003
En Sorbonne, salles G 363 (matinée) et G 361 (apr»s-midi), escalier G UFR d'anglais
Accès libre


9h30-12h : salle G 363 : réflexions théoriques

Présidence : Sophie Body-Gendrot (Université Paris-IV et CESDIP-CNRS) Gilles Pinson (CRAPE Rennes-CNRS/Université de Manchester) : La
comparaison au-delà des Etats nationaux: comparaison trans-nationale et monographies comparées
Lionel Arnaud (CRAPE Rennes-CNRS) : "Quand la ville danse" : politiques culturelles et régulation sociale à Londres et Lyon

14h-18h : salle G 361 : études empiriques

Damien Cassan (IFRESI Lille-CNRS) : Police anglaise et minorités ethniques,je t'aime moi non plus : les difficultés d'un recrutement policier diversifié
Valérie Sala-Pala (CRAPE Rennes-CNRS) : L'ethnicisation de la politique du logement: une comparaison Marseille - Birmingham
Romain Garbaye (Université Paris-IV) : De la représentation politique aux réseaux de politique publique : participation des minorités et nouvelle gouvernance urbaine dans les villes britanniques et françaises

Contact
Romain Garbaye
Maître de conférences de civilisation britannique Université Paris IV-Sorbonne
Centre d'études urbaines dans le monde anglophone garbaye98 arobase-anti__spam hotmail.com

Migrations intérieures, migrations extérieures. Institutions, parenté et itinéraires individuels, 1800-1960

Paris, 3-4 avril 2003

Colloque organisé par
Lutz Raphael
Paul-André Rosental
Université de Trêves
EHESS et INED

Programme


Jeudi 3 avril
INED, salle Alfred Sauvy
133 bd Davout, 75020 Paris, Métro Pte de Montreuil ou Pte de Bagnolet


Matin

9h30-10h45
Lutz Raphael et Paul-André Rosental : Introduction du colloque.
Claire Zalc (Laboratoire de Sciences sociales, E.N.S.) Sources nominatives et patronymes "étrangers" : vertus et apories de la méthode patronymique à propos des petits entrepreneurs immigrants du département de la Seine dans l'entre-deux-guerres.
Jean-Claude Farcy (Centre Georges Chevrier, CNRS-Université de Bourgogne) Une enquête sur la mobilité de la population française d'après les registres matricules de la classe 1880.
10h45-11h : Pause.
11h-12h30
Noël Bonneuil (INED et EHESS) et Paul-André Rosental (EHESS et INED) Migrations et configurations familiales dans la France du XIXe siècle.
Discutante : Florence Weber (Laboratoire de Sciences sociales, E.N.S.).
Discussion.


Après-midi
Présidence :
14h-15h15
Philippe Rygiel (Université Paris I Sorbonne) Parcours sociaux et immigration.
Anne-Sophie Bruno (Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines) Les trajectoires professionnelles des migrants de Tunisie en France au XXe siècle.
Michael Esch (Centre Marc Bloch, Berlin) Migrants russes à Paris, 1860-1940 (titre provisoire).
15h15-15h30 : Pause.
15h30-17h
Anne Morelli (Université libre de Bruxelles) Des Pouilles vers la Belgique: itinéraires de migrants ouvriers après la deuxième guerre mondiale.
Discutante : Catherine Omnès (Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines) introduira la discussion.
Discussion.

Vendredi 4 avril (matin)
Ecole Normale Supérieure site Jourdan, Grande salle 48 bd Jourdan, 75014 Paris, tél. : 01 43 13 63 63 Métro Pte d'Orléans ou Cité Universitaire
Matin
Présidence : Lutz Raphael
9h30-10h45
Judith Rainhorn (Université de Valenciennes-CRHiCC et IFRESI, Lille-III). Fronti­res internes et fronts communautaires au sein du territoire des migrants. Recherche sur les configurations patronymiques chez les Italiens du quartier de La Villette, fin XIXe-début XXe siècles.
Manuela Martini (Université de Paris VII) Parcours individuels et trajectoires familiales : migrations et co-résidence dans la communauté italienne de Nogent.
Clelia Caruso (Université de Trêves)
The post-World War II Italian community in Seraing (Liège) : a transnational social space.
10h45-11h : Pause
11h-12h30
Alexis Spire (Université de Nantes)
De l'accès au séjour à la naturalisation. L'analyse des carrières de papier d'étrangers en France après 1945.
Discutant : Gérard Noiriel (E.N.S.-EHESS, Laboratoire de Sciences sociales).
Discussion.


Contacts :
Farida Tarhi, INED, 133 bd Davout, 75020 Paris, Unité Histoire et Populations tél. : 01 56 06 20 31, farhi arobase-anti__spam ined.fr
Isabelle Vautrin, Centre de Recherches Historiques, 54 bd Raspail, 75006 Paris, tél. : 01 49 54 24 42, vautrin arobase-anti__spam ehess.fr

Appels à contribution

Société d'histoire coloniale française


Congrès du 30 eme anniversaire


Du mercredi, 5 mai au samedi, 8 mai 2004 Washington, D.C.Les membres du comité du programme du congrès , Sylvie Dépatie and Michael G. Vann, sollicitent des projets de communications individuelles ou des propositions pour des séances entières au sujet d'un aspect ou de plusieurs aspects de l'histoire coloniale française. Les organisateurs sont spécialement intéressés par des contributions au sujet des thèmes suivants:

- La formation des identités et la construction de la culture dans le monde colonial
- La percepion des coloniaux par les métropolitains français
- Les relations inter-raciales pendant et après la période coloniale
- L'opposition entre les idéaux républicains français et la nature autoritaire de l'empire colonial .
- L'histoire des mouvements anti-colonialistes dans l'empire français.
- Comment peut-on intégrer l'histoire coloniale dans l'histoire nationale française?


Un résumé de 100 à 200 mots doit être envoyé soit à l'adresse électronique
Ou à l'adresse postale:
Professeur Sylvie Dépatie
Département d'histoire
Université du Québec à Montréal
C.P. 8888, succ. «centre-ville»
Montréal, H3C 3P8, Qc, Canada
Prière de préciser sur votre envoi: «Pré-1831, à l'attention de Dépatie» ou «Post-1831, à l'attention de Vann» Les communications et séances englobant à la fois l'ancien et le nouvel empire colonial doivent être identifiées comme telles.

La date-limite pour l'envoi de propositions est fixée au 15 septembre 2003.

Les questions précises peuvent être adressées aux membres du comité du programme : Sylvie Dépatie (depatie.sylvie arobase-anti__spam uqam.ca), reponsable des communications et séances relatives à l'empire avant 1831 et Michael G. Vann (mikevann arobase-anti__spam cruzio.com), reponsable des communications et séances relatives à l'empire après 1831.

Soutenances

Alexis Spire a soutenu sa thèse de sociologie:

"Sociologie historique des pratiques administratives à l'égard des étrangers en France (1945-1975)".


Le vendredi 7 mars 2003, à 14 h 30 à l'Université de Nantes, Bâtiment de la Censive du Tertre, Salle des Conférences.


Devant un jury composé de :
Jacques Commaille (directeur de recherche au CNRS) Vincent Dubois (professeur à l'Université de Metz) Jean-Pierre Le Crom (directeur de recherche au CNRS) Dani­le Lochak (professeur à l'Université Paris-X Nanterre) Charles Suaud (professeur à l'Université de Nantes) Patrick Weil (directeur de recherche au CNRS)

Actualités électroniques

Actualisation du site Génériques

 

Les archives de 20 nouveaux départements sont consultables à la rubrique archives et immigration ; Les photos de 280 affiches ont été ajoutées aux notices existantes et sont maintenant visibles à la rubrique Affiches de l’immigration ; Plus d'une centaine de photographies ont été mises sur le site pour illustrer les reportages réalisés depuis 1990 par Béatrice Lagarde sont maintenant visibles en ligne, rubrique reportages ; Le fonds d’archives du Service vicariat solidarité est consultable à la rubriques Archives privées ; Environ 200 nouveaux journaux de l'immigration ont été intégrés dans la base à la rubrique journaux de l'immigration. N'hésitez pas à nous contacter lorsque vous avez des informations pouvant compléter ces fiches (lieu de consultation, adresse du journal, date de création...). Sans oublier la rubrique journal qui est actualisée toutes les semaines et qui diffuse toutes les informations reçues concernant les colloques, les manifestations culturelles organisées sur le thème de l’immigration, ainsi que les sommaires des revues spécialisées sur l’histoire des migrations.

Novembre

En librairie

Holz, Keith, Schopf, Wolfgang, Raoux, Nathalie (trad.). Allemands en exil, Paris 1933 -1941. Ecrivains, hommes de théâtre, compositeurs, peintres photographiés par Josef Breitenbach. Traduit de l'allemand par Nathalie Raoux. Paris, Autrement, 2003, 256 pages. Isbn : 2-7467-0343-2 (38 euros).

En quelques mots :

Nul mieux que le photographe Josef Breitenbach (1896-1984) n'a témoigné du travail politique des exilés allemands réfugiés à Paris. Appareil au poing, il fut partout à pied d'oeuvre - que ce soit aux côtés de Bertolt Brecht et d'Helene Weigel sur les planches ou de Max Ernst dans son atelier, lors de l'exposition " Le livre allemand libre " ou de la contre-exposition organisée par les exilés en riposte à la manifestation nazie consacrée à l' " art dégénéré "- fixant sur la pellicule la mission que s'étaient assignés les artistes et écrivains exilés : donner vie, à travers leur oeuvre, à l'idée d'une " meilleure Allemagne".

Les auteurs


Keith Holz est Professeur-assistant en Histoire de l'Art à l'Université de Tulsa, Oklahoma. Il a consacré de nombreux articles à l'Art en exil et a collaboré à la conception de l'exposition " Exil " présentée à la Neue Nationalgalerie à Berlin. Wolfgang Schopf, spécialiste de la littérature, vit à Francfort-sur-le-Main. Il a signé deux ouvrages consacré à Heinrich Heine : Mit Heine, im Exil (Avec Heine, en exil) et Die Macht der Zensur. Heinrich Heine auf dem Index (Le pouvoir de la censure. Heinrich Heine à lâindex). Nathalie Raoux, spécialiste de l'histoire des exilés allemands, est chercheur au Centre d'Histoire de l'Europe du Vingti­me Siècle, Sciences-Po, Paris.

 

Mareike KÖNIG (Direction), Artisans, travailleurs et domestiques allemands à Paris. Une migration oublié du 19e siècle

Les intellectuels et les artistes allemands n'étaient pas les seuls à être attirés par Paris au 19e siècle. Artisans et ouvriers non-qualifiés représentaient l‚écrasante majorité de la "colonie allemande" qui comptait, vers 1870, environ 60.000 personnes. Balayeurs, chiffonniers et égoutiers de Hesse, terrassiers et ouvriers d‚usine du Palatinat, domestiques allemandes et alsaciennes, menuisiers, ébénistes, tailleurs et cordonniers du pays de Bade, de Bavière et du Rhin inférieur: ils faisaient de Paris la "troisième métropole allemande" après Berlin et Hambourg. Ces catégories d'immigrés, peu étudiées en règle générale, occupent une place centrale dans les contributions qu'ont livrées pour le présent volume quelques jeunes chercheurs allemands, autrichiens et français. La période de la seconde moitié du 19e siècle, jusqu'ici restée dans l'ombre, fait l'objet d'une attention particulière. Ce recueil d‚articles constitue donc une avancée sur un terrain encore largement inexploré et devrait initier, dans un avenir proche, de nouvelles recherches.

