Actualité de la recherche en Histoire de l'immigration 01/2002-12/2002

Sommaire

Décembre 2002

Novembre 2002

Novembre 2002

Octobre 2002

Juin 2002

Mai 2002

Avril 2002

Mars 2002

Février 2002

Janvier 2002

Actualité des années antérieures  : 
2000
2001

Nota  :  Conférences et colloques sont désormais signalés par la liste de diffusion "Histoire de l'immigration", vous pouvez vous y inscrire en envoyant un mail à Liste Histoireimmig

 

Décembre 2002

 

En librairie

BLANCHARD Pascal, LEMAIRE Sandrine, Culture coloniale. La France conquise par son Empire, 1871-1931
Autrement, serie Memoires, 252 p., 19,00 euros

JOLY Laurent, Darquier de Pellepoix et l'antisemitisme francais, Berg International, 199 p., 15,00 euros

LAACHER Smain, Après Sangatte. Nouvelles immigrations, nouveaux enjeux, La dispute, 2002

Publication de la bibliothèque Elsa Triolet : Je viens d'ailleurs : Histoires d'immigration et d'exil.
Renseignements`

"Lieux de la mémoire transfrontalière"


Stätten grenzüberschreitender Erinnerung - Spuren der Vernetzung des Saar-Lor-Lux-Raumes im 19. und 20. Jahrhundert. Lieux de la mémoire transfrontalière - Traces et réseaux dans l'espace Sarre-Lor-Lux aux XIXe et XXe siècles, sous la direction de Rainer Hudemann avec la collaboration de Marcus Hahn et Gerhild Krebs, Sarrebruck 2002, env. 200 contributions. Subventionné par l'Union européenne dans le cadre du programme Interreg II, publié sur Internet
Une version sur CD peut être commandée: Prof. Dr. Rainer Hudemann, Historisches Institut, Universität des Saarlandes, Postfach 15 11 50, D-66041 Saarbrücken, mail: ; participation aux frais, envoi compris : 10 Euros (gratuit pour comptes-rendus). ISBN 3-00-010815-7.
Le projet concerne d'une part cette région frontalière, et il continue d'autre part, du point de vue méthodique, la discussion internationale sur les lieux de mémoire.
Depuis quelques décennies, la région Sarre-Lor-Lux s'attribue un rôle de pionnier européen en matière d'interpénétrations transfrontalières. Cette prétention repose sur la nature de ses frontières qui n'ont jamais cessé, au cours des deux derniers siècles, de s'imposer comme des lignes de démarcation particulièrement nettes. Leurs modifications répétées ont motivé des conflits d'autant plus durs. Mais elles ont également engendré, au fil des ans, une grande variété de superpositions et de réseaux, dont certains illustrent des interactions régionales d'ordre plus général dans le cadre européen.
Le terme « Sarre-Lor-Lux » n'a été inventé qu'à la fin des années 60. En raison des guerres et des occupations qui ont marqué cette région frontalière au cours des deux derniers siècles, nombre d'observateurs l'ont qualifié de création artificielle dictée par la volonté politique. Depuis qu'elle existe, cette désignation s'est, en tant que telle, avérée être un mot d'ordre politique efficace et innovant, comme le montre d'ailleurs l'extension progressive de son acception : en fonction du contexte politique, cette appellation peut aujourd'hui inclure le Palatinat occidental, l'Alsace du Nord, la Wallonie et la région de Trèves, voire même toute la Rhénanie-Palatinat. Conformément à la structure des programmes Interreg de l'Union européenne, dans le cadre desquels cette présentation a vu le jour, nous nous concentrons pour notre part sur l'espace délimité par la Région Lorraine, le Grand-duché de Luxembourg et le land de la Sarre, tout en nous autorisant quelques incursions occasionnelles dans les régions voisines.
Le terme « Saar-Lor-Lux » n'est toutefois pas une création artificielle qui viendrait désigner un nouvel état de faits. Point besoin, pour le prouver, de remonter à la place centrale qu'occupait la Lotharingia médiévale au sein de l'Europe. Les conflits et la coopération qui ont succédé à la Révolution française ont engendré une grande diversité de nouvelles structures transfrontalières, qui constituent précisément l'objet de notre exploration. Certaines d'entre elles sont désormais ancrées dans la conscience collective, d'autres pas. A l'intérieur de cet espace, les perceptions en sont d'ailleurs très variées - les différents points de vue, de nature parfois contradictoire, et les empreintes laissées dans la mémoire se caractérisent par une superposition de structures nationales, régionales et interrégionales.
Telles sont les traces qu'explore ce projet. Pour ce faire, la recherche suit un fil conducteur : les édifices architecturaux - traces topographiques tangibles et visibles reflétant la coopération et les contradictions, le bon voisinage, l'amitié et les tensions. Ces traces sont étroitement liées au souvenir de la souffrance, comme au souvenir des performances. Mais surtout : sans une connaissance approfondie du contexte historique dans lequel elles s'inscrivent, leur caractère transfrontalier serait encore moins manifeste. Or ce sont précisément ces traces qui, bien souvent, sont aujourd'hui enfouies dans les tréfonds de la « mémoire collective ». Il semble par conséquent logique de leur accorder une place particulière dans le choix des thèmes étudiés.
Le débat relatif aux « lieux de mémoire », qui a pris une ampleur internationale, ces dernières années, tant auprès des spécialistes qu'auprès du public, se voit donc donner une suite, mais sous une forme nouvelle. D'une part ce projet dépasse la dimension nationale et les comparaisons nationales qui encadraient généralement les débats relatifs aux lieux de mémoire : il révèle des phénomènes de superposition et de formations de réseaux. D'autre part il s'agit, dans une acception plus étroite, de sites concrets et tangibles, et non pas, d'une façon générale, de « lieux de mémoire » tels que des personnes, des événements, des romans ou des symboles. Enfin, l'étude ne porte pas seulement sur des lieux de mémoire encore actifs ; il s'agit bien plus de sensibiliser, d'inciter à prendre conscience du potentiel vaste et souvent complexe que recèle la mémoire de lieux incarnant des réseaux et des conflits transfrontaliers, sans que cela ne soit clairement présent à l'esprit. Il s'agit de contribuer à la prise de conscience des réseaux culturels, économiques, sociaux et politiques d'une région capitale de l'Europe.
A l'aide de quelque 200 contributions représentatives, couvrant chacune plusieurs sujets d'étude particuliers, la présentation s'efforce d'explorer neuf domaines principaux : culture ouvrière, syndicale et politique ; évolution des villages ; lieux commémoratifs et monuments ; architecture industrielle ; infrastructure et architecture des transports ; architecture de la culture et des loisirs ; architecture militaire et frontalière ; édifices religieux ; urbanisme. L'introduction générale, de même que les introductions aux différents domaines traités et les brefs textes consacrés à des sujets choisis font ressortir les points communs et dégagent les résultats principaux ainsi que des perspectives de travail supplémentaires. La structure de navigation tente, elle aussi, de reproduire la structure argumentative de ce projet de recherche.
Ce projet s'inscrit dans le programme Interreg II « Historische Vernetzung und kulturelle Identität des Saar-Lor-Lux-Raumes. Stadt und städtische Kultur im 19. und 20. Jahrhundert. Liens historiques et identité culturelle dans l'espace Sarre-Lor-Lux aux XIXe et XXe siècles. Villes et culture urbaine aux XIXe et XXe siècles » subventionné par l'Union européenne ; il a été mené conjointement par les Instituts d'histoire de l'Université de Metz, de l'Université Nancy II, du Centre universitaire de Luxembourg et de l'Université de la Sarre. Un grand nombre d'articles ont été rédigés par leurs auteurs sur la base de leurs connaissances du sujet et des sources disponibles. Certains d'entre eux reposent sur les recherches de tiers ; les renvois bibliographiques y font référence.
Nous plaçons ces traces du passé sur Internet afin qu'un public plus large puisse accéder aux résultats d'une recherche scientifique, sous une forme condensée et adaptée - autant que possible - au support utilisé. Nous espérons également que les possibilités techniques d'Internet permettront d'instaurer un dialogue plus rapide et plus simple avec les utilisateurs potentiels, qu'ils soient professionnels ou amateurs. Dans la mesure où cette démarche innove à de nombreux égards, tant sur le plan de la technique que de la méthode, il ne pourra s'agir, dans un premier temps, que d'un bilan provisoire. L'objectif n'est pas de livrer une étude définitive de ce domaine d'étude complexe, mais de soumettre des propositions pour poursuivre le débat sur les lieux de mémoire et sur leurs retombées actuelles.

Le coin des revues

Keir Breizh
La revue Kreiz Breizh (centre de recherches et d'animations en milieu rural) nous informe de la préparation pour septembre 2003 d'un numéro spécial consacré à l'émigration et à l'immigration en centre Bretagne. Site

Séminaires

Crises et conscience de crise : mutations et recompositions en France et en
Europe, 1973-1995


Séminaire d'enseignement et de recherche
Université de Paris I
IHTPProgramme
Le groupe de recherche « Crises et conscience de crise : mutations et recompositions en France et en
Europe, 1973-1995 », placé sous la responsabilité de Geneviève Dreyfus-Armand, Robert Frank,
Marie-Françoise Lévy, Michelle Zancarini-Fournel, avec la collaboration de Maryvonne Le Puloch,
poursuit ses travaux pour la deuxième année consécutive dans le cadre d'un séminaire ouvert aux
étudiants, chercheurs et enseignants-chercheurs.
Nous rappelons que le projet de recherche s'organise autour de trois axes : la construction historique
de la notion de crise ; les modalités et temporalités de la crise ; les espaces de la crise.
L'an dernier, le séminaire a porté plus particulièrement sur la notion de crise : les mots, les
vocabulaires, les discours. Il s'agissait essentiellement de la définir, d'en faire la chronologie et
d'étudier la manière dont elle a été construite par les sociologues, les politologues, les médias.
Au cours de l'année 2002-2003, on s'interrogera sur les transformations et reconfigurations des
identités collectives (sociales, nationale, européenne, etc.). L'espace privilégié de notre étude sera la France, dans un rapport France/Europe, Paris/province, ville/banlieue.

Le séminaire du jeudi 15 mai 2003, de 17h30 à 19h30 sera animé par Patrick Weil, autour du thème suivant : la crise algérienne de la nationalité française,
1974-2002
.
Le séminaire du jeudi 5 juin 2003, de17h30 à 19h30 sera animé par Yvan Gastaut, autour du
thème suivant : l'image assombrie de l'immigré en France à la suite du choc pétrolier de 1973-1974.

Sorbonne
1, rue Victor Cousin
Galerie J.B. Dumas
Escalier L, 1er étage
Salle 302

"Les Juifs dans l'Empire russe : un siècle d'évolution, 1860-1940. Culture, politique, exil".

Voici le programme de notre séminaire "Les Juifs dans l'Empire russe : un siècle d'évolution, 1860-1940. Culture, politique, exil".

Les séances ont lieu de 16 à 18 heures, dans la salle 801 à l'EHESS, 54 boulevard Raspail.


27 janvier 2003: Claudie Weill (EHESS, CIRA), La perception de la judéité par les bolcheviques d'avant 1917
24 février 2003: Boris Czerny (Université de Rouen) : Voyage bibliographique à travers les récentes publications juives russes.
24 mars 2003 : Intervenant et thème seront précisés ultérieurement.
28 avril 2003: Dimitri et Irina Gouzévitch (EHESS), L'émigration juive de l'Empire russe en Europe occidentale : présentation de travaux récents et problèmes posés par ces études (titre provisoire)
26 mai 2003: Claire Le Foll (EHESS), La pièce de théâtre biélorusse "komedia" et ses trois versions.
23 juin 2003 Yohanan Petrovski (Brandeis University), The Making of a Russian Jew: literary images of the Jewish soldiers, 1860s-1920s (Osip Rabinovich, Grigorii Bogrov, Nikitin, Grigorii Machtet, Aleksandr Kuprin, and Isaac Babel)
Il est possible que d'autres séances soient organisées en fonction de nouvelles opportunités.
Avec nos meilleurs sentiments,
54, BD. RASPAIL, 75006 PARIS
TEL. (1) 49 54 25 58
† BAX (1) 49 54 25 58
e mail : berelowi arobase-anti__spam ehess.fr

Histoire des relations culturelles internationales

Université de Versailles Saint-Quentin
Le séminaire s'efforce de saisir la multiplicité de questionnements au croisement de deux champs :
l'histoire culturelle et l'histoire des relations internationales.
Lorsqu'on analyse des pratiques, des politiques et des modalités d'échange, des supports et des contenus sont à la base de nos interrogations. Le séminaire est ouvert à des historiens et chercheurs de sciences sociales mais aussi à des médiateurs culturels agissant à l'échelle internationale. Cette année, la question des modalités et des pratiques d'acculturation sera plus spécifiquement posée tandis que de nouveaux objets seront considérés sous l'angle d'un tel questionnement.
Responsables :
Laurence Bertrand-Dorléac, professeur à l'Université de Picardie Jules Verne, membre de l'Institut Universitaire de France.
Marie-Anne Matard-Bonucci, maître de conférences à l'Université de Versailles St-Quentin en Yvelines.
Téléphone : 01 39 25 56 41
Télécopie : 01 39 25 56 41
mamb arobase-anti__spam noos.fr

Programme

Judith Rainhorn animera une séance le mercredi 15 janvier 2003 (10h15-12h15)
intitulée : Paris-New-York : les processus d'acculturation chez les migrants italiens.
Annick Foucrier animera une séance le Mercredi 7 mai 2003 (10h15-12h15) intitulée :
Entre identité nationale et acculturation : les Français de la côte Ouest des Etats-Unis, XIXe-XXe siècle.


Centre d'histoire culturelle des sociétés contemporaines
224, Bd St-Germain
75 007 Paris
1er étage, salle de cours.

IMMIGRATION, INTEGRATION, CITOYENNETE
CEPIC / CHSXXe sècle PARIS 1

-Le jeudi 30 janvier 2003, Renaud Morieux interviendra sur un texte intitulé:
“Des règles aux pratiques juridiques :
le droit des étrangers en France et en Angleterre pendant la Révolution (1792-1802)”
La discutante sera Vida Azimi.
-Le jeudi 13 février 2003, Raberh ACHI (doctorant à l'Institut d'études politiques dâAix-en-Provence) présentera un texte sur
“Les usages  sociaux de l'idée de séparation du politique et du religieux en situation coloniale algérienne. Le cas de l'Islam” .
Le discutant sera Driss El Yazami (Génériques).

Colloques, conférences

Le droit d'asile en Europe


Journée d'étude du GISTI L'Europe face à l'asile et l'immigration : quelles politiques communes ?

Mercredi 22 janvier 2003
Programme
9h Accueil
9h30-11h La politique d'asile
Maastricht, Amsterdam, Nice... : une lente évolution Nathalie Ferré, présidente du Gisti
L'effritement inquiétant du droit d'asile Daphné Bouteillet-Paquet, juriste
La menace de la logique sécuritaire
Didier Bigo, rédacteur en chef de la revue Cultures et Conflits
Quel rôle peuvent jouer les associations françaises ? Catherine Teule et Patrick Delouvin, membres de la Coordination française pour le droit d'asile (CFDA)
11h-11h15 Pause
11h15-12h30 Débat
12h30-14h Déjeuner libre dans le quartier
14h-15h30 La politique d'immigration
La lutte contre l'immigration clandestine : une obsession
Virginie Guiraudon, Chargée de recherches CNRS-Lille II
Les accords de réadmission ou la politique du “donnant-donnant” Caroline Intrand, juriste, Cimade
L'intégration, parent pauvre de la communautarisation
Claire Rodier, juriste, permanente au Gisti Immigration et asile : les enjeux de la Convention européenne Anne Castagnos, juriste
15h30-15h45 Pause
15h45-17h Débat et clôture de la journŻe
Renseignements pratiques
Lieu
CFDT, 4 boulevard de la Villette 75019 Paris (métro : Belleville) Participation aux frais
15 Euros (à régler au moment de l'inscription)
Site

Migrants portugais

MERCREDI  18 DECEMBRE 2002, de 17h à 19h,
au Centre Culturel Portugais ( Fondation Gulbenkian) , 51 av. D'Iéna (Métro Kléber ou Etoile-Charles De Gaulle).
A l'initiative du Groupe Epoca ( groupe de recherches interdisciplinaires) , une communication de Miguel Da Mota, agrégé d'Histoire et doctorant,
"L'émigration vers le France depuis Covilha : Analyse sérielle des conditions de vie, de travail et d'émigration  vers la France, de 650 ouvriers du textile de Covilha (1955-1975)".

Comparer les discriminations positives
Cette journée est organisée dans le cadre du groupe de recherches "Politiques antidiscriminatoires" animé par Daniel Sabbagh.  (CERI-FNSP)
Lieu : 56 rue Jacob, 75006 Paris
Entrée libre dans la mesure de places disponibles. Pas de réservations.