Table des matières

Mareike KÖNIG Brüche als gestaltendes Element: Die Deut-schen in Paris im 19. Jh. (avec résumé français)
Sven STEFFENS Frankreich-Wanderschaft und berufliche Ausbildung im Spiegel von Selbstzeugnissen deutscher und belgischer Handwerks-gesellen des 19. Jh. (avec résumé français)
Sigrid WADAUER Paris im Unterwegs-Sein und Schreiben von Handwerksgesellen (avec résumé français)
Mareike KÖNIG ŻBonnes à tout faire-: Deutsche Dienstmädchen in Paris im 19. Jh. (avec résumé français)
Michael G. ESCH Sozialmorphologie und Netzwerkanalyse: Die osteuropäische Einwanderung in Paris 1895ł1928 (avec résumé français)
Pierre-Jacques DERAINNE Migrations de travail, conflits et sociabilités: l'exemple des ouvriers allemands en France sous la monarchie de Juillet et la seconde République (mit deutscher Zusammen-fassung
Gaël CHEPTOU L'organisation syndicale des ouvriers de langue allemande à Paris 1900ł1914 (mit deutscher Zusammenfassung)
Marie-Louise GOERGEN Paris, un lieu de rencontre pour les socialistes allemands et français avant 1914 (mit deutscher Zusammenfassung) Bibliographie

Séminaires

The Summer Institute on International Migration, Ethnic Diversity and Cities

 

The Summer Institute on International Migration, Ethnic Diversity and Cities at the International School for Humanities and Social Science in Amsterdam is a three-week summer programme, which seeks to explore the topical features of international migration and the incorporation of immigrants in the cities and states of destination. The seminar will take place in Amsterdam between June 13th – July 2nd, 2004. Classes are from Monday through Thursday. All classes are in English.
Our programme director, Dr. Jan Rath, is Director of the Institute for Migration and Ethnic Studies at the Universiteit van Amtsterdam and is internationally recoginized for his scholarship in migration studies. In addition, this year’s guest lecturers include Nancy Foner, Steven Vertovec, John Mollenkopf, Ari Zolberg, Marco Martinello and Russel King as well as many others.
The themes of the seminar will be approached in an international comparative way, building on theoretical and empirical contributions of sociologists, political scientists, anthropologists, geographers, economists, philosophers and historians. The Institute is open to advanced undergraduate, graduate and post-graduate students as well as professionals working in a field related to the topic of the Summer Institute.
The Summer Institute consists of two tracks (Track 1 and Track 2). Morning courses are for all students. In the afternoon of week 2 and 3 Track 1 students attend the thematic afternoon courses and Track 2 students attend a research seminar. In the last week all students are again convened in the afternoon closing sessions.

For more information please contact us at sim-ishss arobase-anti__spam uva.nl <mailto:sim-ishss arobase-anti__spam uva.nl or visit our website at http://www.ishss.uva.nl/SIM/
To download an application, go to http://www.ishss.uva.nl/SIM/appliek.htm

Colloques, conférences

François de Vaux de Foletier

François de Vaux de Foletier (1893-1988), archiviste-paléographe, historien et homme de lettres, fut l'un des initiateurs en France de la recherche historique sur les Tsiganes, et ses ouvrages font aujourd'hui encore autorité en la matièçre.

Afin de lui rendre hommage, le Centre de recherches tsiganes de l'Université Paris-V, l'association des Etudes tsiganes, en collaboration avec l'Association des Amis des Archives et les Archives dÉpartementales de la Charente-Maritime dont il fut le directeur pendant près de 20 ans, organisent à la Faculté de Droit de La Rochelle les 17 et 18 octobre 2003 un colloque intitulé " Histoires Tsiganes. Hommage à François de Vaux de Foletier (1893-1988) ",.

Le programme est disponible auprès des Archives départementales de Charente-Maritime (05 46 45 17 77 ou archives arobase-anti__spam cg17.fr) Une exposition consacrée aux Tsiganes et aux travaux de Vaux de Foletier sera également présentée à cette occasion aux Archives départementales de la Charente-Maritime (du 16 octobre au 31 décembre 2003)
. L'accçès au colloque est gratuit et sans inscription préalable.

Imagining Diasporas: Space, Identity and Social Change

 

May 14-16, 2004 University of Windsor, Ontario Canada


Confirmed Speakers:
Brian Keith Axel "Diasporic Sublime"
Robin Cohen "The Uses of 'Diaspora'"
Nina Glick-Schiller "Biologies of Belonging: Blood, Diasporic
Longing, Long-
Distance Nationalism, and the World
Beyond"
Michael Gomez "Dilemmas of Identity in Diaspora"
William Safran "Diaspora: Disconnection, Hyphenation,
Reconstruction"
Judith Sinanga Ohlmann "La diaspora rwandaise: où 'l'origine' perd son sens"
Individual and panel proposals are invited to address issues of broad theoretical interest, as well as case studies of individual diasporic communities. Paper and panel proposals can be sent to: Linda Feldman, Programme Chair
Languages, Literatures and Cultures
University of Windsor
Windsor, ON N9B 3P4
Canada
e-mail: feldman arobase-anti__spam uwindsor.ca
For a conference description and a list of major themes please visit the conference web site at:
http://www.uwindsor.ca/diasporas

Nommer et classer dans les Balkans

Les termes de la différence en Grèce
Ecole française d'Athènes, les 9 et 10 octobre 2003 Jeudi 9 octobre 2003
15.00 Introduction
M. Dominique Mulliez, Directeur de l'EfA Mme Dora Lafazani, Responsable des Etudes sur la Société Grecque Moderne et Contemporaine à l'EfA Mme Kira Kaurinkoski & M. Pierre Sintès, Membres de l'EfA
15.30 Approches théoriques, administratives et législatives Mme Eftihia Voutira, Université de Macédoine, Varieties of 'migrants' and 'refugees' in contemporary Greece. M. Konstantinos Tsitselikis, Université de Thrace, Le droit de la différence. Minorités et étrangers en Grèce.
17.00 Minoritaires et immigrés
Mme Athéna Skoulariki, Université de Paris IV, L'identité disputée des Slavophones en Macédoine grecque. Mme Nadina Christopoulou, Conseil National des Réfugies, First Encounters : Personal recollections before setting out to do fieldwork with Rom in Greece. Mme Katerina Markou, Université de Crète, De la " minoritarisation " des Pomaques à la reconnaissance de la pomacité dans le contexte grec.
18.30 Conclusion de la première demie- journée M. Gilles de Rapper, CNRS-IDEMEC, Aix-en-Provence
21.00 Projection du film _ ______ ■___ __ ____ (2003) de Kyriakos Katzourakis à l'auditorium de l'Institut français d'Athènes Vendredi 10 octobre 2003
10.00 Minoritaires et immigrés (suite)
Mme Alexandra Nestoropoulou, Université de Paris VII-Jussieu, L'altérité dans la presse régionale. L'exemple du département d'Imathias. M. Gazmend Kapllani, Université Panteion d'Athènes, Le drapeau grec dans les mains d'un élève Albanais.
11.30 Egalité réelle ou tolérance ?
M. Martin Baldwin-Edwards, Université Panteion & ANTIGONE, Implementing the EU Equality Directives in Greece : between "marketisation ", and social exclusion. M. Konstantinos Yannacopoulos, Université de l'Egée, L'homosexuel, l'Albanais et les Occidentaux : construction des altérités sexuelles et " culturelles " en Grèce.
12.30 Conclusion

Le Paris arabe

Les Jeudis de l'IMA

Un espace de réflexion et de débat autour des cultures et des savoirs du monde arabe Le jeudi 23 octobre 2003
18h30, Salle du Haut-Conseil

Accès libre dans la limite des places disponibles Le Paris arabe

Rencontre organisée en collaboration avec les éditions La Découverte. Paris est, depuis deux siècle, une capitale arabe. Carrefour des cultures, des musiques d'Orient et du Maghreb et première ville d'immigration des populations venues d'Afrique du Nord, elle est aussi un espace privilégié pour les opposants, les diplomates ou les tractations secrètes… Paris est depuis toujours au cœur d'une relation paradoxale de la France avec le monde arabo-musulman. Oubliée, occultée, inaudible, cette histoire dérange et cherche sa place dans notre mémoire collective. Débutant avec l'expédition d'Egypte puis la conquête de l'Algérie, traversant les expositions universelles et les conflits, Le Paris arabe se prolonge avec la beur génération, le visage de Zidane sur les Champs-Elysées et la consultation des musulmans de France. Mais Paris, ville d'intégration, fut aussi, pour les populations maghrébines, la capitale de l'exclusion dont ce livre raconte, étape par étape, l'étonnante mise en place institutionnelle. Du voyage fastueux d'Abd el-Kader aux Turcos de la commune, des danseuse du ventre aux maisons closes, les fantasmes sur l'Orient y ont libre cours. Les images fortes se heurtent dans les mémoires et dans la ville, entre l'édification de la Grande Mosquée, le massacre du 17 octobre 1961, la Marche des beurs en 1983 ou les vagues d'attentats meurtriers des années 1980 et 1990. Des milliers de documents exhumés et inédits, de récits étonnants permettent ainsi, entre imaginaire et réalité, de reconstituer, fragments par fragments, les moments essentiels de cette histoire commune. Avec : Pascal Blanchard, historien et chercheur au CNRS et président de l'ACHAC. Il a publié ou co-dirigé de nombreux travaux dont Culture coloniale, Autrement, 2003. Il a assuré le commissariat général des expositions Images et colonies (1993), L'Appel à l'Afrique (1996) et Miroir d'Empires (1997). Eric Deroo, auteur et cinéaste, chercheur au CNRS. Il a réalisé de nombreux documentaires et travaux dont Les zoos humains, Arte, 2002 (primé au bilan 2003 du film ethnographique du musée de l'Homme) et Zoos humains, de la Venus hottentote aux reality shows, La Découverte, 2002. Il a assuré le commissariat général de l'exposition Aux colonies (1992). Driss El Yazami, délégué général de l'association Générique et responsable éditorial de la revue Migrance, il a notamment assuré le commissariat général d'expositions dont Au Miroir de l'Autre. Immigration en France et en Allemagne (1993). Il a coordonné le guide Les étrangers en France, guide des sources d'archives publiques et privées (XIXe-XXe siècles), Génériques/Direction des Archives de France, 1999. Pierre Fournié, conservateur en chef du patrimoine et auteur d'une thèse en 1987 à l'Ecole Nationale des Chartes sur L'administration française dans les Etats du Levant (1918-1930). Il a notamment publié Beyrouth, la Résidence des Pins, ACR-Edition, 1999.
Gilles Manceron, Journaliste et historien, rédacteur en chef de la revue Hommes et Libertés. Il a notamment publié Le Paris noir , Hazan 2001 et Marianne et les colonies, La Découverte, 2003. Débat animé par François Gèze, Président-Directeur Général des éditions La Découverte. Responsable de la programmation des Jeudis de l'IMA : Maati Kabbal assisté de Nathalie Koubbi Tel : 01 40 51 34 68 - Email : mkabbal arobase-anti__spam imarabe.org Administration et secrétariat : Kébira Alami Tel : 01 40 51 38 04 - Email : kalami arobase-anti__spam imarabe.org Contact Presse : Mathilde Voinchet
Tel : 01 40 51 39 44 - Email : mvoinchet arobase-anti__spam imarabe.org Institut du Monde Arabe - 1, rue des Fossés-Saint-Bernard - Place Mohamed V - 75005 Paris.