Comparer les discrimination positives

9. 30 -13h30 : Une légitimation problématique
Vertus et limites des stratégies indirectes dans les deux pays précurseurs
- The Cristallization of Caste as a Political Identity in India : The Impact of Affirmative Action on the Lower Castes (Christophe Jaffrelot, CERI)
- The End of Affirmative Action in American Universities ? (Daniel Sabbagh, CERI)
Lâaction anti-discriminatoire sans composante préférentielle
- Positive Action or Affirmative Action ? The Persistence of Britain’s Antidiscrimination Regime (Steven Teles, Brandeis University)
- The Anti-Discrimination EU Directives (Virginie Guiraudon, CNRS)
                     Discutant : Patrick Simon (INED)
15h-18h30 : Des dynamiques singulières ?
                     La discrimination positive au bénéfice du groupe majoritaire
- Le Rôle de léducation dans la construction nationale malaysienne depuis l’Indépendance (Elsa Lafaye de Michaux, IUT-Angers)
- Comment l’affirmative action vint à l’Afrique du Sud : les transferts internationaux d’une technologie invisible (Eric Cédiey, CEAN-IEP de Bordeaux)
Au-delà de la dimension ethnique : la discrimination positive à la franŸaise
- "Les femmes ne sont pas une catégorie" : les enjeux des discours de légitimation de la parité (Laure Bereni, Laboratoire de sciences sociales-ENS, et Eléonore Lepinard, CEMSéEHESS)
- Géographie prioritaire de la politique de la ville et discrimination positive territoriale (Philippe Estèbe, ACADIE)
Discussion générale

Camps et zones spéciales
Journée d'étude organisée par
l'Unité de recherches Migrations et société

13 janvier 2003
Université de Paris 7-Jussieu
2 place Jussieu (75005 Paris)
Amphithéâtre 24

Programme


La définition d'une doctrine commune d'immigration est à l'ordre du jour de l'Union européenne, où l'on voit se dessiner une tendance générale à la régulation sélective des candidats au séjour, et donc au refoulement des étrangers jugés indésirables.
Après avoir consacré deux journées en 2002, respectivement à la criminalisation de l'immigration et aux droits de l'asile, l'Urmis entend continuer la réflexion à partir d'un débat sur les camps et autres zones spéciales qui reçoivent et retiennent les réfugiés.
En voulant rendre dissuasives les conditions d'accès à son territoire, l'État français a multiplié les situations juridiques inextricables faites aux demandeurs d'asile, dans un climat où la suspicion et l'hostilité priment souvent la référence de principe aux droits de l'homme. Le camp de réfugiés de Sangatte a fait récemment l'objet d'une forte médiatisation. Sa fermeture annoncée pourrait déboucher bientôt soit sur un simple déplacement des réfugiés, soit vers des mesures d'enfermement en marge de la légalité. Son existence suscite des interrogations quant aux prérogatives de l'État sur son propre sol. Le cas des zones d'attente et des centres de rétention est différent : on n'y transite pas de plein gré. Ce ne sont pas officiellement des lieux pénitentiaires, quoique l'entrave à la liberté de mouvements et les conditions souvent inhumaines les y apparentent. Les zones d'attente ont été créées pour limiter à la source l'exercice du droit d'asile à ce qui paraît légitime et compatible avec les accords entre la France et ses voisins. Elles sont un espace pour l'application d'un droit policier abusif. Les centres de rétention, de leur côté, reçoivent les personnes irrégulières en instance d'être chassées. La répression spectaculaire et parfois brutale qui s'y exerce n'est-elle pas un nécessaire élément symbolique des politiques de limitation de l'asile, destiné à dissuader les nouveaux candidats à l'immigration ?
L'ensemble de ces questions nous conduit à envisager l'enracinement historique des pratiques actuelles, où plane constamment le spectre de l'inassimilabilité de certains étrangers, et à proposer une réflexion générale sur l'avenir des zones spéciales et hors droit comme mode de gestion des indésirables.
Enfin, élargissant notre problématique aux politiques européennes, nous nous interrogerons sur les nouvelles configurations qu'annoncent les zones spéciales en matière d'accueil des étrangers, à l'heure où l'on reparle d'une nécessaire " reprise concertée " de l'immigration.

Matinée (9 h 30 - 12 h 30)
Jérôme Martinez Coordinateur national du service de défense des étrangers reconduits, Service œcuménique d'entraide (Cimade)
Le spectacle de l'expulsion : bilan subjectif de la présence de la Cimade dans les centres de rétention
Marc Bernardot Sociologue, maître de conférences à l'université de Lille I Au centre du camp : une sociologie des centres de séjour surveillé - 1944-1945
Gérard Noiriel Historien, directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (Ehess) Les camps de rétention dans l'histoire de la République française. Comment affronter un passé qui dérange ?
Après midi (14 h - 17 h)
Olivier Clochard
Géographe, doctorant à Migrinter, université de Poitiers Zones d'attente : un espace frontalier mal connu et qui tient à le rester
Smaïn Laacher (sous réserve) Sociologue, chercheur associé au Centre d'études des mouvements sociaux (Cems)
L'État et le centre d'accueil de Sangatte Sandra Blasselle Sociologue, Unité de recherches Migrations et société (Urmis) Les Kurdes irakiens à Sangatte, entre politiques européennes et stratégies migratoires
Michel Agier Anthropologue, directeur de recherches à l'Institut de recherches pour le développement (Ird)
Ordres et désordres dans les camps de réfugié

Coordination : Alain Morice et Christophe Daum.
Entrée libre et sans inscription
Téléphone : 01 44 27 56 66.
urmis arobase-anti__spam paris7.jussieu.fr
Site


Migrations in Society, Culture and the Library

WESS International Conference: Paris March 22-26, 2004

The Western European Studies Section (WESS) of the Association of College and Research Libraries (ACRL) invites paper and panel proposals that apply to the theme of the conference: Migrations in Society, Culture and the Library.
Although the themes of the conference are broad, we especially encourage individual paper proposals and panel proposals that:

. address how migration-related transformations in Western Europe are affecting collection strategies and public service in North American and European research libraries
·examine transatlantic activities and projects in Western European and Migration Studies, and their significance for libraries
·address the transformations of materials that libraries must acquire and the tools they use to provide storage and access
·investigate how "migrating" borders (both in scholarly disciplines and across the face of Europe) impact libraries
·explore how migration activities and academic interest in migration studies have had an impact on the content and focus of cultural production (literature and other arts) and book publishing in Europe.

Individual papers should be twenty minutes in length and may be in English or in French. Simultaneous translations will be available. Panel proposals will comprise three speakers. Papers should form the basis for a collection of proceedings. Proposals and abstracts are due by April 1, 2003. Electronic submissions are encouraged.
For the full conference announcement and further information, see the website
Please send panel proposals and paper abstracts (300 words max) addressing the paper's theme and conclusion, along wiph a qhrt biographical note to:
Barbara Walden
278A Memorial Library, University of Wisconsin-Madison 728 State Street, Madison, WI, 53706-1494 E-mail: bwalden arobase-anti__spam library.wisc.edu
Sarah G. Wenzel
Reference Coordinator
Humanities Library
Massachusetts Institute of Technology
617.253.9349
swenzel arobase-anti__spam mit.edu

Littératures et interculturalité Regards culturels sur les phénomènes migratoires


L'arrivée de populations immigrées dans un pays d'accueil finit toujours par engendrer, à plus ou moins longue échéance, des manifestations culturelles, littéraires, cinématographiques, théâtrales... Celles-ci peuvent être le fait des créateurs locaux, attentifs à l'évolution de la société qui sert de base à leur inspiration, mais aussi des immigrés eux-mêmes. Dans ce dernier cas, la langue utilisée pourra être la langue du pays d'origine ou la langue du pays d'accueil, en particulier pour les descendants d'immigrés. On trouvera aussi fréquemment des cas de bilinguisme. Ces manifestations sont souvent étudiées comme partie intégrante de la culture du pays d'accueil ou du pays d'origine. On a plus rarement l'occasion d'avoir une vue d'ensemble sur ces phénomènes semblables dans leurs mécanismes -c'est en tout cas une hypothèse qu'il faudra vérifier- mais évoluant dans des contextes culturels différents. Les conclusions auxquelles on arrive dans le cas de pays où l'immigration est ancienne pourraient être utiles à l'étude de ces mêmes phénomènes dans les pays où l'immigration est récente : c'est le cas de l'Italie et l'Espagne qui de pays d'émigration sont devenus, au cours des dernières décennies, pays d'immigration.
Ce sont les thèmes que la revue Babel se propose d'étudier dans un prochain numéro intitulé «Littératures et interculturalité».

Les propositions d'articles sont à envoyer à
Isabelle Felici
Bâtiment Y
Université de Toulon et du Var
BP 132
83 957 La Garde Cedex
felici arobase-anti__spam univ-tln.fr
Échéance/Deadline : hiver 2003/winter

Actualités électroniques

La BIDH, bibliographie internationale de démographie historique c'est :
Plus de 13.000 notices bibliographiques collectées et analysées par des spécialistes de la discipline depuis près de 25 ans.
Vous avez accès librement et gratuitement à l'ensemble de cette base de données à l'adresse suivante :
P.S. : Devenez correspondant de la BIDH pour soumettre vos notices bibliographiques et enrichir la base de données. Renseignements
Pour plus d'informations :
Personne de Contact
Michel ORIS

International migration and the United Kingdom: Recent patterns and trends: Final report to the Home Office December 2001
This is a long, major United Kingdom government report - the text is now available on the web site.
http://www.homeoffice.gov.uk/rds/occ75sub.html

Novembre 2002

En librairie

Klaus J. BADE, L'Europe en mouvement. La migration de la fin du XVIIIème siècle à nos jours, Paris, Seuil, 636 pages, mai 2002

Séminaires

Du local au national : histoire sociale des appartenances

 

Co-organisateurs : Martina Avanza, Gilles Laferté, Nicolas Mariot, Claire Zalc et Caroline Hodack (Contact).

Ce séminaire pluridisciplinaire, ouvert à tous (élèves de l’Ens y compris en 1ère année, étudiants du DEA de sciences sociales, doctorants, chercheurs), se propose d’aborder, en tenant compte de la construction historique des phénomènes sociaux, les questions d’inscription territoriale des appartenances sociales dans les États-Nations occidentaux. En 2001-2002, nous avions choisi de discuter autour de l’histoire des usages scientifiques et sociaux de concepts ou de notions clés (identité, tradition, mémoire, territoire).
Cette année, le séminaire se poursuivra autour de deux objectifs principaux. Tout d’abord, dans les premières séances, nous tenterons de contribuer à l’élaboration d’un vocabulaire approprié à la problématique que l’on cherche à suivre. Pour cela, nous aimerions revenir sur la notion d’appartenance en nous intéressant aux différents processus de fabrication des identités collectives (revendication, dénomination, encadrement, dénombrement, mobilisations…). On cherchera à comprendre comment les individus réagissent, s’approprient, ignorent ou refusent ces identifications. Cependant, le cœur du séminaire portera cette année à la mise en pratique de ces réflexions conceptuelles en initiant une recherche collective sur laquelle aucun d’entre nous n’a encore travaillé et pour laquelle nous convions toutes les volontés. La participation individuelle à cette enquête collective peut prendre toutes les formes imaginables, du simple intérêt à suivre des séances de travail à la rédaction in fine d’un mémoire ou d’un article. Il s’agit pour nous d’élaborer collectivement des méthodes de mesure et d’investigation concernant la thématique des appartenances à partir d’un terrain et d’un fonds particulier. Pour ce faire, nous disposons au Laboratoire de sciences sociales des archives d’une petite entreprise de textile du Nord, matériau permettant de multiplier les entrées possibles autour des thématiques du séminaire : appartenance familiale, appartenance professionnelle, appartenance communautaire, appartenance territoriale… Nous souhaiterions également constituer de nouvelles données par une enquête ethnographique, voire en complétant ce premier fonds par de nouvelles sources historiques. Le déroulement du séminaire suivra, sans doute dans le tâtonnement d’une recherche en train de se faire, les avancées de cette enquête en proposant dans un premier temps deux séances de cadrage et une séance de réflexion en commun sur les problématiques possibles de cette enquête. Pour structurer le travail, trois axes sont pour l’instant (et très provisoirement) définis : monographie familiale ; l’entreprise dans ses réseaux ; les liens entre communauté juives et mineurs polonais à Lens. Pour chacun d’entre eux, lors d’une " séance cadrage ", des spécialistes invités présenteront l’état des recherches sur ces thématiques et, dans la " séance chantier " suivante, nous tenterons d’articuler ces états des lieux, bibliographiques et méthodologiques, avec notre propre terrain. C’est de cet aller-retour que, progressivement, nous construirons les objets de recherche individuels ou collectifs dont chacun voudra se saisir.

Programme provisoire.
18 novembre 2002
Bilan de l’année 2001-2002 et présentation du programme de l’année et de l’enquête collective " Trajectoire familiale, monde ouvrier, communauté juive : une petite entreprise lensoise des années 1930 à nos jours ".
25 novembre 2002
Décrire et analyser des appartenances
Claire Zalc et Gilles Laferté présenteront, sous ce point de vue, leurs thèses.
9 décembre 2002
Séance cadrage. Invité : Christian Hottin, conservateur au Centre des archives du monde du travail de Roubaix. Comment aborder les archives de l’entreprise ? Quelques principes de classement et d’inventaire des archives d’entreprise et premier aperçu du contenu des cartons disponibles.
6 janvier 2003
Séance cadrage. Invitée : Marion Fontaine, doctorante, autour de l’histoire sociale et politique de la ville de Lens.
20 janvier 2003
Séance chantier. Présentation des axes possibles de l’enquête " petite entreprise " : monographie familiale, histoire socio-économique de l’entreprise, réseaux de fournisseurs et de clients, histoire des relations entre communauté juive et monde ouvrier.
Axe 1. Monographie familiale.
3 février 2003
Séance cadrage. Invitée : Florence Weber, LSS. L’analyse sociologique de monographies familiales.
24 février 2003
Séance chantier. La trajectoire de la famille S : immigration, installation, ascension (séance préparée et coordonnée par les organisateurs du séminaire)
Axe 2. L’entreprise dans ses réseaux.
10 mars 2003
Séance cadrage. Invités : Manuela Martini, Paris 7 (Où en est l’analyse des réseaux ?) et Nicolas Renahy, INRA (Les réseaux ouvriers en zone rurale face à la crise économique).
24 mars 2003
Séance chantier. Que faire des fichiers fournisseurs et clients de l’entreprise ? Hypothèses de travail et choix de méthodes (séance préparée et coordonnée par les organisateurs du séminaire).
Axe 3. Les liens entre communauté juive et mineurs polonais à Lens 28 avril 2003
Séance cadrage. Autour des migrations et communautés polonaises et juives dans la France du XXe siècle. Invitées pressenties : Nancy Green (Ehess) et Janine Ponty (Université de Franche-Comté).
13 mai 2003
Séance chantier. Que peut-on dire de l’histoire des communautés juives et polonaises à Lens à partir des archives de l’entreprise ? (séance préparée et coordonnée par les organisateurs du séminaire).
26 mai 2003.
Bilan provisoire de l’enquête. D’autres séances pourront suivre selon l’état de l’enquête et les besoins éventuels des étudiants.
--
Nicolas Mariot, CNRS.
Laboratoire de sciences sociales ENS / EHESS 48 boulevard Jourdan
75014 Paris
01 43 13 62 02.
99 rue du fbg du temple
75010 Paris.
01 42 00 25 97

MONDE HISPANIQUE 2002-2003
Pilar González Bernaldo avec la collaboration d’Andrée Bachoud

DROITS SOCIAUX ET DROITS POLITIQUES DANS LES SOCIETES D’IMMIGRATIONS (XIXe-XXe siècle)
12 novembre 2002 : Pilar González Bernaldo –Université Paris 7-CERIC . Introduction générale au travail de DEA. Présentation du thème du séminaire
26 novembre 2002 : Juan Suriano –Université de Buenos Aires : “ Anarquismo y protesta social en Buenos Aires, 1890-1930 ”
10 décembre 2002 : Table ronde (16h30-20h) Construction de l’Etat social en Argentine
Intervenants : Juan Suriano -UBA, Ricardo González Leandri –CSIC/Seville, Mirta Lobato -UBA, Pilar González Bernaldo –Paris 7/CERIC 
07 janvier 2003 : Dora Schwarzstein –Université de Buenos Aires : “ El exilio intelectual republicano: una vision comparativa entre Mexico y Argentina ”
21 janvier 2003 : Dora Schwarzstein –Université de Buenos Aires : “ Historia y Memoria a proposito de los testimonios orales ”
11 février 2003 : Xosé Núñez Seixas –Université de Saint-Jacques-de-Compostelle "Reinventando a los gallegos:  La imagen del "buen obrero inmigrante" en la élite inmigrante gallega y española de Buenos Aires,1880-1940"
25 février 2003 : Xosé Núñez Seixas –Université de Saint-Jacques-de-Compostelle: "¿Obreros o inmigrantes? Asociacionismo étnico e identidad de clase en la colectividad gallega de Buenos Aires, 1900-1930".
11 mars 2003 : Angel Duarte –Université de Girona : “ Républicanisme et droits politiques en Espagne ”
25 mars 2003 : Natacha Lillo –Université Paris 7 –CERIC : “ Evolution des politiques sociales municipales à Saint-Denis et à Aubervilliers envers les résidents espagnols appartenant aux différentes vagues migratoires  (1920-1980) ”
01 avril 2003 : Angel Duarte –Université de Girona : “ Les exilés républicains en Argentine ”
29 avril 2003 : Marina Franco –Université Paris 7- CERIC “ L’exil comme enjeu de mémoire : les exilés argentins en France dans les années 70 ”
13 mai 2003 : María José Fernández –Université Paris 7-CERIC “ Entre normes politiques et pratiques administratives. La dernière vague d'émigration espagnole en France, 1956-1965 ”