 

EUROPEAN MIGRATION AND REFUGEE POLICY - NEW DEVELOPMENTS

Rome 13 novembre 2003


Intervenants Marco Bertotto (President Amnesty Italy); Christopher Hein (Director Italian Refugee Council); Joaquim Nunes de Almeida (Member of Cabinet EU Commissioner Vitorino, JHA); Ferruccio Pastore (Dep.Director Centro Studi di Politica Internazionale, Rome); Peter Schatzer (IOM, Representative Italy); Bo Schack (UNHCR, Bureau Europe); Prof Bo Strath ( European University Institute, Florence); Marcel H. van Herpen (Director Cicero Foundation)

mail info arobase-anti__spam cicerofoundation.org
site http://www.cicerofoundation.org

Séminaires

Appels à contribution

Meeting of Minds: Comparing Migrant Experiences Across Ethnic Groups

Fin de l'appel 22/11/2003 pour une conférence tenue au Royaume Uni

We want to facilitate a coming together of diverse migrant experiences. Therefore, we have chosen the conference theme of comparing migrant experiences across different ethnic groups. The idea of the event is that papers on Irish experiences will be given alongside papers on, for example, Kurdish migrants or Turkish migrants, etc. In addition to the academic papers, we also want to celebrate the cultural diversity and creativity of migrant groups and so we will be inviting poets, musicians and artists to come along to the conference. Within the broad theme of migration there is ample scope for all disciplines and research interests.

RENSEIGNEMENTS

Dr. Louise Ryan
PO Box 112 Medical School Royal Free and University College Hospitazl
Roland Hill Street London NW3 2PF
Email: l.ryan arobase-anti__spam rfc.ucl.ac.uk
Visit the website at http://researchservices1.qub.ac.uk/woireland/pages/conference2003.htm

Expositions et manifestations diverses

à l'Instituto Cervantes le cycle cinéma "Exils de la culture espagnole en France suite à la Guerre civile").

Le premier film, Exilio, un documentaire en deux parties tourné pour la télé espagnole

Prochaine séances :
mardi 14 octobre à 18 h
La guerre est finie d'Alain Resnais, 1966 suivi d'une table ronde sur "L'exil de la parole" avec Jorge Semprun et José Vidal-Beneyto (directeur de l'Institut des Hautes Etudes Européennes 'Miguel Servet')
jeudi 16 octobre à 19 h
No pasarán, album souvenir d'Henri-François Imbert, 2003 suivi d'une rencontre avec le réalisateur (avant-première)
mardi 21 octobre à 18 h
Francesc Boix, un fotógrafo en el infierno de llorenç Soler, 2002 suivi d'une table ronde sur "Les mémoires de l'exil" avec Benito Bermejo, historien
Geneviève Dreyfus-Armand, directrice de la BDIC Jean-Marie Ginesta, doyen de la Faculté des Lettres, Langues et Sicences Humaines d'Orléans
Paquita Merchán, F.A.C.E.E.F.
http://paris.cervantes.es

Juin 2003

En librairie

Un mois très allemand


Harmut Rüdiger Peter, Natalia Tikhonov (dir.), Universitäten als Brücken in Europa (Dir.), Peter Lang, Frankfurt am Main, 2003, www.peterlang.de


Ce volume rassemble les communications de deux journées d'études. L'une tenue à Halle en 2002 et celle tenue à Paris sous l'égide du séminaire d'histoire sociale de l'immigration en 2002.

Sommaire

Wladimir  Berelovitch, Préface

Victor Karady, Les logiques des échanges inégaux. Contraintes et stratégies à l'oeuvre dans les migrations d'étudiants en Europe avant les années 1930
Harmut Rüdiger Peter, "Quand la Russie frappait aux portes de l'Europe" de Claudie Weill. Pourquoi un nouveau livre sur le même sujet?´
Natalia Tikhonov, Migration des étudiants et féminisation de quelques universités européennes. A la recherche d'une convergence
Andreas de Boor, Die "Nationalität" une der "Sozialistatus rüssländischer Studenten in Halle. Erste Überlegungen zur Kategoriebildung aufgrund von Massendaten
Andrej Andreev Russiche Studenten an deutschen Universitäten im 18. un zu Beginn des 19. Jahrhunderts. Überlegungen zu einer sozialen Analyse
Pierre Moulinier Les étudiants étrangers à Paris au XIXème siècle. Origines géographiques et cursus scolaire´ Andrea Camelli, Présence et caractéristiques des étudiants étrangers en Italie, 1945-1998
Abdelkader Latreche, Les étudiants de nationalité étrangère en France .Le cas des étudiants maghrébins au XXème siècle
Natalia Tikhonov, Zwischen Öffnung and Rückzug. Die Universitäten der Schweiz und Deutschlands angesichts des Studentinnestroms aus dem Russichen Reich
Harmut Rüdiger Peter, Politik und akademisches Ausländerstudium 1905-1913. Preussiches Beispiel und sächsiche-badische Variationen
Mario Klotzsche, Die "akademische Ausländerfrage" in den Hochschulnachrichten. Ein Beitrag zur Untersuchung des öffentlichen Diskurses über Fremde an deutschen Hochschulen vor dem erste Weltkrieg Irian Manitz, Die akademische "Ausländerfrage" in russichsprachigen Periodika in Deutshcland vor dem erste Weltkrieg
Claudie Weill, Russich-judische Studentenvereine in Deutschland 1900-1914
Anatolij Evgen'evic Ivanov Russiche Studenten an deutschen Hochschulen Ende des 19. und zu Beginn des 20. Jahrhunderts anhand von Archivmaterial des Polizeidepartements Irina Gouzevitch,
Dmitri Gouzevitch, Se former et s'informer. Un regard sur la migration scolaire est-européenne dans les établissements français d'enseignement technique entre 1800 et 1940
Florian Kemmelmeier Polnische Studentenvereine in Halle (1880-1914) Serhij Stel'mach, Von der Isolation zur Integration. Deutche Universitâten und die Universitätsgemeinschaft in Berichten von Gelehrten der Kiever Universität in der zweiten Hälfte des 19 bis zum Begin des 20 Jahrhunderts
Nicole Fouché, The american University of Paris, de l'entre soi à l'international 1962-2002
Hacik Rafi Gazer, Notizen zu den Versammlungen der armenischen Studenten in Europa in den Jahren 1897 bis 1914

Amady Aly DIENG, Les Premiers pas de la Fédération des Etudiants d'Afrique Noire en France (FEANF) (1950-1955), De l'Union Française à Bandoung , Paris, L'Harmattan, 2003.

Présentation de l'éditeur :

La Fédération des Etudiants d'Afrique Noire créée en 1950 au moment de la guerre de Corée et en pleine guerre froide a joué un rôle important dans la lutte pour l'indépendance et l'unité des pays africains sous domination française d'autant plus que la plupart des dirigeants africains avaient refusé de lutter pour l'indépendance totale. Grâce aux archives qu'il a pu sauvegarder, l'auteur retrace les premiers pas de la FEAMF dans le combat pour obtenir l'indépendance.


OLTMER (Jochen), direction, Migration Steuern und verwalten, VundR Unipress, Göttingen, 2003, Imis Schriften 12, mail imis arobase-anti__spam uni-osnabrueck.de


Regine Penitsch, Migration und Identität. Eine Mikro-Studie unter marokkanischen Studenten und Studentinnen in Berlin. Reihe: Berliner Beiträge zur Ethnologie, Band 2 Berlin, 2003, ISBN 3-934479-93-6, 189 Seiten, Preis: 26,00.


Hartmut Rüdiger Peter (dir.), Schnorrer, Verschwörer, Bombenwerfer?, Studenten aus dem Russichen Reich an deutschen Hochschulen vor dem 1. Weltkrieg, Peter Lang, Frankfurt, 2001



Allemands en exil, Paris 1933 -1941. Ecrivains, hommes de théâtre, compositeurs, peintres photographiés par Josef Breitenbach.
Traduit de l'allemand par Nathalie Raoux. Paris, Autrement, 2003, 256 pages. Isbn : 2-7467-0343-2 (38 euros).


En quelques mots :


Nul mieux que le photographe Josef Breitenbach (1896-1984) n'a témoigné du travail politique des exilés allemands réfugiés à Paris. Appareil au poing, il fut partout à pied d'oeuvre - que ce soit aux côtés de Bertolt Brecht et d'Helene Weigel sur les planches ou de Max Ernst dans son atelier, lors de l'exposition " Le livre allemand libre " ou de la contre-exposition organisée par les exilés en riposte à la manifestation nazie consacrée à l' " art dégénéré "- fixant sur la pellicule la mission que s'étaient assignés les artistes et écrivains exilés : donner vie, à travers leur fluvre, à l'idée d'une " meilleure Allemagne ".

Les auteurs


Keith Holz est Professeur-assistant en Histoire de l'Art à l'Université de Tulsa, Oklahoma. Il a consacré de nombreux articles à l'Art en exil et a collaboré à la conception de l'exposition " Exil " présentée à la Neue Nationalgalerie à Berlin.

Wolfgang Schopf, spécialiste de la littérature, vit à Francfort-sur-le-Main. Il a signé deux ouvrages consacré à Heinrich Heine : Mit Heine, im Exil (Avec Heine, en exil) et Die Macht der Zensur. Heinrich Heine auf dem Index (Le pouvoir de la censure. Heinrich Heine à l'index).

La traductrice, Nathalie Raoux, spécialiste de l'histoire des exilés allemands, est chercheur au Centre d'Histoire de l'Europe du Vingtième Siècle, Sciences-Po, Paris.


Mareike KÖNIG (éd.), Deutsche Handwerker, Arbeiter und Dienstmädchen in Paris. Eine vergessene Migration im 19. Jahrhundert, München (Oldenbourg Verlag) 2003 (Pariser Historische Studien, 66). 205 p., * 34,80, ISBN 3-486-56761-6



Artisans, travailleurs et domestiques allemands à Paris. Une migration oublié du 19e siècle



Les intellectuels et les artistes allemands n'étaient pas les seuls à être attirés par Paris au 19e siècle. Artisans et ouvriers non-qualifiés représentaient l'écrasante majorité de la "colonie allemande" qui comptait, vers 1870, environ 60.000 personnes. Balayeurs, chiffonniers et égoutiers de Hesse, terrassiers et ouvriers d'usine du Palatinat, domestiques allemandes et alsaciennes, menuisiers, ébé-nistes, tailleurs et cordonniers du pays de Bade, de Bavière et du Rhin inférieur: ils faisaient de Paris la "troisième métropole allemande" après Berlin et Hambourg.

Ces catégories d'immigrés, peu étudiées en règle générale, occupent une place centrale dans les contributions qu'ont livrées pour le présent volume quelques jeunes chercheurs allemands, autrichiens et français. La période de la seconde moitié du 19e siècle, jusqu'ici restée dans l'ombre, fait l'objet d'une attention particulière. Ce recueil d'articles constitue donc une avancée sur un terrain encore largement inexploré et devrait initier, dans un avenir proche, de nouvelles recherches.



Table des matières


Mareike KÖNIG

Brüche als gestaltendes Element: Die Deutschen in Paris im 19. Jh. (avec résumé français)



Sven STEFFENS

Frankreich-Wanderschaft und berufliche Ausbildung im Spiegel von Selbstzeug-nissen deutscher und belgischer Handwerks-gesellen des 19. Jh. (avec résumé français)



Sigrid WADAUER

Paris im Unterwegs-Sein und Schreiben von Handwerksgesellen (avec résumé français)



Mareike KÖNIG

˝Bonnes à tout faire-: Deutsche Dienstmäd-chen in Paris im 19. Jh. (avec résumé français)



Michael G. ESCH

Sozialmorphologie und Netzwerkanalyse: Die osteuropäische Einwanderung in Paris 1895-1928 (avec résumé français)



Pierre-Jacques DERAINNE

Migrations de travail, conflits et sociabilités: l'exemple des ouvriers allemands en France sous la monarchie de Juillet et la seconde République (mit deutscher Zusammen-fassung



Gaël CHEPTOU

L'organisation syndicale des ouvriers de langue allemande à Paris 1900-1914 (mit deutscher Zusammenfassung)



Marie-Louise GOERGEN

Paris, un lieu de rencontre pour les socialistes allemands et français avant 1914 (mit deutscher Zusammenfassung)



Bibliographie

Appels à contribution

Les archives des entreprises


Conservation, accessibilité et apport pour la période de l'Occupation Lieu : Centre des archives du monde du travail (CAMT), Roubaix (Nord, France) Date : jeudi 4 - vendredi 5 mars 2004 (1ère option si 2 jours complets) ou vendredi 5 - samedi matin 6 mars 2004 (2e option si 1 jour 1/2 seulement) Françoise Bosman (directrice du CAMT)

Sophie Coeuré (chargée de mission histoire, Fondation EDF) Jean-François Eck (professeur d'histoire contemporaine, université Lille 3) Marc de Ferrière (maître de conférences d'histoire contemporaine, université Lille 3)

Hervé Joly (chargé de recherche CNRS, directeur du GDR) Roger Nougaret (responsable des archives du Crédit lyonnais) Philippe Verheyde (chercheur associé à l'IHTP, secrétaire général du GDR) Henri Zuber (responsable des archives de la RATP, président de l'association des archivistes français d'entreprises) Lieu : Roubaix

Date limite : Mardi 15 juillet 2003

Contact : Hervé Joly (herve.joly arobase-anti__spam ish-lyon.cnrs.fr, gdr2539 arobase-anti__spam ish-lyon.cnrs.fr)David KERTZER, Le Vatican contre les juifs, le rôle de la papauté dans l' émergence de l'antisémitisme moderne, Robert Laffont, 2003, 398 p.

IDENTITIES AND ALTERITIES
Amsterdam, March 24-26, 2004



Keynote speakers: Peter Hitchcock, Brian McHale, N.N.



The Amsterdam School for Cultural Analysis (ASCA) invites proposals for an international conference on Identities and Alterities, to be held in Amsterdam on March 24-26, 2004.



The conference will explore the concepts of identities and alterities, their interrelations and their relevance in current academic, public, and political discourse and practice. The usability of the concepts of identity, identities and identity politics is highly disputed, but it nevertheless functions as an important term for the self-definition, articulation and emancipation of individuals and groups. The concept of ?identity? has been much-criticized for its presumed tendency to essentialism, where identity is primordial, given and determinate, as well as for its alleged positing of the subject as a complete, centered, being in complete control of his or her actions. However, as Paul Gilroy has pointed out, ?we make our identities, but with inherited resources and not under the circumstances of our own choosing.? In recent years, identity has ceased to be an individual, internal term for subjectivity, but has evolved into a collective term with an inextricable link to alterity, making it a highly useful tool for political and historical analyses. Identities are continually re-constructed, re-invented and re-interpreted in the light of political developments (such as decolonisation), in the light of interactions with the actual, external other (intersubjectivity), and in the light of our position in a postmodern discourse.



We want to approach the concepts of identity and alterity from three different angles:



* Postcolonialism: Formation as Representation/Representation as Formation This angle explores the concepts of identity and alterity in changing societies in terms of Stuart Hall's ideas on the politics of articulation and representation, and their tactical value for establishing identity in terms of shifting alliances and a continuous redefinition of boundaries. The very nature of the postcolonial necessitates an approach that takes its complexity into consideration. The colonial experience is diverse in space and time and should not be essentialised as a unifying force between different communities. As Richard Werbner puts it: ?The postcolonial describes at once a presence and absence. The now in tension with the not-now, which creates a politicized reality.? In the contemporary postcolonial context we are faced with numerous identity formations and representations. The question arises whether and how these can be systematically accounted for. How do we deal with identity formations that are ?open-ended, productive and fraught with ambivalence? (James Clifford), yet constitute and represent communities with regard to cultural politics and global economies? And if identity is dependent on history and culture, what are the effects of colonization and decolonization on its conceptualization? Can indigenous identities transcend colonial disruptions in terms of a shared past? In what way can a non-essentialist theory of identity engage with the reality of conservative manifestations of identity politics? * Intersubjectivity: Identities in-between self and other We want to explore how identities are established and re-established in and through intersubjectivity, in and through relations between self and other, both individual and collective. The empirical, external other emerges as a crucial force in relation to subjectivity, embodiment and identity in the work of Mikhail Bakhtin and in Peter Hitchcock?s elaboration of Bakhtin?s concept of exotopy, which posits ?outsideness as a form of affirmative alienation.? Similar priority to the other as a positive force has been given in various recent psychoanalytic approaches (Jean Laplanche, Kaja Silverman, Jessica Benjamin).



Questions we want to raise are: Can there be a subject or self without the other? Is there identity without alterity (without difference, otherness, the other)? In which ways can the other form and reform the self, both in line with and contrary to dominant cultural representations? What role do language, vision, the body, space-time, and translation play in the process of establishing identities in-between self and other? How can we formulate an ethics or politics of intersubjectivity? How do we conceptualize intersubjectivity on the collective level of social or political groups and/or in relation to postcolonialism and transnationalism? * Postmodernism: after and beyond the ?death of the subject? Postmodernism, understood as a discourse (Brian McHale), is preoccupied less with the formation of identities than with their fragmentation and ultimately, dissolution. However, the talk about the ?death of the subject? has by now grown somewhat stale and it also cannot account for those individuals and groups who are not granted identity and subjectivity in the first place. The third panel will therefore raise the following question: how can we theorize the identity of individuals and groups within a postmodernist discourse, but in such a way that they retain or gain agency? Postmodern theories have to a large extent been preoccupied with the epistemology of subjectivity as it had already been envisioned in German idealism, and have neglected the active and narrative processes involved in identity formation. We will therefore consider what role the performative and performativity (Mieke Bal) play in producing identities and alterities. It is in this context that the concept of alterity can develop its full analytic potential, because it allows for an intersubjective interplay between real, empirical groups and individuals. Questions to be asked include: what is the relation between identity and alterity, between self and other in postmodernist discourses, artworks and political practices? How are identities and alterities produced, performed, and challenged? * * *



Participants should outline what conception(s) of identities and/or alterities they are proposing, as well as their theoretical, political, practical or cultural relevance. The concepts may be addressed together or separately and they may be correlated with cultural objects such as film, artworks, television, literature, photography, music, museums, scientific objects/practices, religious objects/practices, etc.



This conference is the latest in a series of ASCA graduate conferences and is inspired by the Theory Seminar organized by Mieke Bal in 2002-2003 on ?How to do Cultural Analysis.? Participants will be expected to explain how their work connects to the practice of cultural analysis. Papers should aim to establish a dialogue between theory and cultural objects, asking not only what the theory says about the object, but also what the object says about the theory, how it prompts theoretical reformulations ? what Mieke Bal calls ?letting the object speak back.?



Please send your one-page proposal, accompanied by a short CV, by October 1st 2003. Proposals will be selected according to their relevance to the topics of the conference.



The workshop format of the conference is designed to stimulate the discussion in the panels. Participants will be asked to send the final version of their papers (4000 word maximum) by January 25th, 2004. A reader will be prepared for each of the panels, which will be circulated before the conference.



Instead of ?reading? their papers at the conference, participants will be asked to give a 15-minute presentation on their work, connecting their paper to the other papers in their panel and to the overall concerns of the conference.



Please send your proposal to the ASCA office: address below Organizing committee: Dr. Silke Horstkotte, Anette Hoffmann, Saskia Lourens, Esther Peeren



Dr Eloe Kingma, Managing Director ASCA

ASCA

Spuistraat 210

1012 VT Amsterdam

The Netherlands



Phone: +31 20 525 3874

fax: +3120 525 3052



Email: asca arobase-anti__spam hum.uva.nl

Visit the website at http://www.hum.uva.nl/asca



Expositions et manifestations diverses

Le premier Musée de l'immigration en Grande-Bretagne, établi en 1981, aujourd'hui menacé faute de moyens financiers.

Son adresse :

19 Princelet Street

London E1 6QH


Vous pouvez visitez son site internet :

http://www.19princeletstreet.org.uk/

Actualités électroniques

ANNOUNCING H-Migration: H-Net Network on the Global History of Migration

Sponsored by H-Net, Humanities & Social Sciences On-line, Michigan State University and by the International Institute for Social History Amsterdam, The Netherlands.

ABOUT H-Migration

H-Migration is dedicated to enhancing scholarly communication about the global history of migration and the acculturation of immigrants and their descendants into their new society. The list aims at being truly international. The time-span we want to cover ranges from Medieval (and earlier if possible) to present day migration. The list welcomes tips, suggestions, queries and announcements from all corners of the globe. It will post queries about the location of primary sources on specific topics, the use of this material and the interpretation of findings. The list will announce books and journals, conferences, new web-sites, jobs, fellowships and calls for papers.

The H-Migration list is co-edited by Melanie Shell-Weiss, Leo Lucassen and Marlou Schrover.

Like all H-Net lists, H-Migration is moderated to edit out material that, in the editors' opinion, is not germane to the list, involves technical matters (such as subscription management requests), is inflammatory, or violates evolving, yet common, standards of Internet etiquette. H-Net's procedure for resolving disputes over list editorial practices is Article II, Section 2.20 of our bylaws, located at:

http://www2.h-net.msu.edu/about/by-laws.html

Logs and more information can also be found at the H-Net Web Site, located at:

http://www2.h-net.msu.edu/~migrate/

To join H-Migration, please send a message from the account where you wish to receive mail, to:

listserv arobase-anti__spam h-net.msu.edu

(with no signatures or styled text, word wrap off for long lines) and only this text:

sub H-Migration firstname lastname, institution Example: sub H-Migration Leslie Jones, Pacific State U

Avril 2003

En librairie

MOROKVASIC Mirjana, EREL Umut , SHINOZAKI Kyoko, (eds.): Crossing Borders and Shifting Boundaries. Vol II: Ilse Lenz/ Helma Lutz/ Mirjana Morokvasic/ Claudia Schöning-Kalender/ Helen Schwenken (eds.): "Gender, Identities and Networks". Schriften der Internationalen Frauenuniversität - Technik und Kultur · Bd. 11 Verlag Leske + Budrich · 2003, ISBN 3-8100-3494-0.