20 mai 2003 : BILAN

Images et représentations des Juifs dans la culture et la culture politique (xixème-xxème siňcle)

21-23 novembre 2002

Organisé par Université St Quentin, IEP Paris, Bnf, Mus»e d'art et d'histoire du judaïsme, Fondation pour la m»moire de la Shoah

Jeudi 21 novembre l'image de l'autre en construction
Musée d'art et d'histoire du judaïsme
71 rue du temple 75003 Paris tel 0153018660 22-11

Vendredi 22 novembre
L'image de soi
Université St quentin 0139622104

Samedi 23 novembre
9h30-19h
Bnf, Petit auditorium, Hall est, entrée libre
Cin»ma dessin de presse et caricature

History - Migration - Anthropology: New Perspectives on Migration and Migration History
Third Workshop on Contemporary European Migration History

organized by: Network Migration in Europe e.V. in cooperation with Arbeitsstelle Historische Anthropologie at the University of Erfurt and Centre Marc Bloch, Berlin
The conference will be kindly supported by the Robert Bosch Foundation and the Centre Marc Bloch, Berlin
further information
Contact

November 7-9, 2002
Location: Begegnungsstaette Kleine Synagoge, 99084 Erfurt, An der Stadtmuenze 4/5 and Erfurt University-Campus, Nordhaeuser Strasse 63

Program

Thursday, November 7, 2002

2.00-2.15 pm
Opening and Welcome
Network Migration in Europe e.V./Arbeitsstelle fuer Historische Anthropologie/Centre Marc Bloch Berlin
2.15-2.45: Introduction to the Topic
Michael Esch, Alf Luedtke, Jan Motte, Rainer Ohliger, Ulrich Raiser 2.45-4.45 pm
Panel I: Locating Migrants: Social and Economic Constructions of Place and Identity
Chair: Jan Motte (Network Migration e.V.)
Floris Vermeulen
Institut voor Migratie en Ethnische Studies, Amsterdam Organisations and Community Structure: A Historical Research on Migrant Organisations in Amsterdam 1960-1990.
Anastasia Christou
Aegean University, Athens
Narrating the Ethnography of Return: Interdisciplinary Contributions to Migration Research
Sally S. Booth and Jeffrey E. Cole Dowling College
Migration and Domestic Labor in Sicily
Antoine Pecoud
Oxford University
Self-employment and Immigrants' Incorporation
4.45-5.15 pm: Coffee Break5.
15-7.15 pm
Panel II: Migrant Memories: Path Dependencies - Past Dependencies
Chair: Alf Luedtke (Arbeitsstelle fuer Historische Anthropologie and MPI fuer Geschichte)
Onur Yildirim Middle East Technical University, Ankara
Representation of the 'Lausanne Refugees' in Turkish and Greek Historiographies
Susanne Schwalgin Universitaet Muenster
Narrating a "Nation in Exile": (Re-)Constructing Community in the Armenian Diaspora of Greece
Segolene Plyer Centre Marc Bloch Berlin and Institut fuer Europaeische Geschichte Mainz
A Village Divided: Sudeten Expellees and their Paths of Integration in the two Germanies after 1945
8.00 pm: Dinner

Friday, November 8, 2002 10.00-12.00 am
Panel III: Discourses of Belonging: Mediating Migrant Identities (1) Chair: Michael Esch (Centre Marc Bloch, Berlin)
Ayse Caglar FU Berlin and European University Institute Florence
Media, Advertisement Industries and theTransformations in the Public Spheres: Transnational Spaces of Turkish Immigrants in Europe
Rita Chin Oberlin College
Migrant Literature and the Discourse of Integration in the Federal Republic of Germany, 1978-1985
Robert P. Stephens Virginia Tech
Migrations of Goods and People: Drugs, Immigration, and the German Auslaenderproblem, 1960-1975
12.00 am-2.00 p.m: Lunch
2.00-3.30 pm
Panel IV: Discourses of Belonging: Mediating Migrant Identities (2) Chair: Rainer Ohliger (Network Migration in Europe e.V.)
Yvan Gastaut Universite de Nice
Public Opinion and Immigration in Contemporary History: Problems of Sources and Methods [Opinion publique et immigration en histoire contemporaine: problemes de sources et de methode]
Rachel Greenwald University of Wyoming
Orientalism and Contemporary Images of Islam in the Federal Republic of Germany, 1970-19893.30-4.00 pm:
Coffee Break 4.00-5.30 pm
Panel V: Constructing and De-constructing Immigrant Statuses and Images
Chair: TBA
Edna Lomsky-Feder and Tamar Rapoport, The Hebrew University
Reading and Relocation: Russian-Jewish Homecomers in Israel
Jan Motte and Rainer Ohliger Network Migration in Europe e.V.
Visualizing and Representing Migration History: Images of the Other - Other Images?
8.00 pm: Dinner

Saturday, November 9, 2002
9.30 am-11.30 am
Panel VI: Shared Ethnicities - Split Identities ? Chair: Ulrich Raiser (Humboldt-Universitaet, Berlin)
Ari Sammartino University of Michigan
The Russian Past and the Soviet Future: Reactions to the Post-World War I Refugee Crisis in Weimar Germany
Victoria Hegner Humboldt-Universitaet, Berlin
Russian Jewish Migrants in Berlin and in Chicago: A Comparative Study
Theodora Dragostinova University of Illinois at Urbana Champagne
The Voluntary and Reciprocal Population Exchange between Bulgaria and Greece in the Interwar Period: Some Issues of Methodological Reciprocity
Dimitrina Mihaylova Oxford University
Nesting Transnationalism and Hindered Migrations: Pomaks from South Eastern Bulgaria and their Experiences at and Across the Border
11.30-12.00 am
Coffee Break
12.00 am-1.30 pm:
Final Debate: Cross-Disciplinary Approaches to European Migration History: Challenges - Opportunities - Limits

La mosaïque drômoise

Histoire et mémoires de l'immigration dans la Drôme
Université Stendhal Amphitéâtre Paul Ricoeur 87 av de Romans 26 Valence
Renseignements et inscriptions :
au BDI/CALD
Tel 0475790406
Contact
Plus d'information
Vendredi 15 et 16 novembre
Avec la participation de
Anne-Marie Granet-Abisset, Claire Mouradian, Jean-Luc Huard, Robert Serre, Ronald Hubscher, Mustapha Laqli, Eric Vial, Gérard Cugney, Charles Gardelle, Jérémy Abram, Pierre Sapet, Ridha Ferjani, Jacques Ebel, Frédéric Bourgade, Lucie Boyadjan, Stéphanie Vuillemin, Marie Bachy, Martine Hovanessian, Emile Temime

 

Nations, Identites minoritaires,ideologies
Colloque organise a l'Universite Paris X Nanterre par L 'Association Annie Kriegel et le Groupe d'Etude et d'Observation de la Democratie
Le Vendredi 29 novembre 2002

Appels à contribution

Médias et migrations en Amérique latine

Les Cahiers ALHIM (Amérique Latine Histoire et Mémoire), de l'Université de Paris 8, Vincennes Saint-Denis, consacrent un de leurs prochains dossiers à l'analyse des médias des communautés immigrées latino-américaines sur le continent américain et européen, à travers leurs caractéristiques, leurs supports et leur contenu. Ce dossier s'inscrit dans une série thématique sur les migrations en Amérique Latine dont les titres sont accessibles sur le site, à la rubrique Sommaire des Revues. Le thème de la communication et des migrations, soit la dimension communicationnelle des processus migratoires, d'un pays à un autre ou à l'intérieur d'un même pays, est une question qui ouvre une pluralité de points de vue qui s'organisera autour de deux axes.
La première approche se penchera sur les différents médias créés dans les sociétés d'accueil. Il s'agira de définir les caractéristiques de la communauté cernée (origine, causes de l'immigration, installation), les supports utilisés (radio, TV, presse écrite, presse électronique), les conditions de production. L'analyse du contenu de ces médias "diasporiques" et de leur rôle permettra de cerner la représentation des migrants par eux-mêmes. La deuxième approche concerne l'image donnée des communautés immigrées dans les médias des pays d'accueil à nouveau à travers l'analyse des supports et des contenus.
Langues utilisées: anglais, espagnol, français, portugais.

Un résumé de 500 mots environ sera à nous adresser avant le 16 décembre 2002, par courriel
Merci de mentionner vos coordonnées professionnelles et de joindre un CV succint (liste de vos publications). Les articles définitifs (30 000 signes au maximum) seront à remettre avant le vendredi 28 mars 2003. FICHE TECHNIQUE
Date limite : Lundi 16 décembre 2002
Plus d'informations
Adresse : Nathalie Ludec, GRALHIM,
Université Paris 8 - Vincennes Saint-Denis,
2 rue de La Liberté,
93526 Saint-Denis Cedex:

CULTURAL MEMORY IN FRANCE:
MARGINS AND CENTERS

International Conference
Winthrop-King Institute for Contemporary French and Francophone Studies Florida State University
November 13-15, 2003


CALL FOR PAPERS

The role of memory in the construction of collective identities has in recent years been the focus of growing scholarly interest. In France, a key collaborative work shaping the debate among historians has been Pierre Nora's Les Lieux de Mémoire. At the same time, scholars in the field of cultural studies in both the English- and French-speaking worlds have become increasingly alert to the dialogue between past and present inscribed in a wide variety of cultural practices. In each of these fields, the role of differential power structures has been recognized as a major factor structuring the relationship between memory and culture.
The Winthrop-King Institute for Contemporary French and Francophone Studies now plans to advance and refocus these debates by sponsoring an international conference on the dynamic interplay between cultural memory and the evolution of hierarchically structured collective identities in France. How and why have previously marginalized memories entered into mainstream conceptions of the past at different moments in time? To what extent have they been modified by or assimilated into dominant collective memories? In what ways and in what circumstances have formerly occluded or clandestine memories become the sites of rival power centers, subverting or surmounting dominant notions of the past? These are among the issues explored in this interdisciplinary conference.
Conceptions of French nationhood occupy a major but not unchallenged position in these debates. Taking his inspiration from the classical and medieval notion of loci memoriae, or memory places, Nora applied the term lieux de mémoire (sites of memory) to explore the role played by memory in the construction of the French idea of the nation. Yet in the medieval period from which Nora borrowed this term, the dominant forms of collective identity were vastly different from the modern conception of the nation-state. Moreover, as the final volumes of Nora's edited study attest, in the contemporary period the idea of a shared national past as the central framing device for collective identities in France has been increasingly challenged by sub-, trans- and supra-national forces which are reconstructing the topography of 'centers' and 'margins' in the spaces of cultural memory. The idea of the nation as the 'naturally' dominant center of collective memories is thus in many ways under siege in the work of historians, contemporary cultural analysts and many other scholars in a wide range of disciplines including literary studies, social anthropology, media studies and social psychology. In exploring these issues, conference speakers will focus on the complex interplay between memory, culture and social hierarchy during different historical periods, in which the idea of French nationhood has been a major but by no means the only center of gravity.
Keynote speakers
Malcolm Bowie (Christ's College, Cambridge) Nelly Furman (Cornell University)
Lawrence D. Kritzman (Dartmouth College)
Possible Topics
(other proposals will also be considered):
· Gender, Marginalized Sexualities, the "Other"(e.g. the Woman, the Homosexual, the Jew) in the Construction of French Cultural and National Consciousness Throughout History.
· The Museum as Locus of Cultural Memory and a Place for Redressing the Past : e.g. the Creation of Holocaust Museums, Museums of Immigration, of Colonization, etc.
· Memory and War: e.g. Recent "Grande Guerre" Memorials and New Museums for Peace; 80th Anniversary of the Armistice, 50th Anniversary of D-Day; Memory and the Algerian War, etc.
· Archives of Cultural Memory, Marginalia and Ephemera: e.g. from the Archives Nationales to the Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine (BDIC).
· Historiographical Revisions, Changing Conceptions and Reinterpretations of Key Periods in French History: e.g. Centennial and Bi-centennial Celebrations of the French Revolution and Other Watershed Moments of French History.
· Comparative Perspectives on Cultural Memory: e.g. Case studies in France Compared with Other Nations, Paris Compared to other National Capitals.
· Memory and the City: e.g. Conserving Urban Memories, the City as Text.
· Region and Nation: Centralization and Marginalization, Paris and The provinces, Memory as a Regionally Bound Artefact, Marginalized Memories Of Regions and the Centralized Nation-State Memory, Conservation of Regional Memory, Regional Linguistic Identities, the Perception of Paris in the Regions in Past and Present.
· France and Europe: e.g. French Cultural Memory as Distinct (or not) from a larger European Cultural Memory, The Influence of Cultural Memory on Racial and Social Diversity within a Larger European Background.


Deadline for submission of proposals: March 15, 2003.

Abstracts of circa 300 words should be included with proposals for papers. Proposals for panels (with rationale of 300-500 words) are also welcome.
The conference will result in a volume of essays drawn from the proceedings.
Enquiries and proposals should be directed to the Conference organizers or the
Winthrop-King Institute for Contemporary French and Francophone Studies,
Florida State University,
Tallahassee, Florida
32306-1515,
telephone 850 644 7636,
fax 850 644 9917,
Site

Expositions et manifestations diverses

Les Héraclides (Transmis par les organisateurs)

Nous souhaitons lancer avec vous une réflexion sur les thèmes de l'exil, du droit d'asile et des droits de l'homme. Venez nombreux les samedis 23 et 30 novembre 2002 participer à ces débats. Nous vous remercions de diffuser l'information de ces rencontres le plus largement possible.   THE CHILDREN OF HERAKLES
Les Héraclides
Euripide Peter Sellars             
Films et Rencontres
  Samedi 23 novembre   à 14h30    Projection du film Delbaran   Réalisation Abolfalz Jailili / Iran 2001
à 16h30   Rencontre  Enfants, hommes, femmes : exilés, réfugiés, immigrés, sans papiers, clandestins... Quels regards portent-ils ? Que savons-nous de ces destins tragiques ?   avec  
Bernard BIRSINGER, maire de Bobigny - Frédérique BOURGEOIS, adjointe de direction Forum Réfugiés - Hélène GACON, présidente de l'ANAFE (Association nationale d'aide aux frontières aux étrangers) - Corinne PERTHUIS, P.I. Officer U.N.H.C.R. - Jean-Pierre ROSENCZVEIG, Président du tribunal pour enfants de Bobigny- Sylviane de WANGEN, Fondatrice de France Terre d'Asile, militante associativz - Peter SELLARS, metteur en scène.  
Samedi 30 novembre   à 14h30  Projection du film The Dupes   Réalisation Tewfik Saleh / 1972 / Institut du Monde Arabe   (sous réserve d'autorisation de projection)  
à 16h30 Rencontre   Réfugiés politiques, immigrés politiques, immigrés économiques... : le dangereux héritage du désordre mondial.   avec     
Sylvie MANSOUR, Psychologue, effectue des missions pour l'UNRWA (Agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens) - Alain MORICE, Anthropologue, chercheur au CNRS, associé à l'unité de recherches Migrations et société (Urmis) - Gérard NOIRIEL, historien, directeur d'études à l'EHESS - Claire RODIER, avocate, spécialiste du droit d'asile en Europe, GISTI - Emmanuel TERRAY, philosophe - Peter SELLARS, metteur en scène             
à la MC93 Bobigny 1, bd Lénine 93000 Bobigny Métro : Bobigny Pablo Picasso
Entrée libre
Renseignement et réservation : 01 41 60 72 79 (service invitations) ou au 01 41 60 72 60 (service relations publiques)
 Contact
Site

Octobre 2002

Colloques

Place et rôle des migrants dans le développement des pays du Maghreb et du Sahel
Citoyenneté et discrimination en Europe
Workshop on Paths of integration: similarities and differences in the settlement process of immigrants
Citizens, nations and cultures : transatlantic perspectives
Le Paria, une figure de la modernité
Les politiques municipales face au pathologies urbaines de 1789 à l'an 2000
Identités/Démocratie

Actualités électroniques

Le coin des revues

En librairie

Séminaires

Appels à contribution

Colonialism and postcolonialism
Fifth European Social Science History Conference
Les étudiants étrangers à Paris et en province
Citoyenneté, empires et mondialisation

Actualité des mois antérieurs

Actualité des années antérieures  : 
2000
2001

Nota  :  Conférences et colloques sont désormais signalés par la liste de diffusion "Histoire de l'immigration", vous pouvez vous y inscrire en envoyant un mail à Liste Histoireimmig

Octobre 2002

En librairie

Signalons avec un peu de retard la parution aux éditions Syllepse d'un ouvrage dirigé par Michel Prum, La peau de l'autre, consacré aux idéologies racistes et eugénistes dans le monde anglo-saxon

Le coin des revues

Confluences méditerranée numéro 42
"L'immigration bouscule l'Europe"
(Confluences Méditerranée N°42, Eté 2002)


Le numéro 42 de Confluences méditerranée vient de paraître aux éditions L'Harmattan sous le titre "L'immigration bouscule l'Europe".
Alors que le prochain sommet européen de Séville, les 20 et 21 juin a été en grande partie consacré à la lutte contre l'immigration clandestine, nous publions un numéro sur ce sujet. Une quinzaine d'articles abordent des thèmes comme la pression démographique au sud, les besoins de main d'œuvre au nord, les politiques d'immigration mises en place par l'Union européenne et les interrogations sur la réforme du droit d'asile. D'autres retracent des trajectoires de migrants, afghans, marocains, asiatiques, en Europe, au Maghreb et au Proche-Orient. Une attention particulière est portée sur les Balkans, carrefour de l'immigration clandestine. Parmi les auteurs figurent Philippe Fargues, Olivier Brachet, Maxime Tandonnet ou Chris Kutchera.