Séminaires

Lutte contre les discriminations et statistiques : à la recherche d’une cohérence

Patrick Simon (INED) et Joan Stavo-Debauge (EHESS).

La discussion sera introduite par Paul Schor (Paris X).

La séance aura lieu le lundi 7 avril, à 17h, au Centre d’études et de recherches internationales, 56 rue Jacob, salle du Conseil, 4e étage (au fond du couloir à droite en sortant de l’ascenseur).
Elle est organisée dans le cadre du groupe de recherches "Politiques antidiscriminatoires" animé par Daniel Sabbagh (CERI-FNSP).

Colloques, conférences

Autour de la dimension genre dans les migrations européennes

Dans le cadre du cycle de conférences de l'école doctorale "Vivant et Sociétés", une conférencière est invitée par le CRIDAF (Centre de recherches
interculturelles sur les domaines anglophones et francophones) :
Eleonore Kofman, professeure à l'Université de Nottingham-Trent sur le thème:


"Autour de la dimension "genre" dans les migrations européennes" Jeudi 24 avril 2003 à 17 heures


Salle C 105, UFR des Sciences de la Communication
Université Paris 13 - UFR des sciences de la communication 99, avenue Jean-Baptiste Clément 93430 Villetaneuse
(un plan du campus est disponible à http://www.univ-paris13.fr/upn/upn19.htm)

Appels à contribution

Genre et migrations


Séminaire Genre et Migrations des 15 et 16 mai 2003


Dans le cadre des séminaires de 3ème cycle Alain Tarius (CERS-CIEU, MIGRINTER) et Daniel Welzer-Lang (Equipe Simone/SAGESSE) proposent deux jours de réflexion où à côté des chercheur-e-s de l'Université Toulouse le Mirail, des chercheur-e-s d'autres universités, et d'autres acteurs/actrices de ces problématiques, les étudiant-e-s de 3ème cycle sont invité-e-s pour présenter des travaux liés à ces thèmes.
Champ des rapports sociaux de sexe, du genre, et champ des migrations sont relativement bien balisés. Depuis de nombreuses années publications, colloques, jalonnent les réflexions sur l'un et l'autre thème.
Qu'en est-il de leurs croisements ? de leurs chevauchements ? Quelle est la pertinence de distinguer les questions de genre dans les phénomènes migratoires ? Quel intérêt d'intégrer et de distinguer les itinéraires migratoires quand on travaille sur le genre ? Et ce, que ce soit à propos des hommes, et/ou des femmes ? Quelles sont les spécificités genrées des migrations ? les spécificités migratoires du genre. Avons-nous en oeuvre un même type d'ordre de genre à travers les différents phénomènes migratoires ?
De plus, les nouvelles formes migratoires observées ces dix dernières années, dans le contexte d'une généralisation-intensification-densification des mobilités mondiales, font place à des initiatives individuelles et collectives économiques d'habitant-e-s des nations dominées sans précédent dans la longue durée de la mobilisation internationale de la force de travail. Les femmes participent activement à ce redéploiement. Il est alors évident que les deux champs de recherche ont intérêt à se croiser, à métisser les problématiques. Les chercheur-e-s ou jeunes chercheur-e-s des deux champs sont invité-e-s à présenter des communications sur ces thèmes.
On aimerait que soient aussi abordés :
- les postures de recherche
- les questions des rapports sociaux de sexe et du genre dans les quartiers à forte population d'origine migratoire - les formes et modes de migrations genrées - voire les migrations intragenres ou intergenres : la question des transgenres et des transexualités, y compris dans les populations liées aux phénomènes migratoires.
Autant que faire se peut nous envisageons une publication des différentes contributions les plus significatives.

Veuillez faire parvenir une proposition de communication d'une dizaine de lignes à Alain Tarius : altarrius arobase-anti__spam aol.com et à Daniel Welzer-Lang : dwl arobase-anti__spam mail.univ-tlse2.fr


La communication acceptée, vous aurez jusqu'à fin avril pour nous faire passer votre communication publiable dans des normes de présentation qui seront communiquées ultérieurement. L'ordre du jour de ce séminaire qui courra sur deux jours sera communiqué dans les semaines qui viennent.

"Killing the Other" - Racial and Religious Violence in the English Speaking World

 


Paris
January 23-24, 2004


(communications en français et en anglais) In spite of a widespread rhetoric of tolerance, our ever increasingly multicultural societies are overrun by racism and bigotry. Discrimination at work, verbal abuse, and harassment are common manifestations of such xenophobic feelings. Physical violence has also been on the rise in most English speaking countries, just as in the rest of the world. Although an effort is made at an institutional level to praise diversity as a source of cultural enrichment, otherness is deemed by many as a threat.
Killing the Other - whether actually murdering him/her or trying to obliterate his/her presence (by ignoring him/her), or even attempting to yoke him/her to one's own identity (imposing sameness) - is high on the agenda of many groups and individuals.
The coming conference will endeavour to analyse the manifestations of and reasons for such violent rejections of ethnic difference on the five continents. Such themes as racist crimes, inner cities inter-ethnic clashes, racism in stadiums (British soccer fans), capital punishment and ethnicity (US), colonial violence (‘frica, India), genocide (Indians and aborigines), sectarian violence and bigotry (Ireland), antisemitism, incitement to racial crime (through political speeches, on the internet, etc.) could in particular be addressed.
The area covered includes all English speaking countries. Languages of the conference : French and English.
Deadline for proposals : June 2003.
All the proposals will be examined for approval by the organizing board.
Organized by :
Michel Prum / GRER Paris 7 (Groupe de Recherche sur l'Eugénisme et le Racisme)
Prumm arobase-anti__spam aol.com
Bénédicte Deschamps / CIRNA Paris 7 (Centre Interdisciplinaire de Recherches Nord Américaines) deschampsb arobase-anti__spam paris7.jussieu.fr Marie-Claude Barbier / École Normale Supérieure de Cachan.

 

Mars 2003

En librairie

Mirjana Morokvasic/Umut Erel/Kyoko Shinozaki (eds.): Crossing Borders
and Shifting Boundaries. Vol. I: Gender on the Move.
Verlag Leske +
Budrich · 2003 · ISBN 3-8100-3493-2

Séminaires

Lutte contre les discriminations statistiques. La recherche d'une cohérence

Patrick Simon (INED) et Joan Stavo-Debauge (EHESS)

La discussion sera introduite par Paul Schor (Paris X).
La séance aura lieu le lundi 7 avril, à 17h, au Centre d'é×tudes et de recherches internationales, 56 rue Jacob, salle du Conseil, 4e étage (au fond du couloir à droite en sortant de l'ascenseur). Elle est organisée dans le cadre du groupe de recherches "Politiques antidiscriminatoires" animé par Daniel Sabbagh (CERI-FNSP).

Colloques, conférences

La polonia dans les provinces françaises

Le centre de civilisation polonaise de l'Université Paris IV sorbonne organise dans les salons de l'ambassade de Pologne à Paris le 4 juin 2003 une table ronde consacrée à "la Polonia" dans les provinces françaises. Le point de départ de cette manifestation sera la présentation par Anna Nawrocka de son livre "La Bourgogne et la Pologne à travers les siècles".
Mail C.Polonais arobase-anti__spam paris4.sorbonne.fr1

Appels à contribution

The cultural politics of multiculturalism


Second CFP: "The Cultural Politics of Multiculturalism"
Deadline: 2003-04-11
The Cultural Politics of Multiculturalism The Rothermere American Institute, University of Oxford, invites paper submissions for a one-day conference, The Cultural Politics of Multiculturalism to be held in Oxford on Saturday
15 November 2003. Historians, political scientists, sociologists, and culturalists welcome
Contact: cheryl.hudson arobase-anti__spam rai.ox.ac.uk
URL: www.rai.ox.ac.uk

 

Février 2003

En librairie

Marie Claude Blanc-Chaléard (direction), Les italiens en France depuis 1945, Presses Universitaires de Rennes, 2002.

Recherches en cours

Enfants d'immigrés

Des étudiantes de l’Université de Lille III conduisent une enquête consacrée aux enfants d’immigrés.
Le questionnaire sur lequel s’appuie leur enquête est consultable sur le net, et peut-être rempli en ligne: questionnaire

Séminaires

Politique et immigration (Paris 1)

le jeudi 13 mars
au CHSXXe siècle (salle 603 )
9 rue Malher Paris 4eme (métro Saint-Paul)
de 17h30 à 19h


Olivier Grojean
(doctorant en sociologie politique à l'EHESS) nous présentera son texte :
"S'engager à distance : la cause kurde en Europe"
La discutante sera : Johanna Siméant (professeur de science politique à l'Université de Lille)

Colloques, conférences

Des représentations aux réalités: les immigrés dans la société française

Tour à tour travailleurs, immigrés, musulmans, sans papiers, jeunes des banlieues, toujours à la marge d'une « intégration » miraculeuse, les immigrés n'en finissent pas de migrer par le vocabulaire et la stigmatisation. Pourtant, les revendications et les actions qui ont jalonné leur histoire dans la société franÇaise sont marquées par la volonté d'aboutir à une reconnaissance de leur droit à l'égalité.
Par ce cycle de conférences, le CIDIM partie prenante de cette histoire, vous propose d'ouvrir le débat en invitant des universitaires dont les recherches vont à l'encontre des représentations porteuses d'exclusion et nous démontrent qu'au delà des discours une autre approche est possible.

Lundi 3 Mars 2003 à 18 h 30 CRDP
L'Histoire de l'immigration : un révélateur Gérard Noiriel
Historien, directeur de recherche à l'EHESS

Les discours d'experts sur « l'intégration des immigrés » tournent de plus en plus à vide. Les militants qui souhaitent rompre avec la « pensée unique » pourraient mettre à profit les acquis de la recherche historique et sociologique pour réfléchir à un projet politique qui n'aurait pas pour objectif d'empêcher les gens de parler et d'agir, sous prétexte de les « intégrer » à l'ordre bourgeois, mais qui serait capable de promouvoir de nouvelles structures d'action collectives de façon à articuler d'une mani­re inédite les aspirations populaires à l'intégration et à l'autonomie.

- Etat, nation et immigration, vers une histoire du pouvoir, Paris, Belin, 2001, 400 p.
- Atlas de l'immigration en France, exclusion intégration, Autrement, 2002, 63 p.,

Jeudi 20 mars 2003 à 18 h 30 CRDP
Des chiffres et des hommes Hervé Le Bras
Polytechnicien et démographe, il est Directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (Paris) et Fellow du Churchill College (Cambridge).


Ce qui est à l'oeuvre inlassablement dans les populations humaines, c'est la mixité des unions qui brouille sans cesse les origines et permet à chacun de se construire un parcours généalogique. La définition d'ethnies, l'affectation des individus à ces ethnies selon des critères prétenduement objectifs, la solidification des origines dans une souche, tout cela exprime mezzo voce une nostalgie de la race et fait un pas vers elle.