SOMMAIRE N°42
Dossier
Une Europe frileuse, Jean-Christophe Ploquin
L'épopée des Kurdes de l'East Sea, Solenn de Royer
Les guerres, facteur décisif de migrations, Philippe Fargues
Au Maroc, l'ailleurs est l'univers du possible, Mustapha Belbah
Des femmes kurdes brisent les tabous, Chris Kutschera
Sangatte, mai 2002, témoignages de migrants, Sepideh Farkhondeh
Au Liban, l'espoir est souvent déçu, Tristan Khayat
Mémoires d'exil, (Extraits de textes)
Le migrant méditerranéen, toujours suspect, Claude Liauzu
Europe, vers la fin de l'abondance démographique, Gery Coomans
Les pays européens sortent difficilement du "chacun pour soi", Maxime Tandonnet
Le droit d'asile ne résoudra pas le dossier de l'immigration, Olivier Brachet
France, Algérie, un peu de courage, Pierre Henry et Carmen Duarte
Les cadres venus du sud développent une identité transnationale, Abdelkader Latreche
L'Espagne face au laxisme marocain, Gilles Delmote
La corruption, condition essentielle du trafic des êtres humains, Philippe Chassagne et Köle Gjeloshaj
Les Balkans, carrefour de l'exil et de la prostitution, Jean-Arnault Dérens
L'Italie prend à bras le corps la question albanaise, Alfio Sciaresa
La Grèce durcit ses contrôles, Christophe Chiclet
Actuel
Vers un renouveau de l'ordre mondial ? Ziad Hafez
Confluences Culturelles
Palmes, une nouvelle de Leïla Sebbar


Vous pouvez retrouver ce n° sur le site de Confluences à la page :

Séminaires

Eugénisme et Racisme

GRER (2002-2003)
Groupe de Recherche sur l'Eugénisme et le Racisme
(CERIC - EA 2371)


(Toutes les séances ont lieu le vendredi, de 14h à 16h, dans les locaux du CERIC, 1 rue Guy de la Brosse, couloir de gauche, 3ème étage. Métro Jussieu)


8 novembre : Franÿois-Xavier Ajavon (Paris 12) : "La préhistoire de l'eugénisme"
22 novembre : Catherine Durieux (Paris 1) : "Racisme et eugénisme dans trois utopies féministes américaines"
6 décembre : Marie-Claude Barbier (ENS Cachan) : "Canada : la politique raciale dans le système éducatif en Ontario"
20 décembre : Camille Arents (Paris 7) : "La stigmatisation des "Chinois de l'Est", ou l'exclusion des Franco_américains en Nouvelle_Angleterre à la fin des années 1890"
10 janvier : Neil Davie (Paris 7) : "Hiding the criminal body : the end of public executions in England (1860-1868)"
24 janvier : Samantha Neath (University of Westminster, Londres) : "Les musulmans en Grande-Bretagne"
7 février : Gérard Selbach (Paris 5) : "L'art : dernier rempart de l'identité indienne aux États_Unis?"
21 février : Michèle Therrien (INALCO) : "Le corps chez les premières nations de l'arctique oriental canadien"
7 mars : Michel Krzak (Lille 3) : "La tentation eugéniste face à la délinquance des classes dites dangereuses, à Londres à la fin du XIXe siècle"
21 mars : Janie Mortier (Paris 13) : "La gauche anglaise et l'eugénisme entre les deux guerres"
4 avril : Catherine Heyrendt (Cambridge) : "Esclavage et complémentarité des races au XIXe siècle : le point de vue de Thomas Carlyle"
25 avril : Noëlle de Chambrun (Paris 7) : "Le corps du surhomme occidental chez Jack London"
16 mai : Anne-Marie Bernon-Gerth (Paris 7) : "Gestion des corps : représentation sociale et information en Grande-Bretagne aujourd'hui"
30 mai : Jean-Paul Rocchi (Paris 7) : "La notion de race dans la conception freudienne de l'homosexualité et la psychanalyse américaine"
13 juin : Marine Le Puloch (Paris 7) : "Les lois raciales sur les Indiens du Canada"


Contact : Michel Prum Professeur à Paris 7

Colloques, conférences

Place et rôle des migrants dans le développement des pays du Maghreb et du Sahel

26-28 février 2003

MIGRINTER Université de Poitiers L' O.R.M.E.S. Observatoire Régional des Migrations Espaces et Sociétés UNIVERSITE IBN ZOHR Faculté des Lettres et Sc. Humaines Agadir & Le G.R.A.P.E. Groupe de Recherche Action Paroles et Ecritures de l'Université Rennes 2
Avec le soutien: du Comité Mixte Inter-Universitaire Franco-Marocain (AI n¡ 241) de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines d'Agadir de l'Université Ibn Zohr d'Agadir de la Fondation Hassan II pour les MRE (Rabat) du Centre Jacques Berque (Rabat) du FNUAP (Rabat) de la Communauté Urbaine du Grand Agadir de la Municipalité d'Agadir de la Région Souss Massa Daraa
[Contact William Berthomiere (william.berthomiere arobase-anti__spam mshs.univ-poitiers.fr)]

 Citoyenneté et discrimination en Europe

Du 4 au 7 décembre 2002

Coventry (UK)

Discrimination is a critically overspread issue in Europe. How far anti-discriminatory policies are becoming a new tool for completing citizenship? How can we understand discrimination in globalized societies highly characterised by ethnocultural, religious and social diversity? The conference is interdisciplinary and aimed at students, researchers, policy-makers and NGOs.
It will be based on five themes, namely: addressing discrimination (publics, tools, methods), citizenship, religious discrimination, local practices and anti-discrimination policies after the Treaty of Amsterdam. Young European Researchers (under 35) can be funded and may send an abstract (max 300 words).

The deadline for submission is 15 July 2002.
Provided by: CRER, University of Warwick (Christophe.Bertossi arobase-anti__spam warwick.ac.uk)

Workshop on Paths of integration: similarities and differences in the settlement process of immigrants

Du 19 au 21 juin 2003

Onasbrück (Allemagne)

By organising a well-structured workshop we aim at stimulating scholarly discussions on this topic and hope to deepen our understanding of integration processes both in the past and in the present. Of utmost importance is the systematic comparison of past and present integration processes and therefore bringing together historians and social scientists around similar themes and paradigms. We are interested in papers on social mobility, ethnicity, intermarriage, migrant organisations, transnationalism and opportunity structures of receiving societies. Comparisons in time and space are especially welcomed.
Contact
Plus d'information

Citizens, nations and cultures : transatlantic perspectives

Maastricht Center for Transatlantic Studies

16-19 octobre 2002

Programme
This conference will address three inter-locking dimensions of the transatlantic experience. Firstly, it will consider the lessons of the dynamics of transatlantic relations. At a time when globalisation, which for some has its origins in the history of the transatlantic experience, raises concerns about the impact of westernisation or, more specifically, Americanisation on the rest of the world, the conference will ask what a study of the transatlantic can tell us about how people have adapted to cultural exchanges in the past. How have these exchanges impacted on cultures and identities in the transatlantic world? Secondly, the conference will examine the transatlantic experience as a focus of enquiry.
Thus, contributions might consider how artists, scholars, and writers have come to explore transatlantic connections in the course of their work. Finally, the conference will ask what we can learn by the comparative experiences on the different sides of the Atlantic.

Contact :
Neil Wynn, School of Humanities and Social Sciences
University of Glamorgan
Treforest, Rhondda Cynon Taff
CF37 1DL, Wales, United Kingdom
nawynn arobase-anti__spam glam.ac.uk

Le Paria, une figure de la modernité

Paris, 17 et 18 octobre 2002

organisé par Martine Leibovici (Paris 13, CSPRP) et Eleni Varikas (Paris 8)


Jeudi 17 octobre
U.S.I.C - Salle Pupey-Girard (RdC) , 18, rue de Varenne, 75007 Paris

9h00 : Accueil
9h20 : Ouverture : Eleni Varikas (Paris 8)
10h00: Promesses trahies de l'émancipation :
10h00 : Aditya Nigam (Centre for the Study of Developing Societies, Inde) Dalit, critique of modernity
10h45 : Freddy Raphael (Université Marc Bloch, Strasbourg)
Peuples et communautés de parias chez Max Weber et Norbert Elias
11h15 : Ian Hancock (University of Texas, Austin)
Romanies in contemporary Europe : the outsiders inside
11h45-12h30: Discussion
14h00: L'universalité de l'expérience singulière
14h00 : Martine Leibovici (Paris 13, CSPRP)
Le récit de Salomon Maimon
14h30 : Michael L„wy (CNRS)
De l'accusé juif à la victime universelle (Note sur Le Procès de Kafka)
15h00 : Discussion
15h45: Dispositifs institutionnels, subjectivités déniées
15h45 : Michèle Riot-Sarcey (Paris 8)
Impossible sujet
16h15: Sidi Mohammed Barkat (CIPh)
La fabrique du corps d'exception dans l'Etat de droit
16h45 : Diane Lamoureux (Université de Laval, Québec)
Entre tragédie et rébellion: de la lesbienne aux lesbiennes à travers le féminisme radical
17h15-18h00: Discussion

Vendredi 18 octobre
Amphi 24 - Campus Jussieu (Université Paris 7-Denis-Diderot)
10h00 : Souffrance, rejet et humanité
10h00 : Pierre Fedida (Paris 7, Centre d'Etudes du Vivant)
Entre l'ignoble et l'innommable, le processus du déshumain
10h30 : Sonia Dayan-Herzbrun (Paris 7, CSPRP)
Du paria à l'Elu : autour de Thomas Mann
11h15 : Miguel Abensour (Paris 7, CSPRP)
Spinoza et la recherche de l'universalité
11h45-12h30 : Discussion
14h00: Aux interstices des territoires et des Etats :
Parias de dedans et de dehors
14h00 : Marie-Claire Caloz-Tshopp (Universités de Genève et de Lausanne)
Parias et sans-Etat chez Hannah Arendt. Les enjeux des politiques d'immigration et du droit d'asile dans l'espace Schengen
14h30 : Hélène Thomas (Paris 13), Marc Bernardot (Lille I)
Nomades et internés. Deux figures de parias au XXème siècle
15h00 : Smain Laacher (Centre d'Etudes des Mouvements Sociaux, EHESS)
Le passeur et l'exilé
15h30 : Discussion
16h15 : Pause
16h30-17h45 : Discussion générale


Centre de Sociologie des Pratiques et des Représentations Politiques
case courrier 7101 - 2, place Jussieu75251 Paris - Tel: 01 44 27 78 57 - Fax: 01 44 27 78 57

Département de Science Politique - Université Paris 8
2, rue de la Liberté 93526 Saint-Denis Cedex - Tel: 01 49 40 66 31 - Fax: 01 49 40 65 06

Les politiques municipales face au pathologies urbaines de 1789 à l'an 2000

Dates: 4-7 décembre 2002
Lieu: Université de Rouen
Organisation: GRHIS
Contact

RENCONTRES IDENTITES DEMOCRATIE

Rennes du 19 au 21 septembre 2002

Avec entre autres : Ash AMIN, Patrick CHAMOISEAU, Paul HIRST, John HUME (sr), Mickeal KEATING, Patrick LE GALES, Axel HONNETH, Pascal ORY, Daniel WEINSTOCK, Michel WIEVIORKA...

Organisées à l'initiative de l'association Identités Démocratie - Débats Internationaux
En partenariat avec les principales collectivités territoriales de Bretagne et avec la collaboration du CERIEM Centre d'Etudes et de Recherche sur les Relations Inter-Ethniques et les Minorités. (Univ. Haute-Bretagne / Rennes 2)

INFORMATIONS

 

Appels à contribution

COLONIALISM & POSTCOLONIALISM
The re-assessment of Europe's colonial heritage has an important role to play in debates about national identity, and social and cultural change. Contributions on all aspects of the colonialism and postcolonialism - social, political and cultural - are invited for this special issue of the Journal of Contemporary European Studies. Europe's colonial heritage has become a key site for political debate and cultural change. A number of key issues have emerged in this debate:
How were colonial identities constructed?
How have different nations come to terms with the loss of empire?
How is the colonial past remembered and represented today (e.g. in film, the media)?
How do constructions of colonial identities relate to or impact upon contemporary perceptions of populations of migrant origin?
These are important questions for understanding how Europe interfaces with the Third World today. If you would like to contribute an article, please contact: tony.chafer arobase-anti__spam port.ac.uk or N.J.Cooper arobase-anti__spam bristol.ac.uk.
Deadline for submission of abstracts is 31 March 2003.
Completed articles must be submitted by 31 August 2003.

Fifth European Social Science History Conference

Humboldt University, Berlin, Germany, 24 - 27 March 2004

The ESSHC aims at bringing together scholars interested in explaining historical phenomena using the methods of the social sciences.
The conference is characterized by a lively exchange in many small groups, rather than by formal plenary sessions.
The Conference welcomes papers and sessions on any topic and any historical period.
It is organised in a large number of networks:
Africa, Antiquity, Asia, Criminal Justice, Culture, Economics, Education and Childhood, Elites, Ethnicity and Migration, Family and Demography, Geography, Health, History and Computing, Labour, Latin America, Middle Ages, Nations and Nationalism, Oral History, Politics, Religion, Rural, Sexuality, Social Inequality, Technology, Theory, Urban, Women and Gender, World History
The Conference fee will be Euro 160 for participants who pay in advance, Euro 200 for participants who pay at the conference. One day attendance will be Euro 80 for participants who pay in advance, and Euro 100 for participants who pay at the conference.
The deadline for sending in a pre-registration form and abstract is 1 April 2003.
The Fifth European Social Science History Conference is organised by the International Institute of Social History and the Humboldt University.
Further information and an electronic pre-registration form for the Conference can be obtained from the Conference Internet site or from the conference secretariat:

European Social Science History Conference 2002, c/o International Institute of Social History
Cruquiusweg 31 1019 AT
Amsterdam Netherlands
Telephone: +31.20.66 858 66
Fax: +31.20.66 541 81
Email: esshc arobase-anti__spam iisg.nl

Les étudiants étrangers à Paris et en province

Journée d'étude en vue de la constitution d'un réseau international sur le thème : Nancy décembre 2002
Les étudiants étrangers à Paris et en province L'émergence de nouveaux pôles d'attraction au début du XXème siècle Les formations techniques supérieures des facultés des sciences de province.

Différents laboratoires de l'Université Nancy 2 regroupés au sein de l' Institut Lorrain des Sciences du Travail et de la Formation (ILSTEF) , en collaboration avec le Laboratoire d'analyse secondaire et de méthodes appliquées à la sociologie (LASMAS / EHESS / CNRS) et le séminaire « Histoire sociale de l'immigration » (École Normale Supérieure) organisent une journée d'étude sur le thème des étudiants étrangers dans les instituts techniques supérieurs des facultés des sciences de province. Cette journée s'inscrit dans le cadre d'un projet pluridisciplinaire consacré à l'histoire du pôle scientifique nancéien. Son objectif est de montrer comment s'est construite, dans le temps, la spécificité des formations techniques supérieures à Nancy et, plus largement, en Lorraine. Les études effectuées dans le cadre de ce projet ont mis en évidence, pour certaines écoles d'ingénieurs nancéiennes, l'existence de groupes importants d'étudiants étrangers venus principalement d'Europe centrale et orientale. Elles ont surtout illustré d'une façon fine et détaillée les stratégies développées par les écoles, selon les moments, à l'égard de ces étudiants.
Ce phénomène d'émigration universitaire n'est pas propre à la Lorraine, mais alors que Paris constitue traditionnellement le principal centre d' attraction d'étudiants étrangers, au début du XX° siècle, la surdomination de la capitale et de quelques « vieilles » villes universitaires se trouve contestée par la montée en puissance d'universités de province dynamiques comme celles de Nancy, Grenoble ou Toulouse. Ce phénomène a déjà été repéré dans des études globales fondées en grande partie sur des sources statistiques mais les études de cas consacrées à des disciplines ou des lieux de formation scientifique et technique en France sont peu nombreuses.