"Le peuplement de l'Europe", La Documentation Française, 1996 "Le démon des origines", l'Aube, 1998

Jeudi 10 avril 2003, à 18 h 30 CRDP
Opinion publique, médias et immigration depuis 1945 : une histoire complexe Yvan Gastaut
Enseignant chercheur en Histoire Contemporaine à l'université de Nice, membre du CMMC (Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine)

La relation des Français à l'immigration a connu d'importantes évolutions depuis le milieu des années 90 : un apaisement des tensions est indéniable, un certain optimisme se développe autour de cette question (effet coupe du monde, maturité des médias, intégration bien avancée, productions culturelles métissées, discours politique plus feutré...). La périodisation des mutations de l'opinion publique sur la question des étrangers se dessine alors peu à peu : l'immigré ignoré (jusqu'au année 70) puis stigmatisé (années 80 - début 90) puis pris en compte (processus en cours depuis le milieu des années 90).
- L'immigration et l'opinion en France sous la Ve République, Paris, Seuil, 2000, 624 p.

Vendredi 16 mai 2003, à 18 h 30 CRDP
La haine de soi et de l'autre Nacira Guénif-Souilamas
Sociologue, maître de conférences à l'université Paris-XIII.


La haine de soi et de l'autre a trouvé là un terrain de prédilection, véritable laboratoire d'un monde sans rémission, sans pardon.
Pour ériger l'intolérance en règle de vie, les plus vulnérables ont été à bonne école, celle des classes moyennes, celle de la culture dominante, celle des gouvernants de tous bords : pas de pitié pour les quartiers "difficiles", tout juste un regard courroucé ou condescendant qui aujourd'hui se laisse aller à excuser le vote frontiste.
La gauche au pouvoir n'a même pas évité ce piège, elle y est tombée penaude, faisant presque son mea culpa d'avoir tant tardé à ouvrir les yeux. De l'aveuglement certes, auquel succède une myopie niant ses responsabilités dans le marasme périphérique et opposant le dédain ou, plus grave, la tétanie des bien-pensants à ceux qui proposent autre chose que la guerre urbaine médiatisée par un 20 heures réduit à la page "faits divers".
- Des "beurettes" aux descendantes d'immigrants nord-africains, Paris, Grasset, Le Monde, 2000, 362 p.

Vendredi 20 juin 2003, à 18 h 30 CRDP
Face au politique : persistance des rapports coloniaux Said Bouamama
Sociologue, enseignant à l'Université de Lille
Docteur en socio-économie et chargé de recherche à l'IFAR de Lille
La lutte pour l'accès aux droits politiques des résidents étrangers s'ancre sur le postulat démocratique que la citoyenneté est indivisible et qu'elle ne saurait accepter que des populations vivant ensemble et assumant ensemble les devoirs citoyens soient divisées en plusieurs catégories aux droits inégaux. Ce combat ne fait en réalité que poursuivre ceux qui, dans le passé, ont été menés pour élargir les droits politiques à des catégories jusque-là exclues : les esclaves, les ouvriers, les femmes, les jeunes de 18 à 21 ans. Pour toutes ces catégories, l'exclusion du droit de cité a été un outil de division et son obtention un progrès social. Il en est de même pour l'immigration.
- J'y suis j'y reste (Dagorno, 2001)
- Les Héritiers involontaires de la guerre d'Algérie (CREOPS, 2002)
- J'y suis, j'y vote. La lutte pour les droits politiques aux résidents étrangers, Paris, L'esprit frappeur, 2000, 116 p.


Calendrier
Lundi 3 Mars 2003, L'Histoire de l'immigration : un révélateur, par Gérard Noiriel ,à 18 heures 30
Jeudi 20 mars 2003, Des chiffres et des hommes, par Hervé Le Bras à 18 heures 30
Jeudi 10 avril 2003, Opinion publique, médias et immigration depuis 1945 : une histoire complexe par Yvan Gastaut, à 18 heures 30
Vendredi 16 Mai 2003, La haine de soi et de l'autre, par Nacira Guénif-Souilamas à 18 heures 30
Vendredi 20 juin 2003, Face au politique : persistance des rapports coloniaux, par Said Bouamama, à 18 heures 30


Toutes les conférences auront lieu
à 18 heures 30 à la salle Cézanne au CRDP
31 bd Athènes
13001 MarseillePour tout renseignement 04 91 62 58 93

Centre d'information et de documentation sur l'immigration et le Maghreb CIDIM, 9 rue de la Rotonde,13001 Marseille
Tel : 04 91 62 58 93 mel cidim arobase-anti__spam wanadoo.fr

Les immigrés dans la ville: comparaison franco-britanniques

Journée d'étude
organisée par Sophie Body-Gendrot, Jacques Carré, et Romain Garbaye

Université Paris IV-Sorbonne
Centre d'études urbaines dans le monde anglophone

Le vendredi 14 mars 2003
En Sorbonne, salles G 363 (matinée) et G 361 (apr»s-midi), escalier G UFR d'anglais
Accès libre


9h30-12h : salle G 363 : réflexions théoriques

Présidence : Sophie Body-Gendrot (Université Paris-IV et CESDIP-CNRS) Gilles Pinson (CRAPE Rennes-CNRS/Université de Manchester) : La
comparaison au-delà des Etats nationaux: comparaison trans-nationale et monographies comparées
Lionel Arnaud (CRAPE Rennes-CNRS) : "Quand la ville danse" : politiques culturelles et régulation sociale à Londres et Lyon

14h-18h : salle G 361 : études empiriques

Damien Cassan (IFRESI Lille-CNRS) : Police anglaise et minorités ethniques,je t'aime moi non plus : les difficultés d'un recrutement policier diversifié
Valérie Sala-Pala (CRAPE Rennes-CNRS) : L'ethnicisation de la politique du logement: une comparaison Marseille - Birmingham
Romain Garbaye (Université Paris-IV) : De la représentation politique aux réseaux de politique publique : participation des minorités et nouvelle gouvernance urbaine dans les villes britanniques et françaises

Contact
Romain Garbaye
Maître de conférences de civilisation britannique Université Paris IV-Sorbonne
Centre d'études urbaines dans le monde anglophone garbaye98 arobase-anti__spam hotmail.com

Migrations intérieures, migrations extérieures. Institutions, parenté et itinéraires individuels, 1800-1960

Paris, 3-4 avril 2003

Colloque organisé par
Lutz Raphael
Paul-André Rosental
Université de Trêves
EHESS et INED

Programme


Jeudi 3 avril
INED, salle Alfred Sauvy
133 bd Davout, 75020 Paris, Métro Pte de Montreuil ou Pte de Bagnolet


Matin

9h30-10h45
Lutz Raphael et Paul-André Rosental : Introduction du colloque.
Claire Zalc (Laboratoire de Sciences sociales, E.N.S.) Sources nominatives et patronymes "étrangers" : vertus et apories de la méthode patronymique à propos des petits entrepreneurs immigrants du département de la Seine dans l'entre-deux-guerres.
Jean-Claude Farcy (Centre Georges Chevrier, CNRS-Université de Bourgogne) Une enquête sur la mobilité de la population française d'après les registres matricules de la classe 1880.
10h45-11h : Pause.
11h-12h30
Noël Bonneuil (INED et EHESS) et Paul-André Rosental (EHESS et INED) Migrations et configurations familiales dans la France du XIXe siècle.
Discutante : Florence Weber (Laboratoire de Sciences sociales, E.N.S.).
Discussion.


Après-midi
Présidence :
14h-15h15
Philippe Rygiel (Université Paris I Sorbonne) Parcours sociaux et immigration.
Anne-Sophie Bruno (Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines) Les trajectoires professionnelles des migrants de Tunisie en France au XXe siècle.
Michael Esch (Centre Marc Bloch, Berlin) Migrants russes à Paris, 1860-1940 (titre provisoire).
15h15-15h30 : Pause.
15h30-17h
Anne Morelli (Université libre de Bruxelles) Des Pouilles vers la Belgique: itinéraires de migrants ouvriers après la deuxième guerre mondiale.
Discutante : Catherine Omnès (Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines) introduira la discussion.
Discussion.

Vendredi 4 avril (matin)
Ecole Normale Supérieure site Jourdan, Grande salle 48 bd Jourdan, 75014 Paris, tél. : 01 43 13 63 63 Métro Pte d'Orléans ou Cité Universitaire
Matin
Présidence : Lutz Raphael
9h30-10h45
Judith Rainhorn (Université de Valenciennes-CRHiCC et IFRESI, Lille-III). Fronti­res internes et fronts communautaires au sein du territoire des migrants. Recherche sur les configurations patronymiques chez les Italiens du quartier de La Villette, fin XIXe-début XXe siècles.
Manuela Martini (Université de Paris VII) Parcours individuels et trajectoires familiales : migrations et co-résidence dans la communauté italienne de Nogent.
Clelia Caruso (Université de Trêves)
The post-World War II Italian community in Seraing (Liège) : a transnational social space.
10h45-11h : Pause
11h-12h30
Alexis Spire (Université de Nantes)
De l'accès au séjour à la naturalisation. L'analyse des carrières de papier d'étrangers en France après 1945.
Discutant : Gérard Noiriel (E.N.S.-EHESS, Laboratoire de Sciences sociales).
Discussion.


Contacts :
Farida Tarhi, INED, 133 bd Davout, 75020 Paris, Unité Histoire et Populations tél. : 01 56 06 20 31, farhi arobase-anti__spam ined.fr
Isabelle Vautrin, Centre de Recherches Historiques, 54 bd Raspail, 75006 Paris, tél. : 01 49 54 24 42, vautrin arobase-anti__spam ehess.fr

Appels à contribution

Société d'histoire coloniale française


Congrès du 30 eme anniversaire


Du mercredi, 5 mai au samedi, 8 mai 2004 Washington, D.C.Les membres du comité du programme du congrès , Sylvie Dépatie and Michael G. Vann, sollicitent des projets de communications individuelles ou des propositions pour des séances entières au sujet d'un aspect ou de plusieurs aspects de l'histoire coloniale française. Les organisateurs sont spécialement intéressés par des contributions au sujet des thèmes suivants:

- La formation des identités et la construction de la culture dans le monde colonial
- La percepion des coloniaux par les métropolitains français
- Les relations inter-raciales pendant et après la période coloniale
- L'opposition entre les idéaux républicains français et la nature autoritaire de l'empire colonial .
- L'histoire des mouvements anti-colonialistes dans l'empire français.
- Comment peut-on intégrer l'histoire coloniale dans l'histoire nationale française?


Un résumé de 100 à 200 mots doit être envoyé soit à l'adresse électronique
Ou à l'adresse postale:
Professeur Sylvie Dépatie
Département d'histoire
Université du Québec à Montréal
C.P. 8888, succ. «centre-ville»
Montréal, H3C 3P8, Qc, Canada
Prière de préciser sur votre envoi: «Pré-1831, à l'attention de Dépatie» ou «Post-1831, à l'attention de Vann» Les communications et séances englobant à la fois l'ancien et le nouvel empire colonial doivent être identifiées comme telles.

La date-limite pour l'envoi de propositions est fixée au 15 septembre 2003.

Les questions précises peuvent être adressées aux membres du comité du programme : Sylvie Dépatie (depatie.sylvie arobase-anti__spam uqam.ca), reponsable des communications et séances relatives à l'empire avant 1831 et Michael G. Vann (mikevann arobase-anti__spam cruzio.com), reponsable des communications et séances relatives à l'empire après 1831.

Soutenances

Alexis Spire a soutenu sa thèse de sociologie:

"Sociologie historique des pratiques administratives à l'égard des étrangers en France (1945-1975)".