Pour ne pas dissocier le cas nancéien d'un mouvement plus général, le groupe de recherche lorrain et ses différents partenaires, organiseront à Nancy, le 13 décembre 2002, une journée d'études consacrée aux étudiants étrangers en France dans les formations scientifiques et techniques supérieures entre 1870 et 1960. L'un des objectifs de cette journée est de susciter des contributions qui porteraient sur d'autres pôles scientifiques de province. Au-delà de l'examen des politiques institutionnelles menées au sein des instituts techniques supérieurs de province, cette journée se propose de porter un regard plus approfondi sur les divers groupes nationaux issus d' Europe orientale et balkanique. Elle se propose également de s'intéresser aux étudiants en provenance du Maghreb. La représentation numérique de ces derniers devient plus significative au sein des instituts de province au lendemain des indépendances des anciennes colonies sous influence française. Aussi, les propositions de communications devraient privilégier les « prosopographies » nationales afin de susciter des regards croisés et permettre de mieux appréhender les similitudes et les spécificités des principales communautés étudiantes étrangères accueillies en France.

Les thématiques suivantes sont proposées :
1. Les politiques étatiques et universitaires en matière d'attraction des étudiants étrangers, notamment à travers les perspectives des relations centre-périphérie ou Paris-province ;
2. La répartition géographique des divers groupes nationaux au sein de l' espace académique français et les déterminants du choix du lieu d'études ;
3. Les « portraits » nationaux des étudiants originaires de l'Europe orientale, des Balkans et du Maghreb (flux migratoires, choix de discipline, répartition par sexe, confession, âge) ;
4. Les origines sociales des différents groupes d'étudiants étrangers et l' évolution des stratégies de promotion sociale ;
5. Le devenir des diplômés étrangers à l'issue de leurs études : retour au pays ? Installation dans le pays d'accueil ? Transferts de savoirs ? Constitution de réseaux de sociabilité scientifique ?

Cette journée aura lieu dans les locaux de l'Université Nancy 2. Les communications, qui doivent surtout permettre de mettre en évidence les possibilités de collaborations futures sur les thèmes proposés, ne devraient pas dépasser 15 minutes ; un résumé d'une dizaine de lignes devra être envoyé aux organisateurs par mail, avant le 30 octobre 2002. Dans la mesure du possible (et du financement dont ils disposeront) les organisateurs tenteront de prendre en charge les frais des participants : hébergement et déplacement (à l'intérieur de la France).

Contacts :
Yamina Bettahar
(Nancy)
École Nationale Supérieure en Génie des Systèmes Industriels
8, rue Bastien Lepage
BP 647, 54010 Nancy
Tél : 03 83 19 32 35
Fax : 03 83 19 32 00
Mail

Nicolas Manitakis
(Paris)
Séminaire « Histoire sociale de l'immigration »
École Normale Supérieure
45, rue d'Ulm,
75221 Paris, Cedex 5
Mail

Citoyenneté, empires et mondialisation

Colloque interdisciplinaire et international organisé par le CRCEMC
(Centre de recherche sur les civilisations étrangères dans le monde contemporain)


Université Blaise Pascal à Clermont-Ferrand - Les 26-27-28 septembre 2003


Citoyenneté, empires et mondialisation La première étape de cette " mondialisation " qu'Alan Cairns appelle 'Globalisation I " s'est d'abord constituée par l'extension de petits Etats, grâce à l'annexion d'autres Etats (régions, comtés, etc.) limitrophes. Nous nous interrogerons sur le processus d'annexion et sur le statut des nouveaux Sujets de ces Etats-nation en formation, leurs rapports avec le nouvel Etat central, avec ses Sujets, etc. Ces nouveaux Etats s'étendent ensuite hors de leurs frontières, au-delà des mers, à la recherche de marchés, d'espace pour leur population, etc. Comment se sont déroulées les premières rencontres entre Européens et autochtones ? Comment s'est faite la transition vers la colonisation et quelle a été l'évolution des rapports entre colons et autochtones, entre colons, esclaves d'importation et autochtones?
Le second mouvement de cette colonisation, " Globalisation II ", pourrait s'intituler "El retorno de los galeones " (Le retour des galions). En effet, après avoir longtemps été réduits au silence, les peuples colonisés - et les peuples déportés - ont réussi à rompre ce silence et à acquérir leur indépendance. Comment cette indépendance a-t-elle été acquise (luttes armées, compromis, alliances) ? Quelle a été l'attitude des élites européennes par rapport à ces luttes, etc. L'indépendance acquise, la phase B de Globalisation II s'est mise en marche avec l'émigration massive d'anciens colonisés vers les métropoles qui les avaient colonisés. Nous nous intéresserons à l'émigration elle-même ; à l'accueil des émigré-e-s, à leur statut par rapport à l'Etat, à leurs rapports avec la population autochtone européenne et leur apport à la société d'accueil. La décolonisation des peuples autochtones est-elle possible lorsqu'ils sont devenus minoritaires dans les ex-colonies à majorité importée d'Europe?
On pourrait imaginer, après l'implosion des Empires, une Globalisation III, c'est à dire l'affirmation de pôles régionaux se constituant en nouvelles entités politiques ; certaines, telle l'Union Européenne, dans un dépassement de l'Etat-nation, d'autres au contraire, se restructurent en Etats plus petits (Russie, etc.). Ces nouvelles entités héritent des effets de Globalisation I et de Globalisation II. Qu'en font-elles ? Plus précisément, qui peut espérer en être citoyen-ne ? Quelles sont les modalités de l'inclusion/exclusion prévues? Ce colloque concerne les grands empires européens. La périodisation de Globalisation I dépend des empires. Celle de Globalisation II se situe aux lendemains de la Deuxième guerre mondiale. Celle de Globalisation III est plus récente.
Les intervenant-e-s sont invités à explorer les théories de la colonisation, de la décolonisation, du post colonialisme ; celles de l'identité - des identités - de l'intégration " républicaine " ou " libérale ", des "communautarismes" et des " multiculturalismes ".
Seront prises en considération, dans la mesure du possible, les catégories de " classe ", de " genre " et d' " ethnicité ".
Langues de travail : anglais, français, espagnol. Il n'y aura pas de traduction.
Durée des interventions : 30mn.
Envoyez vos propositions avant le 15 novembre 2002 à :
M. Spensky
CRCEMC, Maison de la Recherche,
4 rue Ledru - Rollin
63.000 Clermont-Ferrand -

Actualités électroniques

Le guide des sources de l'histoire de l'immigration est en ligne

L'association Génériques met en ligne le Guide des Sources sur l'histoire des étrangers en France aux XIX et XXe siècles ! Sur le site Internet consultez dès aujourd'hui les archives sur les étrangers dans l'Ain, l'Aisne, l'Allier, les Alpes-de-Haute-Provence et les Hautes-Alpes. Les autres départements suivront très prochainement.

* Le numéro 44 de Cultures & Conflits "Défenses et identités : un contexte sécuritaire global ?" est en ligne

Nous saluons la naissance du nouveau, et fort bien fait site du centre d'études de documentation sur l'immigration italienne (CEDEI)

 

Juin 2002

Sommaire

Colloques

Université d'été

MIGRATIONS BALKANIQUES, APPEL À PARTICIPATION

Le coin des revues

Soutenance de thèse

Appels à contribution

 

Colloques

COLLOQUE MIGRATIONS CARAIBEENNES

Colloque "Les migrations caraïbéennes vers les métropoles : identité, citoyenneté, modèles d'intégration",
Maison des Sciences de l'Homme, Paris, 20-22 juin 2002, salle 214.
Organisateurs : James Cohen (Dépt. de science politique, Université de Paris-VIII, IHEAL ; Michel Giraud (CNRS, Université des Antilles et de la Guyane) et Ramon Grosfoguel (Dept. of Ethnic Studies, Univ. of California-Berkeley), avec le concours de la Maison des Sciences de l'Homme et le Secrétariat d'Etat à l'Outre-mer.

Environ 20 présentations, dont quatre sur le thème : "Les Etats-Unis : diasporas et incorporation". Interviendront :

Agustin Lao-Montes (Univ. of Massachusetts, Amherst) : Trans-Caribbean Circuits and New York's Urban Regime: Latino Diasporas, Social Movements, and Political Scenarios

Felix Matos-Rodriguez (Centro de Estudios Puertorriqueños, Hunter College, CUNY, New York) : Identity, Incorporation and Public Policy: The Government of Puerto Rico and the Development of New York's Puerto Rican Community (1968-2000)

Jorge Duany (Universidad de Puerto Rico) : The Nation in the Diaspora: The Reconstruction of the Cultural Identity of Puerto Ricans in New York City

Ana Margarita Cervantes-Rodriguez (State University of New York at Albany) : Continuities and Changes in Reception Policy, Characteristics of the Migrants, and Issues Pertaining to the Modes of Incorporation of Cuban Immigrants in the United States.

Exil et migration, Histoire et actualité d'un phénomène universel

26-28 septembre 2002
Université de Caen Esplanade de la Paix Caen
Maison de la Recherche en Sciences Humaines Université de Caen

Equipe de recherche les voi(es)x de l'exil et des migrations

Programme

Cette équipe de recherche a pour objectif d'étudier les phénomènes liés à l'exil et aux migrations (immigration, émigration), que ce soit en littérature, en civilisation ou dans l'histoire des idées. Les questions linguistiques, sociologiques ou philosophiques concernant ces phénomènes font également partie du cadre des investigations prévues par cette équipe. Il est assez fréquent que des groupes sociaux ou des peuples entiers soient contraints de quitter leur pays d'origine pour des raisons politiques ou économiques. Ce phénomène s'est intensifié au 20e Siècle à cause de la recrudescence de la barbarie et d'une mondialisation / globalisation de plus en plus accrue à tel point que des êtres humains du monde entier travaillent, écrivent et militent hors des frontières qui leur ont été destinées traditionnellement. Il ne s'agit pas, dans ce colloque, d'aborder seulement les migrations liées au monde du travail, mais aussi d'étudier la transgression des frontières physiques, littéraires, culturelles et philosophiques. L'équipe de recherche, consciente du caractère multiculturel et international de l'objet de ses enquêtes, est convaincue de la nécessité d'une démarche interdisciplinaire et interculturelle pour mener à bien ce projet, et pour faire ressortir son caractère universel. Après avoir contribué à l'organisation à Caen d'un congrès sur le thème « Seuils, limites et marges », dont les actes viennent d'être publiés chez l'Harmattan, cette équipe de recherche organisera du 26 au 28 septembre 2002 un colloque international qui a pour titre « Exil et migration : Histoire et actualité d'un phénomène universel ». Elle se propose de réunir des chercheurs ayant pour objectif d'étudier ces deux catégories séparément ou de les analyser conjointement dans leurs similitudes et divergences. Il s'agit également d'appréhender cette problématique dans différentes littératures, sociétés et civilisations et de faire valoir ainsi non seulement le point de vue du critique littéraire, mais également celui de l'historien, du sociologue et du philosophe. En somme, l'objectif principal est de faire le point sur la question et de développer des réflexions propédeutiques susceptibles de nous orienter, dans les manifestations à venir, vers une organisation strictement thématique dans l'appréhension des phénomènes de l'exil et des migrations.

Pour tout renseignement contacter : M. BOUBIA Fawzi Université de Caen
Esplanade de la Paix
14032 Caen
Tél. / Fax : 02 31 56 57 73
boubia arobase-anti__spam wanadoo.fr

Citizens, nations and cultures : transatlantic perspectives

16-19 octobre 2002

An Interdisciplinary Conference
Maastricht Center for Transatlantic Studies

Programme

This conference will address three inter-locking dimensions of the transatlantic experience. Firstly, it will consider the lessons of the dynamics of transatlantic relations. At a time when globalisation, which for some has its origins in the history of the transatlantic experience, raises concerns about the impact of westernisation or, more specifically, Americanisation on the rest of the world, the conference will ask what a study of the transatlantic can tell us about how people have adapted to cultural exchanges in the past. How have these exchanges impacted on cultures and identities in the transatlantic world? Secondly, the conference will examine the transatlantic experience as a focus of enquiry.
Thus, contributions might consider how artists, scholars, and writers have come to explore transatlantic connections in the course of their work. Finally, the conference will ask what we can learn by the comparative experiences on the different sides of the Atlantic.

Deadline: February 28, 2002.
Contact :
Neil Wynn, School of Humanities and Social Sciences University of Glamorgan
Treforest, Rhondda Cynon Taff
CF37 1DL, Wales, United Kingdom
nawynn arobase-anti__spam glam.ac.uk

Université d'été

Europe et Islam, Islams d'Europe

28-30 août 2002
Sources d'Europe
Le socle de la Grande Arche
Paris La Défense
Université d'été sur Islam et Europe

Responsables scientifiques : Jean-Pierre Rioux, Jean-Louis Nembrini (Doyen), inspecteurs généraux de l'Education nationale, groupe histoire-géographie, Henri Bresc (Université Paris X), Daniel Rivet (Université Paris I), Jean Baubérot (Ecole pratique des hautes études), François Georjon (CNRS-EHESS).
Alternant mises au point scientifiques le matin et d'ateliers pédagogiques lðaprès-midi, cette université d'été vise à présenter le rapport passé et présent entre Europe et Islam. L'apport de l'Islam dans l'histoire et la culture de l'Europe. L'Islam et sa diversité dans l'espace européen. L'Islam dans la mise en oeuvre des droits fondamentaux de l'Union européenne et dans l'élaboration d'une citoyenneté européenne.
L'Approche sera pluridisciplinaire. Les conférences du matin seront organisées autour de trois thèmes :
- premier thème : histoire européenne et histoire musulmane (La chrétienté médiévale et l'Islam dðoccident, l'héritage de lðempire ottoman, Europe coloniale et Islam, l'Europe post-ottomane dans les Balkans) ;
- deuxième thème : Islam et islams d'Europe aujourd'hui (les jeunes musulmans de France, peut-on parler d'un Islam à la Française ? La place de l'Islam dans dðautres états de l'Union européenne (Allemagne, Grande-Bretagne...) ;
- troisième thème : religion musulmane et sécularisation : pour un « nouveau pacte laïque ».

L'université débutera à 10h le 28 août pour se terminer à 13h le 30 août.
Contact : Karine RAMONDY
kramondy arobase-anti__spam wanadoo.fr

MIGRATIONS BALKANIQUES, APPEL À PARTICIPATION

1.Principes et finalité

L'École Française d'Athènes (section des Études sur la Société Grecque Moderne et Contemporaine) organise une session internationale d'études doctorales qui aura pour thème "Migrations Balkaniques et intra-Balkaniques".
Les langues de travail seront le français et l'anglais. L'objectif est d' aider à la formation de jeunes chercheurs spécialisés dans ce domaine et à la création de liens scientifiques internationaux, en mettant en contact des chercheurs confirmés avec des doctorants et de jeunes chercheurs, pour une durée d'une semaine sur ce thème scientifique. Ces sessions internationales d'études doctorales sont conçues comme une occasion de formation de haut niveau et comme un forum où des contacts peuvent se nouer dans le but de créer des réseaux interdisciplinaires internationaux. A côté de ces échanges scientifiques, des visites de terrain et de laboratoires sont prévues.

2. Organisation scientifique et pédagogique et validation de la session

Sept journées de travail sont prévues. Elles comporteront des cours théoriques, la présentation des résultats de la recherche conduite par des spécialistes, ainsi que des présentations de l'état des recherches par des jeunes chercheurs :
* les chercheurs confirmés seront invités à présenter une conférence liminaire et à travailler ensuite avec les groupes de travail ;
* outre leurs connaissances, les jeunes chercheurs seront appelés à échanger, leurs pratiques de terrain et leurs méthodologies à la lumière des avancées les plus récentes dans le domaine des sciences humaines et sociales, sous la responsabilité des professeurs et des chercheurs reconnus dans le domaine concerné qui animeront les différents ateliers.

Organisation des journées de travail :

Après une présentation générale de l'organisation de la session et de chacun des participants, les deux premières journées seront consacrées aux conférences présentées par les animateurs à raison d'une demi-heure par conférence, en alternance avec des présentations des projets de recherche des jeunes chercheurs, de 10 à 20 minutes chacune.
Durant les trois journées suivantes, lorsque tous les participants auront ainsi pris connaissance des travaux des uns et des autres, des groupes de travail de quatre jeunes chercheurs seront constitués, en tenant compte, entre autres, des thématiques et du brassage de leurs origines. Ces groupes travailleront sous la conduite d'un animateur, qui aura la possibilité de passer d'une groupe à l'autre au cours des trois journées.
Pendant les deux derniers jours, les cinq groupes de jeunes chercheurs présenteront le fruit de leurs travaux et constitueront des binômes, dans la perspective de la rédaction du rapport final écrit, à remettre ultérieurement.
NB: deux demi-journées seront consacrées à des visites de musées, de laboratoires universitaires ou de quartiers « intéressants » de la ville de Volos, ainsi que à des projections de films et de documentaires.