Le vendredi 7 mars 2003, à 14 h 30 à l'Université de Nantes, Bâtiment de la Censive du Tertre, Salle des Conférences.


Devant un jury composé de :
Jacques Commaille (directeur de recherche au CNRS) Vincent Dubois (professeur à l'Université de Metz) Jean-Pierre Le Crom (directeur de recherche au CNRS) Danièle Lochak (professeur à l'Université Paris-X Nanterre) Charles Suaud (professeur à l'Université de Nantes) Patrick Weil (directeur de recherche au CNRS)

Actualités électroniques

Actualisation du site Génériques

Les archives de 20 nouveaux départements sont consultables à la rubrique archives et immigration ; Les photos de 280 affiches ont été ajoutées aux notices existantes et sont maintenant visibles à la rubrique Affiches de l’immigration ; Plus d'une centaine de photographies ont été mises sur le site pour illustrer les reportages réalisés depuis 1990 par Béatrice Lagarde sont maintenant visibles en ligne, rubrique reportages ; Le fonds d’archives du Service vicariat solidarité est consultable à la rubriques Archives privées ; Environ 200 nouveaux journaux de l'immigration ont été intégrés dans la base à la rubrique journaux de l'immigration. N'hésitez pas à nous contacter lorsque vous avez des informations pouvant compléter ces fiches (lieu de consultation, adresse du journal, date de création...). Sans oublier la rubrique journal qui est actualisée toutes les semaines et qui diffuse toutes les informations reçues concernant les colloques, les manifestations culturelles organisées sur le thème de l’immigration, ainsi que les sommaires des revues spécialisées sur l’histoire des migrations.

Janvier 2003

En librairie

Parutions

Pierre Moulinier la naissance de l'étudiant moderne au 19e siècle

KERTZER David, Le Vatican contre les Juifs. Le role de la papaute dans l'emergence de l'antisemitisme moderne Robert Laffont, 395 p., 23,00 euros

Le coin des revues

Annales de Démographie historique, 2002-2

"Les migrations au scalpel" voici une partie du sommaire :
John W. ADAMS, Alice KASAKOFF, Jan KOK, Migration over the Life Course in XIXth Century Netherlands and the American North: A Comparative Analysis Based on Genealogies and Population Registers.
Clé LESGER, Leo LUCASSEN, Marlou SCHROVER, Is there life outside the migrant network ? German Immigrants in XIXth Century Netherlands and the need for a more balanced migration typology.
Violetta HIONIDOU, "They used to go and come". A century of circular migration form a Greek island, Mikonos 1850 to 1950.
Judith RAINHORN, Enclaves et creusets matrimoniaux à Paris et à New York. Perspective comparée de deux expériences de mixité matrimoniale au sein de l'émigration italienne.
Leo LUCASSEN, Alice BEE KASAKOFF, Jan KOK, Robert M. SCHWARTZ, Autour du livre de C. Pooley and J. Turnbull: Migration and Mobility in Britain since XVIIIth Century
Colin G. POOLEY, Reflections on Migration and Mobility
John W. ADAMS, Tom ERICSSON, Jan KOK, Leslie PAGE MOCH, Autour du livre de Paul-André Rosental : Les sentiers invisibles : espace, familles et mgirations dans la France du XIXe siècle
Paul-André ROSENTAL, Pour une analyse mésoscopique des migrations.

Séminaires

Frontières, diasporas, passages. Séminaires de l'Université Toulouse le Mirail

Laurent Mercier (docteur en histoire, Diasporas), Juifs, Allemands, Tchèques: des frontières dans la tête? Prague fin XIXe-début XXe siècle. Lundi 27 janvier 2003, 17 h –19 h, salle SR6

(Séminaire conjointde l’équipe SIMONE/SAGESSE avec l'équipe Diasporas sur le thème «Genre & Migrations». Mardi 28 janvier 2003, 14h-17h, Salle N 04 (48)

(Cycle de conférences 02-03 du département de Sociologie et d’Ethnologie de l’UTM

Michel Wieviorka (EHESS, Paris), Le multiculturalisme: débats pour un avenir incertain Mardi 4 février 03, 14h
Hervé Le Bras (EHESS, Paris) Analyse critique de la notion de population (ethnie,..): valeur, origine de la démographie. Mercredi 12 mars 03, 14h
Freddy Raphael, (Univ. Marc Bloch, Strasbourg) L’étranger selon Georg Simmel, Max Weber, Norbert Elias.

Migrations

Au sein du CMMC (Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine) laboratoire réunissant historiens et géographes existe depuis une dizaine d'année un séminaire "migration" animé par Yvan Gastaut. Y participent chercheurs (notamment Ralph Schor), doctorants et étudiants.
Pour la période 2002-2005, le séminaire portera sur le thème "Rejet de l'immigré" et aboutira sans doute à un colloque en 2005. La fréquence de ces séminaires est de cinq par ans.


Le premier se déroulera dans les locaux du CMMC à la faculté des lettres de l'université de Nice 98 bd E Herriot (tel 04-93-37-54-50) le Vendredi 14 février de 15 h à 18 h. Les intervenants seront Y.Gastaut (Maître de conférence université de Nice) "Les formes d'expression du rejet de l'immigré en France (1945-1981)", J.C Scagnetti (allocataire de recherche université de Ni ce) "Le meurtre de Laïd Sebaï en 1977 : au paroxysme du racisme anti-algérien en France" et Benjamin Janicaud (allocataire de recherche à l'université de Nice) "L'Activisme politique des Hongrois en France, un facteur de rejet dans l'opinion" (années 30 aux années 60)

site

Colloques, conférences

Cosmopolitisme dans les villes méditerranéennes
Le CMMC (Centre de la le Méditerranée moderne et contemporaine) laboratoire de la faculté des lettres de l'université de Nice réunissant des historiens et des géographes et dirigé par Robert Escallier organise une table ronde le vendredi 6 juin 2003 de 10 h à 19 h sur le thème du cosmopolitisme dans les villes méditerranéennes organisée par Yvan Gastaut.
Cette table ronde constitue une étape en vue de l'organisation d'un colloque scientifique sur ce thème fin 2004.
Les propositions de communication devront s'attacher à analyser les mode de brassage de populations dans un espace urbain du bassin méditerranéen précis et pour une période précise. La notion de "situation" cosmopolite sera particulièrement étudiée. Causes économiques, politiques, sociales : les facteurs d'émergence du brassage sont sans doute nombreuses. A travers l'étude d'un quartier, d'un marché, d'un port, d'un café, d'un commerce, il s'agira de réfléchir à l'existence d'un modèle cosmopolite autour du bassin méditerranéen. Les approches historiques, sociologiques, ethnologiques ou géographiques seront particulièrement appréciées.
Les propositions devront être adressées à Yvan Gastaut avant le 15 avril 2003. gastaut arobase-anti__spam unice.fr

Appels à contribution

SOCIAL HISTORY SOCIETY ANNUAL CONFERENCE

Rouen, 8-10 January 2004


Marking also the launch of Cultural and Social History: the Journal of the Social History Society CALL FOR PAPERS (en anglais ou en français) From 2004, the Social History Society will change the format of its annual conference. Instead of a single theme per conference, it is introducing thematic strands running through successive annual conferences. This change will parallel the publication from 2004 of the Society's new journal: Cultural and Social History, and consequently, it is intended that this conference consider issues relating to new directions in social history.
This Call encourages proposals for papers promoting wide-ranging discussions of the present state and future of cultural and social history, reflecting these exciting new developments in the Society's history.
Papers will be considered for publication in Cultural and Social History. Papers are welcomed from scholars interested in reflecting on policy and practice in social and cultural history, including those with backgrounds in cultural studies, history of art and the visual arts, literary studies, law and criminology, anthropology and the social sciences in general.
The six thematic strands are as follows.
For further information please contact the strand organisers:
Cultures and Identities, (contact Shani D'Cruze: shani arobase-anti__spam d-cruze.freeserve.co.uk, Matt Houlbrooke, Andy Wood) exploring interactions in their historical specificity across topics, chronologies and locations
Self and Society (contact Lauren Kassell ltk21 arobase-anti__spam cam.ac.uk, Margaret Pelling) exploring the links between communities of various kinds and the individual
Life Courses and Life Cycles (contact Mary-Clare Martin mc-martin arobase-anti__spam talk21.com)
exploring a range of case studies and wider theoretical issues
Deviance, Inclusion and Exclusion (contact David Nash dsnash arobase-anti__spam brookes.ac.uk, Anne Marie Kilday) exploring crime, deviance, radicalism, the law and dissidence, mechanisms for inclusion/exclusion in wide ranging ways
Production and Consumption (contact Barry Doyle Barry.Doyle arobase-anti__spam tees.ac.uk, Matthew Hilton) exploring the issues of labour and consumption, from craft work to shopping
Mapping the Past, Boundaries, Communications and Transnational Exchanges (contact David Hopkin dmh arobase-anti__spam arts.gla.ac.uk) exploring a range of themes from conflict resolution to the geographies of history
See also the Society's website (http://sochist.ntu.ac.uk), which includes more detailed calls for each strand or contact the Society's Secretary, Judith.Rowbotham arobase-anti__spam ntu.ac.uk

Proposals are invited for papers in any historical context, period or culture.
They should consist of title and abstract (around 350 words; no more than a side of A4). Proposals from postgraduate students are particularly welcomed. Submission of sessions or panels of three related papers (plus chair, if liked) are encouraged, and especially those for panels which would signal engagement between historians working on different historical periods, or for panels exploring links between history and other disciplines. Suggestions for alternative forums of debate are also invited.

There are two submission dates for abstracts. Abstracts submitted by 1 May 2003 will be notified by 15 June 2003; abstracts submitted by 10 September 2003 will be notified in early October.
Abstracts should be sent to: Mrs. Linda Persson, Administrative Secretary, SHS, Lancaster University, Bailrigg, Lancaster, LA1 4YG (tel: 01524-592605; Fax: 01524-846102; Email: l.persson arobase-anti__spam lancaster.ac.uk) for distribution to the conference committee. Submitters of proposals are encouraged to indicate the strand(s) they feel most appropriate for their papers, but the ultimate decision will be made by the conference committee. For further information on the conference and its location, please visit the Social History Society's website: http://sochist.ntu.ac.uk

Migrants and Descendants: Ambivalent Legacies and New Border-Crossings in a Changing World.

Although scholarly attention in the field of migration has, for a number of reasons, remained focused on adult immigrants, that scope has now been considerably broadened to include their descendants. In large part, this is due to the understanding that the adaptation of the "second generation" will be decisive in establishing the long-term outlook for contemporary immigration. How will that adaptation take place, which processes will it follow? What paths of incorporation are being pursued? What avenues are the immigrant descendants being offered for their integration within the dominant society? How will they negotiate their identities and respond to new identity challenges in this era of globalization? This Conference will critically examine these issues. It will do so, on the one hand, by focusing on the various paths to incorporation that are being followed by the "new second generation", mainly in light of their educational achievement and the realities of the "new economy". On the other hand, it will take aim at the much-debated issues of identity and cultural retention, by dealing with - and questioning - some related key topics, such as "second generation" and identity maintenance, and cultural politics. The Conference is organized around the following three main themes:


1. European Migrations: new challenges for the XXI Century


1.1 Migration policies: multiple realities, different approaches.


In the last decade, the European Union has striven for the harmonization
of immigration and integration policies within the European space. Despite these efforts, nation-states have shown considerable differences
in their reaction to migration issues. The diversity of such policy approaches has had major implications for the integration and full participation of migrants and their families in European countries. This session seeks to address the need for a debate and intellectual exchange on supranational, national, regional and local policies targeting migrant communities. From a European comparative perspective, special attention will be paid to integration policies and their impact on the life chances of migrant descendents.

1.2 Migrations, Identity and Social Representations


In a context of changing boundaries and emerging new migratory movements, the issues of identity and social representation become central ones. New questions arise, which the citizens of nations are now
facing: How is the "nation" imagined? Who are we, and what do we share? How did we become who we are? Who are the "others"? How do we see them and how do they see us? Which processes are involved in our relation with them? Is it possible to achieve meaningful intercultural relations? This session seeks to explore these issues from a comparative perspective.2. Migrant descendants: old and new trajectories 2.1 Migrant descendants: paths of incorporation. More than ever before, the job prospects of young immigrants and immigrant descendants - more precisely, the '1.5' and 'second' generations - are dependent upon their level of education and training.
At the same time, unlike the transatlantic migration of the past, the "new second generation" is now, for the most part, made up of non-Europeans. In view of these new circumstances, what modes of incorporation are being followed by the members of these "new generations"? Are they being the victims of exclusion at the hands of the dominant societies? Are they being assimilated - and if so, into what segments of those societies? What role is being played in the process by their respective "ethnic communities"?

2.2 Migrant descendants: identities and cultural practices


This session examines the contemporary dynamics of identity and cultural practices among migrant descendant populations. Are migrant descendants at a crossroads with respect to their identity? How do they manage the legacies and opportunities framing their reality in a changing world? Are they just passive receivers of policies and practices imposed upon them by others (including their parents' and communities') or are they engaged in a proactive attitude leading to the definition of their identities? In the latter case, are these identities, and the practices
associated with them, directed towards their local neighborhood, the immigration country, the home country - or is it something new, binding local and transnational communities in different spaces?


3. Return Migration


The Conference will also - in accordance with the recommendation made at last year's meeting - include a brief follow-up on the topic of that meeting: "Return Migration". At this point, it is not certain where, in the program above, that topic might fit - although it is clear that it will be dealt with either on Monday afternoon or Tuesday afternoon. The final decision as to where it will be placed, may have to be made after all the papers are submitted to the organizers. Interested members are invited to submit, by March 31, 2003, their paper abstracts (one page), in Word format, as attached files, to the following
e-mail address: armando arobase-anti__spam univ-ab.pt.
It should be emphasized that papers which consider the possible role of migration museums, archives and heritage centers in relation to the above themes, will be welcome.

Migrants et droit à l’éducation

(Colloque international, Université de Genève, sur Migrants et droit à l’éducation: perspectives urbaines.

Thèmes abordés: Perspectives urbaines, pauvreté et exclusions; Politiques de migration et droit à l’éducation dans les villes; Perspectives internationales du droit à l’éducation et migrations.

Date limite de remise des propositions: 20/02/03 (Colloque international pluridisciplinaire de l’Université de Franche-comte, UFR Sciences du Langage de l’Homme et de la Société, section Sociologie et Anthropologie, sur De l’interprétation.

Migration and Ethnicity Network

The deadline for the ESSHC 2004 in Berlin will come up soon (April 1, 2003).
The Migration and Ethnicity Network has been in the last years the liveliest and biggest network of the European Social Science History Conference.

Site
Please contact the network chairs if you want further information or have suggestions: Sylvia Hahn: sylvia.hahn arobase-anti__spam sbg.ac.as
Christiane Harzig: harzig arobase-anti__spam uni-bremen.de
Colin Pooley: c.pooley arobase-anti__spam lancaster.ac.uk
Marlou Schrover: msc arobase-anti__spam iisg.nl


Session proposed at our last meeting:
1.Citizenship and identity in Eastern Europe (Rainer Ohliger, Rainer Münz)
2.Gender and immigrant entrepreneurs (Mirjana Morokvasic)
3.Migrants and domestic service (Christriane Harzig)
4.Migrant labour after World War 2/ migrant labour and WWII boarder crossings (Alice Kassakoff and Angela van Son)
5.New perspectives on transatlantic migration
6.The links between internal and external migration
7.Old and New migration streams (David Gerber)
8.Comparative migration studies: especially E and W Europe (Yvonne Rieker)
9.Theory and method in migration studies (Christiane Harzig)
10.Migration and metropolis (Rinus Penninx)
11.Encyclopaedia on European migration and ethnic groups (Leo Lucassen, Marlou Schrover, Piet Emmer)
12.New developments in genetics and migration history
13.North-South comparisons in migration history (Nora Faires) £
14.Session arising from ESF project on redrawing of boundaries after World War Two (Angela van Son).
15.Large datasets for migration research (Pat Kelly)
16.Dominant ethnic groups/whiteness
17.Class and ethnicity
18.Refugees and ethnic identity (Christiane Harzig)
19.Relationships between the country and the city - perhaps spanning a long time period (Medieval to modern)
20.Defining ethnicity (Yvonne Rieker)
21.Emigration (Marijke van Faassen, Nancy Green)
22.Immigrant organisations (Floirs Vermeulen, Marlou Schrover)
23.Food and fashion. Gender and ethnicity (Marlou Schrover)
24.To and from the colonies
25.Crossing borders; migration history/urban history

Petites entreprises et petits entrepreneurs étrangers

Le séminaire “Histoire sociale de l’immigration” organise, à l’automne 2003 (le 17 octobre 2003), une journée d’études intitulée “Petites entreprises et petits entrepreneurs étrangers”.


Depuis une quinzaine d'années, l'histoire de l'immigration s'est enrichie de quantité de travaux novateurs défrichant un champ longtemps délaissé par les historiens. Face à la multiplication des recherches, il nous a paru important de mettre au jour ce qui reste encore comme un point délaissé de l'historiographie : les petites entreprises et les petits entrepreneurs étrangers. En effet, si l’histoire de l’immigration a commencé de s’écrire en relation avec une histoire du marché du travail, les historiens découvrant les immigrés au détour de monographies ouvrières, elle est ainsi longtemps restée, et tout à fait logiquement, préoccupée de décrire la place et le rôle des "travailleurs immigrés" dans le fonctionnement de l’appareil industriel. Les petits entrepreneurs étrangers sont dès lors principalement évoqués dans les histoires des “communautés” immigrées en France, sous les traits de personnages figurant la réussite possible de l’intégration, pris comme des vitrines sociales de ces communautés. Quant à l’histoire de la petite entreprise, longtemps étouffée sous le poids d’une histoire sociale et économique préoccupée des grandes entreprises et du monde de l’usine, elle fait depuis une dizaine d'années ses premiers pas en ignorant largement sa composante étrangère.
C'est à une confrontation entre histoire de l'immigration et histoire de la petite entreprise que la journée d'études, organisée à l'ENS, aimerait contribuer. Si la dimension historique reste au cœur de nos préoccupations, nous aimerions susciter les contributions de chercheurs et doctorants venus de différentes disciplines (économistes, sociologues, juristes, politistes, anthropologues…). L’objectif de cette journée d’études est en effet de faire dialoguer des chercheurs ayant, sur un même objet, des pratiques de recherche et des problématiques différentes. De ce fait, les comparaisons, tant spatiales que temporelles, seront privilégiées autour de 4 axes de réflexion.

Axe 1. Rôle de l’Etat et de la législation


Peut-on décrire un processus de “nationalisation” du monde de la petite entreprise au cours des 19ème et 20ème siècles? Quelles sont les spécificités du statut d’indépendant dans la politique de l’immigration? Ces questions visent notamment à réfléchir à la définition même de la “petite entreprise étrangère”.


Axe 2. Fonctions économiques de la petite entreprise étrangère


Quels sont les secteurs privilégiés par les petites entreprises étrangères (commerce, artisanat, industrie, secteurs porteurs ou en perte de vitesse)? Quelles sont leurs formes d'implantation économique (statut juridique, types de financement etc.) et géographique? Mettent-elle en œuvre des modes de gestion spécifiques? Des différences en termes de viabilité et de comportement démographique des entreprises peuvent-elles s’observer?


Axe 3. Itinéraires de petits entrepreneurs étrangers


Comment l’ouverture d’une petite entreprise s’inscrit-elle dans un parcours migratoire? Peut-on expliquer l’accès à l’indépendance à l’aune des analyses en termes de mobilité sociale? Ce processus répond-il à des logiques spécifiques aux étrangers? La question revient à cerner les caractéristiques de l’activité indépendante dans les itinéraires des immigrants. Mais elle pose aussi le problème de l’articulation, des passages, des antagonismes entre salariat et indépendance.


Axe 4. Réseaux


Quels sont les liens d’interconnaissance qui permettent de s’établir comme indépendant? Quels sont les réseaux suscités par l’activité entrepreneuriale des immigrants? S’interroger sur les clients, les employés, les fournisseurs, les concurrents, les modes de financement mais aussi les bailleurs et les propriétaires des locaux commerciaux constituent autant de pistes pour définir les réseaux autour des petits entrepreneurs étrangers.Les propositions de contributions (un titre et une page de résumé) devront être adressées aux organisateurs avant le5 avril 2003. Elles seront examinées au cours du mois d’avril 2003. Les communications définitives devront être envoyées avant fin septembre 2003. La journée d’études fera l’objet d’une publication ultérieure, sous forme électronique ou papier.
Contacts
Anne-Sophie Bruno (anne-sophie.bruno arobase-anti__spam club-internet.fr); Claire Zalc (Claire.Zalc arobase-anti__spam ens.fr)
Adresse
Claire Zalc
Département de sciences sociales
ENS
48 boulevard Jourdan
75014 Paris
France

Direction de la Population et des Migrations.

APPEL à PROJETS du Ministère des Affaires Sociales, du Travail et de la Solidarité concernant le programme d'études de la Direction de la Population et des Migrations. Six thèmes d'étude composent l'appel à projets lancé au titre de cette année:


Thème 1 : Le recrutement des salariés qualifiés ressortissants de pays tiers par les entreprises.
Thème 2 : L'accès à l'emploi des primo-arrivants.
Thème 3 : Le phénomène des mariages forcés.
Thème 4 : Les étudiants étrangers sollicitant un changement de statut.
Thème 5 : Les demandeurs d'asile ressortissants des pays de l'Est.
Thème 6 : Les Français musulmans rapatriés et leurs enfants.
Date limite : 28 février 2003.
Le texte complet de l'appel à projets est disponible à l'adresse suivante :
Site
- puis, à gauche de l'écran, dernière rubrique , cliquer sur Publications -ensuite cliquer sur Publications de la DPM puis sur Etudes.

Soutenances

Soutenance de thèse en Sociologie de Fatima Lahbabisur «Migrations marocaines en Andalousie». Direction: Alain Tarrius. Lundi 27 janvier 03, Université de Toulouse, 14h, salle SR1 (Algéco)

Si vous désirez qu'une manifestation ou une parution soit mentionnée dans la prochaine édition de cette page d'actualité, vous pouvez envoyez un message à P. Rygiel.

[Retour à l'index de la rubrique]