Rapport final et validation de la session Chaque jeune chercheur devra remettre un rapport final, dans les trois mois qui suivront la session. Il est à souligner que les jeunes chercheurs des différents pays balkaniques et européens seront invités à préparer autant que possible leurs rapports par binôme, afin que l'objectif de la mise en avant des liens scientifiques et des échanges internationaux soit atteint. Ce rapport donnera lieu à une évaluation de la part des responsables de la rencontre. La session aboutira à un certificat de participation.

3. Calendrier et procédure de sélection des jeunes chercheurs

La session aura lieu dans les locaux de l'Université de la Thessalie à Volos, du dimanche 06 (jour des arrivées) au dimanche 13 octobre 2002 (jour des départs).

L'appel à participation sera lancé, en français et en anglais, au plus tard le 18 mai 2002, et diffusé dans tous les pays européens et les pays balkaniques à travers des réseaux universitaires, les écoles doctorales, des laboratoires et des centres de recherche spécialisés (par exemple les établissements de rattachement des animateurs). Vingt places seront offertes pour la session. La sélection se fera sur dossier envoyé à l'EFA. Un COMITE DE SELECTION sera mis en place. Toutes les disciplines des Sciences humaines et Sociales sont concernées et l'organisation privilégiera les critères de l'interdisciplinarité, de la diversité des nationalités des participants, de la qualité de leur projet scientifique, les contacts précis avec les pays étrangers.

Le dossier de candidature doit comporter :

 
* La fiche d'identification du candidat
* Un curriculum vitæ
* une lettre de motivation de l'intéressé
* une lettre de son directeur de recherche et éventuellement d'autres recommandations
* une présentation de son projet scientifique et de l'état de sa recherche, accompagnés d'une bibliographie de base

Une bonne connaissance du français et de l'anglais est requise. Les dossiers de candidature seront à adresser à l'EFA pour le 23 août 2002 (le cachet de la poste faisant foi), à l'attention de Dora Lafazani.
* Par courrier électronique (de préférence) à Dora.lafazani arobase-anti__spam efa.gr (dans ce cas, enregistrez la fiche d'identification du candidat et annexez-la à votre candidature en « document joint »).
* Par courrier (en 3 exemplaires), à : EFA, Études sur la Société Grecque Moderne et Contemporaine, Didotou 6, 10680-Athènes (Grèce).

La liste des participants admis sera connue le 5 septembre 2002.

4. Organisation matérielle et prise en charge L'hébergement sera assuré par l'Université de la Thessalie, à Volos.

L'ÉFA procédera au remboursement :
* des frais de déplacement, ainsi que des frais de séjour des jeunes chercheurs venant des pays balkaniques.
* pour les jeunes chercheurs venant des pays européens le voyage jusqu'en Grèce est à leurs frais ou aux frais de leur institution de rattachement, le voyage à l'intérieur de la Grèce sera pris en charge par l'ÉFA.
* pour tous les professeurs venant de l'étranger ou d'autres régions de la Grèce, les frais de voyage seront remboursés et des frais de mission seront versés.
* les frais de nourriture et d'assurance ne sont pas pris en charge.

5. Responsable à l'EFA :

Dora Lafazani, Professeur Associé EHESS
Responsable des Études sur la Société Grecque Moderne et Contemporaine École Française d'Athènes Didotou 6
e mail : dora.lafazani arobase-anti__spam efa.gr
secrétariat
Mlle Régine Ruchaud,
* 30 01 36 79 910
e.mail: moderne arobase-anti__spam efa.gr6.-

"Migrations Balkaniques et intra-Balkaniques" Présentation du thème proposé.

Depuis 1960, les migrations internationales deviennent une question majeure au niveau mondial par leur volume, mais aussi par le changement de leur géographie. Les pays du nord-ouest européen, jusqu'alors pays d´origine des migrants deviennent maintenant des pays d´accueil. Les pays de l´Europe du sud et une partie des pays balkaniques deviennent d'immenses réservoirs de main d'oeuvre, où puise l´organisation Nordiste des pays développés, et organisent eux-mêmes au plus haut niveau de l´État des départs massifs de main-d'oeuvre, gérés par des accords officiels bilatéraux. Dans les autres pays balkaniques, l´émigration est strictement interdite. D´une manière où d´une autre, les quarante ans qui ont suivi la deuxième guerre mondiale ont vu des changements profonds de la structure des marchés du travail local dans tous les pays balkaniques. Jusqu´en 1990, des millions de travailleurs originaires de Grèce et de Yougoslavie se trouvaient en Europe du nord-ouest, tandis que les autres pays balkaniques observaient des politiques de fermeture de leurs frontières et interdisaient les sorties. En même temps, la version balkanique de la division est-ouest du monde, a aussi divisé les pays balkaniques : la Grèce appartient au bloc de l´ouest et les autres, alors gérés par des régimes communistes, sont soit membres du bloc de l´Est, soit des pays non alignés. Cela les a fait évoluer vers des directions tout à fait différentes: parmi elles, la Grèce a vu son niveau de vie augmenter de manière constante, phénomène accentué par le rattachement du pays à la Communauté Européenne en 1981. Des améliorations spectaculaires du niveau de vie se sont en même temps produites dans les autres pays du Sud européen, faisant de tous - et surtout après les crises pétrolières du début des années 70 - des pays d´attraction de main-d'oeuvre en provenance des pays pauvres de l´Asie ou de l´Afrique. Leur manque de politiques migratoires, les besoins de leurs économies informelles de main-d'oeuvre peu chère, le manque de législation et de contrôles frontaliers efficaces et la complicité des gouvernements afin de sauver des secteurs d´activité de basse productivité et de mieux gérer les pressions sociales ont facilité le passage de centaines de milliers de « sans papiers » en Grèce et en Italie, encouragés cette fois et manipulés par des circuits privés et illégaux qui font toujours des chiffres d´affaires énormes. La chute des régimes communistes s'est traduite par l´ouverture de frontières jusqu´alors étanches et l´aggravation de la situation économique et sociale dans ces pays. Des millions de migrants économiques arrivent désormais en Grèce et en Italie, bien que dans leur projet migratoire ces pays ne soient que des pays de transit vers l´Europe de l´Ouest, le Canada ou les États-Unis. Les guerres sur les territoires de l´ex-Yougoslavie ont fait empirer les conditions économiques et sociales dans la région et ont intensifié la pression migratoire ainsi que le nombre des migrants. À partir des années 90 un nouveau phénomène est bien en place, que l'on appelle "nouvelle Immigration", présentant des caractéristiques qui le distinguent de tout autre processus migratoire précédent. Après une immigration générée, organisée et gérée par les États, nous passons maintenant à une immigration "spontanée", gérée par des intérêts privés qui se chargent de faire « passer » des migrants très souvent « sans papiers ». Les migrants sont considérés, beaucoup plus que par le passé, comme indésirables, et il y a peu ou pas d'engagements de garantie ou d'obligations d'accueil de l'État ou de la société devant être respectés. À la place des immigrants de jadis qui occupaient des postes de basse productivité, on assiste à des déplacements de personnes souvent très qualifiées, qui se voient obligées d'accepter des postes de travail non-qualifiés. À la place du « drainage des cerveaux », qui, formés dans leur pays d'origine, partaient dans la perspective de faire mieux valoir leurs études et leurs talents, on assiste maintenant à la « perte des cerveaux », les gens formés dans leur pays d'origine, souvent de haut niveau, se perdent dans des emplois destinés à des non-qualifiés. Alors qu'auparavant, les États recrutaient au nom des grandes entreprises et dirigeaient les travailleurs selon des besoins fixés par avance, on voit maintenant qu'un grand nombre de ces travailleurs est dirigé vers l'économie souterraine.

Axes d'orientation proposés :

Dix ans de migrations balkaniques :
* la fin de l'imperméabilité des frontières balkaniques : perceptions, idéologies.
* esquisse de typologie.

Devenir un pays d'émigration
* politiques des pays d'origine
* projets migratoires nationaux
* le cadre législatif
* le marché du travail
* les composantes démographiques
* l'apport de l'émigration
* le crime organisé dans les pays de départ * l'opinion publique

Au pays d'immigration européen etbalkanique
* discours politique et projets migratoires nationaux
* politiques d'accueil balkaniques, l'évolution du cadre législatif.
* les politiques européennes, l'évolution du cadre législatif
* les logiques de la mobilité transit
* les réfugiés et l'évolution des politiques d'asile dans les pays européens etbalkaniques
* intégration dans le marché du travail local, logiques de la répartition étrangère dans l'espace du pays d'accueil * féminisation de la main-d'oeuvre et le secteur des services

Intégration et participation politique au pays d'accueil
* le spectre des modèles d´intégration et de participation : esquisse de typologie
* citoyenneté, politiques d´attribution de la nationalité
* processus de régularisation, les « sans papiers ».
* racisme, xénophobie, vie politique et débat au sein de la société d'accueil.
* la scolarisation des enfants migrants et la question religieuse
* l'Islam balkanique et extra-balkanique

Migrer: stratégies personnelles et stratégies de groupe
* les projets migratoires personnelles des migrants.
* stratégies et trajectoires familiales.
* Les stratégies de groupe
* Choisir les itinéraires et les pays de transit

Le marché noir des migrations
* les réseaux d'exploitation des femmes et des enfants
* les « passeurs » des clandestins
* le trafic des faux

Fiche d'identification du CANDIDAT

 
Nom:
Prénom:
Date de naissance :
Nationalité(s):
Spécialité/ discipline :
Adresse personnelle :
Téléphone personnel :
Télécopie personnelle :
Adresse électronique personnelle :
Adresse professionnelle :
Téléphone professionnel :
Télécopie professionnelle :
Adresse électronique professionnelle :
Université/institution de rattachement
Directeur de recherches :
Intitulé du D.E.A. :
Note du D.E.A. :
Sujet de Thèse :
Date de la première inscription en thèse :
Situation professionnelle :
( Allocataire de recherche
( Allocataire Couplé
( Élève-fonctionnaire stagiaire
( Fonctionnaire titulaire
( Sans profession
( Autre (précisez) :

Le coin des revues

REVUE D'HISTOIRE MODERNE ET CONTEMPORAINE, N° 49-1, janvier-mars 2002 Judith RAINHORN - Les migrantes italiennes à Paris et à New-York

Soutenance de thèse

Madame Annie KRIEF épouse OUSSET soutiendra sa thèse de doctorat (Paris III Sorbonne Nouvelle) sur le thème suivant :

"Le JEWISH MESSENGER et l'immigration juive d'Europe orientale aux Etats-Unis (1870-1902) : solidarités et antagonismes intercommunautaires"

le vendredi 21 juin 2002, à 14h30
Paris III Sorbonne Nouvelle, 17 rue de la Sorbonne
75005 Paris
Salle Bourjac, Galerie Rollin

Le jury sera composé de : Serge Ricard, Helène Christol, Divina Frau-Meigs, André Kaspi, Pierre Mélandri

Appels à contribution

Call for papersWorkshop on " Paths of integration: similarities and differences in the settlement process of immigrants in Europe, 1880-2000"

Background

The integration of immigrants in the United States has interested migration scholars already for a century. In the 1990s an interesting and heated discussion emerged about the question, if and to what extent the 'new' post 1965 immigration to the U.S. will lead to similar integration and assimilation processes as in the case of the equally massive immigration from Southern and Eastern Europe between 1880-1920. So far this debate, admirable summarised by Nancy Foner in her book From Ellis Island to JFK, has had virtually no resonance in Europe. Although migration research in the old world across the disciplines has made considerable progress in the last decades, the canyon separating historians and social scientists working on migration is much deeper and communication even more sparing than in the American case. As most European states experienced immigration from the end of the 19th century onwards, however, the issues and questions raised in the US-debate are relevant for Europe as well and it is high time to organise this discussion by bringing together migration-specialists from both the social sciences and the historical discipline.
By organising a well-structured workshop we aim at stimulating scholarly discussions on this topic and hope to deepen our understanding of integration processes both in the past and in the present. Of utmost importance is the systematic comparison of past and present integration processes and therefore bringing together historians and social scientists around similar themes and paradigms. We are interested in papers on social mobility, ethnicity, intermarriage, migrant organisations, transnationalism and opportunity structures of receiving societies. Comparisons in time and space are especially welcomed.

Organisation
The workshop is an initiative of the Institut für Migration und Interkulturelle Studien (IMIS) of the University of Osnabrück and the Center for the History of Migrants (CGM), an interdisciplinary joint venture of the Universiteit van Amsterdam, Leiden University, Nijmegen University and the International Institute of Social History (IISH) in Amsterdam.

Applications
The papers will be discussed in a small, high quality 2-days workshop with maximum 20 people. Papers will be distributed before the conference. Those interested are asked to send abstracts of 500 words on themes that relate directly to a position paper which will be published on the websites of both the IMIS (http://www.imis.uni-osnabrueck.de/) and the CGM. (http://www.iisg.nl/CGM). After the dead line of the abstracts (November 1 2002) the organisers will select the most interesting proposals and invite the authors to the workshop in June 2003. In principle all travel (economy, 2nd class) and accommodation costs will be covered by the organisation. Afterwards the papers that fit in the overall problematique will be published in an English language edited volume.

Time schedule
The conference will take place in Osnabrück from 19-21 June 2003. The dead line for applications and abstracts is November 1 2002. The dead line for the papers (6,000-9,000 words) is April 1 2003.

Information: for further information, please contact Leo Lucassen (l.lucassen arobase-anti__spam hum.uva.nl), Klaus J. Bade or Jochen Oltmer (joltmer arobase-anti__spam ometecutli.rz.Uni-Osnabrueck.de).

 

Mai 2002

En librairie

Migration et minorités ethniques en Suisse : Bibliographie choisie 1945-1999 / Giovanni Casagrande. - Neuchâtel, Forum suisse pour l'étude des migrations, 2001. - VIII, 189 p.

Vous pouvez consulter et télécharger gratuitement cette publication.
Vous avez aussi la possibilité de commander une version imprimée de cette publication au prix de CHF 30.00.

Commandes:
Swiss Forum for Migration Studies,
Rue des Terreaux 1,
CH-2000 Neuchâtel

Dans les revues

Daniel Chartier, « Les origines de l'écriture migrante. L'immigration littéraire au Québec au cours des deux derniers siècles », Voix et Images (Montréal), vol. XXVII, no 2 (80), hiver 2002, p. 303-316.

Migrance n° 20 : Histoires croisées des migrations au Luxembourg, coordonné par Antoinette Reuter, Professeur d'histoire et responsable du Centre de documentation sur les migrations humaines de Dudelange vient de paraître.

Le n°56 de la Lettre de la citoyenneté est sur le site .

Le numéro 41 de Confluences méditerranée vient de paraître sous le titre "Sexualité et sociétés arabes".

Présentation

Sommaire

Eros et sacré : sociétés, religion et éthique sexuelle, Abderrahim Lamchichi

Coran et sexualité, Extraits choisis par Claudine Rulleau

Quand dire c'est ne pas faire, Hachem Foda Sexualité,

Pouvoir et problématique du sujet en Islam, Malek Chebel

Jeune fille, famille et virginité, Zine-Eddine Zemmour

Polygamie au Maghreb : controverses juridiques, Abderrahman Koudjil

Condition féminine, Abderrahim Lamchichi

On vient sentir ta bouche, Sepideh Farkhondeh

L'islam en France. Civilisation islamique et stratégies identitaires, Entretien avec Malek Chebel

L'islam deviendrait-il "français" ?, Dalila Cherif

Pluralisme culturel et citoyenneté, l'islam de France à l'épreuve de la laïcité, Abderrahim Lamchichi

Actuel. Israël-Palestine : les négociations de Taba (janvier 2001), Document

Confluences culturelles Jacques Berque et son "autre", Wadi Bouzar

Pour  commander ce numéro (ou un autre )

Colloques

Colloque international CERIC/URMIS/CNRS
Paris-VII/Buenos Aires

Perspectives comparées des migrations France-Argentine
Vendredi 31 mai 2002 : amphi Jacques Monod
Samedi 1er juin 2002 : amphi 56 B

Université Paris VII,  2, place Jussieu, 75251 Paris cedex 05 Métro Jussieu

T. 01 44 27 56 66

F. 01 44 27 78 87

mail

Séminaires

HISTOIRE ET MÉMOIRE(S) DE L'IMMIGRATION

mardi 7 mai de 18h à 20h
Salle François Goguel
56 rue des Saints-Pères 75007 Paris

Nous entendrons Judith Rainhorn :
«Histoire et mémoires comparées des Italiens de La Villette (Paris) et de l'East Harlem (New York)»

Avril 2002

Listes de diffusion

L'association génériques a crée une liste de diffusion, informant de ses activités, on peut s'y abonner en écrivant à
generiques2 arobase-anti__spam wanadoo.fr

Publications récentes

AGIER Michel, Aux bords du monde, les réfugiés, Flammarion, 2002

CAESTECKER, Alien Policy in Belgium, 1830- 1940. The Creation of Guest Workers, Refugees and Illegal Aliens. Oxford-New York: Berghahn Books.

DEVOTO Fernando, PILAR GONZALES Bernaldo, Émigration politique. Une perspective comparative. Italiens et Espagnols en Argentine et en France XIXème-XXème siècle, 2001

EPELBAUM Didier, Les enfants de papier. Les Juifs de pologne immigrés en France jusqu'en 1940, Grasset, 2002

LE TALLEC (Cyril ), La communauté arménienne de France, 1920-1950, l'Harmattan, 2001

MANZONI Yole, D'Italie et de France. Récits de migrants en Dauphiné 1920-1960, Presses Universitaires de Grenoble, 2001

PESCHANSKI Denis, Des étrangers dans la Résistance, Les éditions de l'atelier-Musée de la Résistance nationale, Paris, 2002, 126 p.

RAINERO Romain H. , Les Piémontais en Provence. Aspects d'une émigration oubliée , Serre Éditeur, 2001

Articles récents

Publication d'articles dans deux volumes récents :

- Patrick Cabanel, Pierre Laborie (dir.), Penser la défaite , Toulouse, Privat, 2002 :

Émile Témime, "Après la défaite et l'exil des républicains espagnols en 1939. D'un silence à l'autre", p. 279-287

Éric Vial, "L'impensable défaite : les antifascistes italiens", p. 269-277,

Colette Zytnicki, "Le retour des Français d'outre-mer : défaite, dérangement ou renouveau", p. 203-213-

- Daniel J. Grange (dir.), L'Espace alpin et la modernité - bilans et perspectives au tournant du siècle , Grenoble, PUG, 2002 :

Patrizia Audenino, "Mestiere, professione e impresa nelle migrazioni dalle Alpi italiane fra Otto e Novecento", p. 115-124.

Paola Corti, "Un mestiere « infame » ? Gli spazzacamini della valle dell'Orco, in Piemonte, tra immagini e realtà", p. 367-374.

Angelo D'Orsi, "Parigi-Torino-Parigi. Scambi intellettuali nella prima metà del secolo", p. 215-233.

Éric Vial, "Les Alpes, région d"émigration et d"immigration pour les Fuorusciti, d"après le Casellario Politico Centrale", p. 201-213

Revues

Le nouveau numéro de la revue Plein Droit de l'association GISTI vient de paraître: "Mineurs étrangers isolés en danger". Pour plus d'infos et pour le commander : www.gisti.org ou tél au 01 43148484

Genèses , n° 44, sept. 2001, Belin, 157 p., 17,72 • "Enseigner la nation" : Comment en France, en Allemagne, ou encore en Egypte enseigne-t-on la nation ?

Hommes et migrations , n° 1235, janv.-février 2002, 142 p., 10 • "Flux et reflux" : Intégration difficile ? impossible ? retour sur la terre de ses ancêtres ? choix de l'entre deux ?

Sociétés contemporaines, n° 43, 2001, l'Harmattan, 150 p. "Ancrages/Brassages" : Métissage en Amérique latine, mobilité internationale, multiculturalisme canadien...

Panoramiques "On ouvre les frontières? Chiche! Et après?" N° 55 du 4e trimestre 2001 numéro très pluriel et dirigé par Catherine de Wenden, Gilles Manceron et Guy Hennebelle.
Ce numéro a par ailleurs donné lieu à un débat contradictoire en février sous l'égide de Marianne et de la Ligue des droits de l'Homme à la Maison de l'Europe.

Manière de voir, 62 mars-avril 2002.

HISTOIRE(S) D'IMMIGRATION (en vente dans les kiosques : 6,86 euros)

S o m m a i r e

INTRODUCTION
Voyages sans retour
Ignacio Ramonet

1. - MAIS POURQUOI PARTENT-ILS ?
Souvent réduit à un affrontement d'idées binaire, « pour ou contre », le débat sur les migrations oublie l'analyse de ce qui est d'abord une réalité sociologique, démographique et culturelle. Expression d'une liberté individuelle, le départ vers l'étranger résulte aussi d'une grande variété de facteurs, qui vont des choix familiaux aux transformations des rapports économiques internationaux...

Les migrations ne surgissent pas du néant
Saskia Sassen

Voyage au bout de la peur avec les clandestins du Sahel
Ali Bensaâd

Violences xénophobes en Afrique
Marc-Antoine Pérouse de Montclos

Sur la piste de l'esclavage moderne
Thierry Parisot

A Marseille, dans les cuisines du Vieux-Port
Dominique Carpentier

2. - TAILLABLES ET CORVÉABLES

Si les immigrés ont d'abord été considérés comme une force de travail, flexible et corvéable à merci, ils sont devenus une composante importante de la population. Confrontés à la xénophobie et à l'exploitation au travail, ils ont lutté pour que leur dignité ne soit pas celle de l'immigré « utile » que l'on renvoie quand il ne l'est plus.

Petite histoire de l'intégration à la française
Gérard Noiriel

Timidement, l'armée s'ouvre aux beurs
Karim Bourtel

L'exigence laïque du respect mutuel
Yamina Benguigui et Henri Peña-Ruiz

Retour de l'« immigré utile »
Alain Morice

De la flexibilité du travailleur étranger
Marie Cegarra

3. - GHETTO OU CITOYENNETÉ

Faculté d'aller, de venir et de vivre en paix, principe de non-discrimination, accès à l'éducation, à la santé, au travail... Ces libertés fondamentales sont, de droit ou de fait, déniées aux étrangers. N'est-ce pas parce que ceux-ci (lorsqu'ils ne sont pas ressortissants de l'Union européenne) n'ont pas le droit de vote - même si, depuis des années, ils font partie de la cité ? Comment accepter cet écart permanent entre les pratiques de la société et les idéaux dont elle se réclame ?

Bons « étrangers » et mauvais « clandestins »
Danièle Lochak

Pour un droit de vote universel
Monique Chemillier-Gendreau

De l'usage des régularisations
Emmanuel Vaillant

Comment les « papiers » peuvent changer la vie
Smaïn Laacher

Embauches au faciès
Nasser Negrouche

Repli communautaire à Sarcelles
Akram Ellyas

4. - LA FORTERESSE EUROPE
Construite sur le dogme de la libre circulation des marchandises, des biens, des services et des personnes à l'intérieur de ses frontières, l'Union européenne érige, en ce qui concerne ses étrangers, des barrières de plus en plus hautes à ses frontières externes, et implique les pays limitrophes dans la « sécurisation » de son territoire.

Le droit d'asile refoulé à la frontière
Jelle Van Buuren

De Schengen à Amsterdam
Anne-Cécile Robert

En Belgique, un arsenal répressif contre les étrangers
Laurence Vanpaeschen

Apartheid sous plastique à El Ejido
Victor Angel Lluch

Les rêves déçus des Turcs de Solingen
Brigitte Pätzold

CONCLUSION
L'asile aux antipodes
Philippe Rivière

COMPLÉMENTS DOCUMENTAIRES
Bibliographie et sites Internet
Olivier Pironet

Vous pouvez vous procurer « Manière de voir »
en kiosque ou en vous adressant à :
Le Monde diplomatique
Boutique
21 bis, rue Claude Bernard
75242 Paris cedex 05
boutique arobase-anti__spam lemonde.fr
Prix (port compris):
6,86 euros (France)
7,20 euros (Autres pays)

THE GLOBAL REVIEW OF ETHNOPOLITICS

Vol. I, no. 3, March 2002 has just been published
Access to all articles is FREE of charge.

Contents

ARTICLES
Jenny Engström
The Power of Perception: The Impact of the Macedonian Question on Inter-ethnic Relations in the Republic of Macedonia
Kristin Henrard: Post Apartheid South Africa‚s Democratic Transformation Process: Redress of the Past, Reconciliation and Unity in Diversity
Eric Kurlander: Multicultural and Assimilationist Models of Ethnopolitical Integration in the Context of the German Nordmark, 1890-1933

RESEARCH NOTE
Fernand de Varennes: Lessons in Conflict Prevention: A Comparative Examination of the Content of Peace Accords

REVIEW ESSAYS
Gerard Delanty
Two Conceptions of Cultural Citizenship: A Review of Recent Literature on Culture and Citizenship M.K. Flynn
Nationalism: Theory and its Discontents

Appels à contribution

New Perspectives on European Migration and Migration History
Third Workshop on Contemporary European Migration History organised by
Network Migration in Europe e.V. in cooperation with:
Arbeitsstelle Historische Anthropologie at the University of Erfurt
Centre Marc Bloch, Berlin
Date: November 7-9, 2002
Location: University of Erfurt (Germany)

Migration has become a key social phenomenon reshaping Europe since 1945. The 'relocation' of populations as a consequence of mobilisation policies of the 1930s and of World War II (and the Holocaust) was followed by political East-West migration, refugee movements, ethnic migration, migration as a consequence of decolonisation and, not least, labour migration. These migrations have contributed considerably to changing perceptions of Self and Others among immigrants and 'Europeans' alike. Their mass character as well as their complexity has affected adaptation processes and social interactions. This is particularly true for processes and practices of inclusion and exclusion, as well as for the constitution of societies.

Research into migration is by definition an interdisciplinary field. The interdisciplinary dialogue, however, remains underdeveloped. The workshop "History ˆ Migration ˆ Anthropology: New Perspectives on Migration and Migration History" will address questions of immigration in and to Europe in a comparative historical and anthropological perspective with a strong emphasis on the disciplinary intersection of history and (social/cultural) anthropology. The workshop will pay particular attention to:

a. METHODS and THEORIES from the fields of history and (social- and historical-)anthropology with regard to migration research;

b. historical and anthropological/ethnographical CASE STUDIES on migrant movements, migrant incorporation/exclusion and migrant representation etc. in both sending and receiving countries.

The workshop is open to scholars in the Humanities and the Social Sciences. Abstracts for papers (max. of 500 words) will be considered on a competitive basis. The number of participants will be limited to 25. Accommodation can be provided at a guesthouse cooperating with the University of Erfurt (• 23 per night) or at a hotel (• 80 to 100 per night). Financial support for the participants to cover or subsidise travel and accommodation expenses will depend on the success of applications for funding which are currently under consideration at various organisations.

Submissions of abstracts and a short biographical note including a list of publications are welcomed until May 15, 2002. Papers are to be circulated in advance and should be received by September 25, 2002. Publication of the papers in an edited volume is planned. The conference will be conducted in English, but papers can also be submitted in French or German on the condition that a summary of about three pages in English is provided.

For further information see under
http://www.network-migration.org/workshop2002 or contact motte arobase-anti__spam lzz-nrw.de (Jan Motte) or Alf.Luedtke arobase-anti__spam uni-erfurt.de (Alf Lüdtke)
Dr. Michael G. Esch
Centre Marc Bloch
Schiffbauerdamm 19
10117 Berlin
Tel. +49-30-20933781
EMail/Courriel emg arobase-anti__spam cmb.hu-berlin.de

SOUTENANCE DE THESE:

Edouard Mills-Affif soutiendra sa thèse d'histoire sur : "Filmer les immigrés : les représentations audiovisuelles de l'immigration à la télévision française dans le documentaire et le reportage magazine (1960-1986)"
Université de Paris I Sorbonne
1 rue victor Cousin
75005 Paris
Salle J.B Duroselle (galerie Dumas)
29 mars 2002; 9h30
Le jury sera composé de :
M.Gauvard
Mme Tsikomas
M.Odin
M. Champagne
M.Ory
M. Guisard

Conférences, colloques, séminaires


CENTRE D'HISTOIRE SOCIALE DU XXe SIECLE - UNIVERSITE PARIS I

Journée d'étude" Exils et migrations dans l'histoire des communismes "

Les exils et les émigrations politiques occupent une place importante dans l'histoire du XXe siècle, mais également dans celle du communisme, ou plus exactement de certains communismes. De nombreux partis et militants communistes, en effet, ont connu cette expérience, qui a profondément marqué leur culture politique. Dans les régimes qui se réclamaient du communisme, d'anciens exilés ont souvent occupé des positions-clé : à leur tour, ces régimes ont été à l'origine de nouvelles vagues d'exilés. Là où l'émigration politique coexistait avec une émigration économique de masse, les communistes en exil ont cherché à étendre leur influence au sein de cette dernière. Enfin, les communistes en exil ont joué parfois un rôle considérable dans le mouvement communiste des pays d'accueil.
Cette journée d'étude, organisée dans le cadre du séminaire de recherche " Territoires et militants communistes : approches plurielles et comparée ", entend explorer la problématique des rapports entre communisme, exil et migrations : un sujet qui, malgré son importance, reste insuffisamment étudié. Elle s'intéresse aux communismes en tant que mouvements d'opposition, et à ce titre impliqués dans l'exil, pas aux communismes au pouvoir, " producteurs " à leur tour d'exilés. L'attention est concentrée sur la France, pays d'accueil de plusieurs exils communistes (italien, allemand, espagnol, portugais, etc.) aussi bien avant qu'après la seconde guerre mondiale. En comparant quelques expériences particulièrement significatives, tant du point de vue de l'histoire politique que dans la perspective de l'histoire sociale, cette journée se propose de mieux éclairer une dimension importante du phénomène communiste au XXe siècle et de réfléchir sur la spécificité des exils communistes.

Date : 17 mai 2002
Lieu : Centre d'Histoire Sociale du XXe Siècle - 9, rue Malher 75004 PARIS
(Métro Saint-Paul)
Entrée libre.
Contact :
Macha Tournié (machat arobase-anti__spam iresco.fr)
tél. 01 40 25 12 19 - 01 44 78 33 78 ; Fax : 01 44 78 33 98
Bruno Groppo (Centre d'Histoire Sociale du XXe Siècle)

PROGRAMME
Matin : 9h15 - 12h30
Président : Jean-Louis ROBERT
9h15 - 11h10
Bruno GROPPO (CNRS) - Présentation de la journée et introduction générale
Janine PONTY (Université). de Besançon) - Les communistes dans l'immigration polonaise en France
Antonio BECHELLONI (Univ. Lille III), " Quelques itinéraires de communistes italiens en exil "
Eric VIAL (Université Grenoble 2), " L'Union Populaire Italienne, une organisation de masse du Parti communiste italien en exil (1937-1940)
11h10 -11h30 Pause
11h30 - 12h30
Cristina CLIMACO (Université Paris VIII), " Les exilés communistes portugais en France dans les années Trente "
Marie-Christine VOLOVITCH-TAVARES (CHEVS), " L'action des communistes français et portugais vis à vis des immigrés économiques portugais en France après 1945 "


Après-midi : 14h - 18h
Président : Michel DREYFUS
14h - 15h45
Geneviève DREYFUS-ARMAND (BDIC), " Les communistes (PCE, PSUC) dans l'exil républicain espagnol en France "
Natacha LILLO (CHEVS), " L'attitude du PCF face aux exilés politiques communistes espagnols (1939-1975) "
Florence GUILHEM (CHEVS), " Le retour d'exil des communistes espagnols "
15h45 - 16h Pause
16h - 18h
Bernhard BAYERLEIN (Université de Cologne), " Quelques aspects de l'exil communiste allemand en France "
Jay ROWELL (CNRS), " L'exile comme ressource et comme stigmate dans la constitution des réseaux des architectes urbanistes de la RDA "
Serge WOLIKOW (Université de Dijon), " Le rôle des exilés au sein de l'Internationale communiste "
Bruno GROPPO, " Conclusions de la journée "


Séminaire organisé par
Le Groupe Anthropologie du Portugal
-------------
Maison des Sciences de l'Homme - Paris

Vendredi 12 avril 2002
17h15h. – 20h.
Amphithéâtre
Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales
105, bd Raspail
Métro : Notre Dame des Champs
Séance projection - débat 

« La photo déchirée 
Chronique d'une émigration clandestine »

un film de José Vieira
(52 min - 2001)

Débat avec le réalisateur

« Quelle mémoire collective
dans l'émigration portugaise de France ? »
Session internationale d'études doctorales organisée par l'Université Paris 7 Denis Diderot
24 - 28 juin 2002
"Analyse pluridisciplinaire des courants contemporains de migration internationale dans les Amériques"
En ligne (ce site est trilingue : français, anglais, espagnol)

Contact : Laurent Faret
faret arobase-anti__spam paris7.jussieu.fr
Laurent Faret
UFR GHSS
Université Paris 7 - Denis Diderot
2 place Jussieu
75251 Paris cedex 05
fax 331 44 27 81 35
faret <mailto:faret arobase-anti__spam paris7.jussieu.fr


Colloque international organisé par l'équipe Les voi(es)x de l'exil et des migrations
Responsable scientifique : Fawzi BOUBIA
Maison de la Recherche en Sciences Humaines Université de Caen (26-28 septembre 2002)

Cette équipe de recherche a pour objectif d'étudier les phénomènes liés à l'exil et aux migrations (immigration, émigration), que ce soit en littérature, en civilisation ou dans l'histoire des idées. Les questions linguistiques, sociologiques ou philosophiques concernant ces phénomènes font également partie du cadre des investigations prévues par cette équipe. L'intensification des flux migratoires liée à une mondialisation / globalisation de plus en plus accrue a donné naissance à toute une génération d'intellectuels qui pensent, écrivent et militent hors des frontières qui leur ont été assignées traditionnellement. Il ne s'agit pas seulement de la transgression des frontières physiques, mais aussi littéraires, culturelles et philosophiques. L'équipe de recherche, consciente du caractère multiculturel et international de l'objet de ses enquÍtes, est convaincue de la nécessité d'une démarche interdisciplinaire et interculturelle pour mener à bien ce projet, et pour faire ressortir son caractère universel.

Les phénomènes de l'exil ne se sont pas arrÍtés avec la disparition de quelques dictatures totalitaires ou régimes autoritaires. D'autres formes de l'exil, qu'il soit volontaire ou forcé, intérieur ou extérieur, sont apparues depuis, ce qui a donné un nouvel essor à la production littéraire, sociologique et philosophique.

Après avoir contribué à l'organisation à Caen d'un congrès sur le thème « Seuils, limites et marges », dont les actes viennent d'être publiés chez l'Harmattan, cette équipe de recherche organisera du 26 au 28 septembre 2002 un colloque international qui a pour titre « Exil et migration : histoire et actualité d'un phénomène universel ». Elle se propose de réunir des chercheurs ayant pour objectif d'étudier ces deux catégories séparément ou de les analyser conjointement dans leurs similitudes et divergences. Il s'agit également d'appréhender cette problématique dans différentes littératures, sociétés et civilisations et de faire valoir ainsi non seulement le point de vue du critique littéraire, mais également celui de l'historien, du sociologue et du philosophe. En somme, l'objectif principal est de faire le point sur la question et de développer des réflexions propédeutiques susceptibles de nous orienter, dans les manifestations à venir, vers une organisation strictement thématique dans l'appréhension des phénomènes de l'exil et des migrations.

FICHE TECHNIQUE
Lieu : Caen
Date : Du Jeudi 26 septembre 2002 au 28 septembre 2002
Contact : Fawzi BOUBIA (boubia arobase-anti__spam wanadoo.fr)
Url de référence
Adresse : Université de Caen Esplanade de la Paix 14032 Caen
Tél. / Fax : 02 31 56 57 73 .

Mars 2002

Colloques et conférence

Le programme du colloque de Cholet Les étrangers dans l'ouest de la France est disponible (Cholet 25-26 avril 2002 Domaine universitaire de Cholet Bd Pierre Lecoq 49300 Cholet).

On peut se le procurer auprès du Secrétariat du colloque
Monique Charrier
Domaine universitaire de Cholet,
Bd Pierre Lecoq 49300 Cholet
tel (33) 02 41 43 22 58
Fax 02 41 49 22 59

Le groupe de recherches " Politiques antidiscriminatoires " vous invite à assister à la conférence de Paul Schor (EHESS),

" Les catégories ethniques et raciales dans le recensement américain  :  imposition, négociation, appropriation (1740-1940) ".

Elle aura lieu le lundi 25 mars, de 17h à 19h, au Centre d'Etudes et de recherches internationales, 56 rue Jacob, dans la petite salle du rez-de-chaussée (porte à droite de l'accueil, au fond du couloir). La discussion sera introduite par Gwénaële Calvès (Université de Cergy-Pontoise).

Publications

Séphane DUFOIX, Politiques d'exil , Puf, Sociologie d'aujourd'hui, Paris, 2002, 314 pages.

Revues

Une nouvelle revue d'histoire sociale de langue française voit le jour. HISTOIRE&SOCIETES , REVUE EUROPEENNE D'HISTOIRE SOCIALE

Lettres de diffusion et réseaux

Réseau "Migration en Europe" , A l'initiative d'étudiants de l'Université Humboldt à Berlin qui se sont penchés sur le thème des migrations, un réseau "Migration en Europe" fut mis en place qui organise des expositions et déploie des activités dans le domaine de la politique migratoire. Il s'est donné pour objectif de constituer un réseau européen de musées de migration d'ici 2012. Rainer Ohliger du réseau "Migration en Europe" a écrit dix thèses au sujet d'un futur Musée de la Migration. Le document (gratuit) vous sera communiqué via info arobase-anti__spam migrationsmuseum.ch
Les dirigeants du projet suisse de création d'un musée de l'immigration, liée à ce réseau, ont lancé une lettre d'information à laquelle il est possible de s'abonner. Pour vos commentaires veuillez utiliser l'adresse e-mail :  info arobase-anti__spam migrationsmuseum.ch

Appels à contribution

Exile in Modern Europe :  Interdisciplinary Perspectives
Location :  New Jersey, United States
Workshop Begins :  2002-05-17
Exile in Modern Europe :  Interdisciplinary Perspectives Workshop at Rutgers, the State University of New Jersey May 17-18, 2002, New Brunswick, NJ.
Sponsored by History Department, European Studies Graduate Student Association, Center for Russian, Central and East European Studies.
In the past two decades our changing world has forced scholars in humanities to focus more on those phenomena in world history that can be described as transnational. For the most part this trend was and is reflected in the studies of diasporas, which have expanded tremendously to encompass practically any dispersed group. And yet, this emerging trend towards a history of transnationality has overlooked an important cultural and political institution in modern Europe that provides significant insights into the emergence of the cosmopolitan European culture that transcends national borders-- the institution of political exile and emigration, urging some historians to label political emigrations a "lost subject". At the same time, exile as a phenomenon of modern history brings to light those processes in modern state and nation formation that are defined by borders and limits :  here one finds the first signs of the emerging regime of exclusion and repression. The task of our workshop will be to address the phenomenon of exile in modern Europe from perspectives offered by history, political science, sociology, literary studies, and anthropology. The workshop will be divided into three sections (history, political science/sociology/anthropology, and literary and cultural studies). Papers will be distributed in advance among participants.
Submissions can, but do not have to, focus on one of the following topics :  * Comparative history of political emigrations * Terminological debate, e.g., refugees, expellees, exiles, émigrés, etc. * Nansen commission and the management of political exile * Political asylum as a modern institution * Regime of modern nation-state and political exile * Cultures of exile-- political emigrations and their impact on host societies * Cultures of exile-- issues of continuity in national traditions * Political emigrations and Homeland politics * Nationalism and political exile * Political exile as a catalyst of transnational cultural exchange * Political exiles and political movements in host societies * Social structure and social development of émigré communities
Deadline for abstract submissions is March 30, 2002.
For additional information or to submit your abstract please contact Serguei Glebov at the address below.
Contact information : 
Serguei Glebov
Rutgers University History Department
16 Seminary Place,
New Brunswick,
NJ 08901
Tel/Fax :  1-651-323-2979
Email :  glebov arobase-anti__spam rci.rutgers.edu
Workshop website :  http://www.rci.rutgers.edu/~glebov/exileworkshop/exile.htm
West Virginia University Announces the Fifth U.S. Senator Rush D. Holt History Conference
To be held March 14-16, 2003 In Morgantown, West Virginia

"On the Move :  Migration and the Reconstruction of Cultural Identity
"
With the 40th annual James M. Callahan Lecture presented by Dr. Joe William Trotter, Mellon Professor of History at Carnegie Mellon University. The conference committee invites papers and panel proposals from any field of history that applies to this year's theme. Completed panel proposals will be given preferential treatment.
Abstracts will be accepted until August 1, 2003. Abstracts should be between 250 and 500 words in length and discuss the paper's theme and its conclusions.
Please address all submissions or questions to the addresses given below.
Conference Director :  OR Panel Coordinator : 
Carletta H. Savage Connie Rice
Department of History
West Virginia University
, WV Morgantown, WV 26506-6303
mail : corice arobase-anti__spam westco.net

Février 2002

Communiqué de presse
Lancement d'un dictionnaire biographique de l'immigration

Le 21 février 1944, dans l'enceinte du fort du Mont-Valérien, en banlieue parisienne, 22 résistants étaient fusillés par les Allemands. Ils s'appelaient Manouchian, Boczor, Fontano, Rayman, Elek, Alfonso, Fingercwaig… La plupart d'entre eux étaient des étrangers. Ils avaient été choisis pour servir une opération de propagande qui visait à faire croire que la résistance était menée par des étrangers.
Il est vrai que les étrangers ont été nombreux à s'engager dans la résistance française pour la libération de leur patrie d'adoption. A leurs yeux, cette contribution à la résistance en France était aussi un moyen de hâter la libération de leur pays natal.
Cette participation des étrangers à la résistance en France a fait l'objet, depuis une vingtaine d'années, de plusieurs travaux
historiques. Des livres ont été publiés et des expositions ont été organisées. Néanmoins, cette présence des étrangers au sein de la résistance française demeure aujourd'hui encore méconnue du grand public.
Le 21 février 2002, à l'occasion de l'anniversaire de la mort des Francs-Tireurs de l'Affiche Rouge, Génériques publie sur son site les biographies des résistants étrangers fusillés ce jour-là ainsi que celles de dizaines de leurs compagnons de combat, Francs-Tireurs et Partisans de la Main-d'œuvre immigrée en région parisienne.
Rédigées par Grégoire Georges-Picot, ces notices inaugurent une nouvelle rubrique du site de l'association Génériques  :  le dictionnaire biographique. Enrichi progressivement, ce dictionnaire présentera les biographies d'étranger(e)s ou de Françai(se)s qui ont joué, à un titre ou un autre, un rôle dans l'histoire de l'immigration des deux derniers siècles.

www.generiques.org
contact  :  Laurence Canal
Tel  :  01 49 28 57 75
Mail  :  l.canal arobase-anti__spam wanadoo.fr

Appel à contribution

Interdisziplinäre Tagung, "Integrationen des Widerläufigen"

10. bis 12. Oktober 2002, Universität Zürich
Tagungsthema
Integrationen des Widerläufigen
Integrationen des Widerläufigen stehen häufig am Anfang neuer Entwicklungen. Indem Denkmuster, Weltsichten oder Wahrnehmungsweisen, die dem Gewohnten entgegengesetzt sind oder ihm auch nur scheinbar zuwiderlaufen, mit dem Bestehenden verbunden werden, wird kultureller Wandel möglich. Der Plural in "Integrationen des Widerläufigen" macht deutlich, dass sowohl diese Integrationsprozesse als auch deren Ergebnisse ganz unterschiedlich aussehen können. Neue und alte Konzepte können sich in verschiedenem Grade durchdringen :  von völliger Dominanz des einen, zur gegenseitigen Beeinflussung bis hin zur Verschmelzung in einer neuen Ordnung. Kernfragen, die es von den Standpunkten unterschiedlicher Disziplinen aus zu beleuchten und diskutieren gibt, sind :  Wie wird Widerläufiges in Bestehendes integriert bzw. welches sind die Ausschlussmechanismen? Wo und wie finden Integrationen statt? Inwiefern bewirken diese einen kulturellen Wandel?
Geplante Sektionen
Integrationen widerläufiger Perspektiven
Sobald Gegenstände und Sachverhalte von verschiedenen Menschen wahrgenommen und/oder untersucht werden, entstehen unterschiedliche Sichtweisen. Diese Perspektiven können sowohl mit einer gewissen Eigenständigkeit zeitgleich nebeneinander existieren, als auch durch ihre gegenseitige Beeinflussung ineinander übergreifen. Häufig dominiert bei diesem Prozess eine bestimmte Perspektive alle anderen. Diese Dominanz ist in der Regel abhängig vom historischen Moment und somit unter Umständen nur vorübergehend. Das wirft eine Reihe interessanter Fragen auf :  Warum und wie kommt eine solche Hierarchie zustande, ohne dass dabei die untergeordneten Perspektiven ihre Bedeutung ganz verlieren? Wann kommt es zu einer Aufwertung anderer Perspektiven oder zu einem Perspektivenwechsel, und welche Konsequenzen hat eine solche Veränderung?
Eröffnungsreferat :  N.N.
Integrationen widerläufiger Welten
Diese Sektion geht der Frage nach Integrationsmechanismen des Fremden in Text und Bild nach. Dabei sollen geographische, kulturelle und historische Distanz als zentrale Aspekte des Fremden im Vordergrund stehen.
Eröffnungsreferat :  Susanna Burghartz, Historikerin, Universität Basel
Integrationen widerläufiger Geschichtsbilder
Vergangene Zeiten und Ereignisse werden je nach historischem und gesellschaftlichem Kontext immer wieder anders interpretiert, Geschichtsbilder wandeln sich. "Geschichtsbilder" sind auch die verwendeten Quellen, nämlich Bilder und Visualisierungen. Unter rezeptionsgeschichtlichem Ansatz soll untersucht werden :  Wie wird Vergangenheit vermittelt und dadurch in die eigene Gegenwart integriert? Wie wird durch Geschichtsbilder eine "historische Wirklichkeit" dargestellt bzw. konstruiert?
Eröffnungsreferat :  Jens Jäger, Historiker, Universität Hamburg
Integrationen widerläufiger Diskursfelder
Die Homologiebeziehungen zwischen verschiedenen Diskursarten sind immer auch Ausdruck von Zweck- und Zielverfolgungen, die konstituierend für das sind, was innerhalb einer bestehenden Kulturformation gemeinhin als "Gegebenheit" anerkannt ist. Wie entstehen solche Diskurszusammenhänge und wie durchlässig für Widerläufiges sind sie?
Eröffnungsreferat :  Ursula Konnertz, Philosophin, Universität Tübingen
Integrationen und kulturelle Identität
In diesem Themenblock werden kulturelle Identitäten untersucht. Diese werden als eine von Gruppen oder Individuen bewusst oder unbewusst vorgenommene Auswahl an kulturellen Möglichkeiten verstanden, welche sich als ständiger Prozess konstruiert. Die "von aussen" zugetragenen und die selbst angeeigneten kulturellen Wertvorstellungen können in widersprüchliche Konstellationen zueinander geraten, was eine Integration oder einen Ausschluss der jeweiligen Anteile bewirken kann. Im Folgenden werden solche Integrationsleistungen untersucht; dabei werden einerseits Strategien zur Bewahrung oder Integration der eigenen Identität innerhalb einer bestimmten Kultur, anderseits der Umgang der betroffenen Gruppen oder Individuen mit den an sie gerichteten Forderungen und Erwartungen fokussiert.
Eröffnungsreferat :  Jacques Picard, Historiker, Universität Basel
Weitere Informationen : 
Informationen zum Mentoring-Projekt "Integrationen des Widerläufigen" und insbesondere zur Tagung auch unter "http://www.mymentoring.com"
Auf dieser WebSite finden sich unter den Porträts die Beschreibungen der Beiträge, die die Mitglieder unserer Gruppe an der Tagung vorstellen werden : 
- "Integrationen widerläufiger Perspektiven" :  Kinga Fekete, Barbara Hellriegel, Cornelia Rizek
- "Integrationen widerläufiger Welten" :  Ylva Gasser, Stina Schwarzenbach, Natalie Schweizer
- "Integrationen widerläufiger Geschichtsbilder" :  Kerstin Peter, Alexandra Rückert
- "Integrationen widerläufiger Diskursfelder" :  Elke Huwiler, Marianne Sommer, Nicole Wachter
- "Integrationen und kulturelle Identität" :  Elisabeth Eggimann, Yvonne Leimgruber
Call for Papers : 
- Abstract :  * bis 1 Seite (Ausführungen zum geplanten Referat, Dauer :  15 Min.)
- Angabe der gewünschten Sektion
- CV
- Senden :  bis 15. März 2002 an :  elke.huwiler arobase-anti__spam freesurf.ch

Séminaires

Dans le cadre du séminaire interdisciplinaire du laboratoire DIASPORAS (Université Toulouse le Mirail / CNRS - UMR 5057, responsable Laure Teulière ) consacré pour l'année 2001-2002 au thème "Conversions  :  frontières, passages et déplacements identitaires",
conférence d'Alain Touraine (EHESS)  :  "Diaspora  :  a braindrain / la fuite des cerveaux"
le mardi 26 février 2002 à Toulouse (14h-16h30 au Forum des Cordeliers)

Conférences, débats


Jeudi 28 février à 18h30  :  Les Jeudis de l'IMA organisent une table ronde autour du numéro précédent de Confluences, "Maghrébins de France"

Janvier 2002

Conférences, journées d'études, séminaires

1) Antisémitisme et baptêmes forcés dans la Rome du premier XIXe siècle
ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE
Séminaire Méditerranée XVIIIe-XXe
G.Pécout
DAVID KERTZER
HISTOIRE DE L'ITALIE CONTEMPORAINE
ANTHROPOLOGIE RELIGIEUSE ET HISTOIRE DE L'ANTISÉMITISME

David I. KERTZER, invité au Département d'histoire de l'École normale supérieure au mois de janvier 2002, est professeur d'anthropologie et d'histoire sociale à l'Université de Brown aux États-Unis (Chaire Paul Dupee, Social Science, Anthropology and History). Spécialiste des rituels politiques (Ritual, Politics and Powers, Yale University Press, 1988) et de l'anthropologie de la famille et de la religion (Family, Political Economy and Demographic Change, University of Wisconsin Press, 1989), il s'est consacré à l'étude de l'Italie contemporaine à travers trois principaux champs  :  l'anthropologie politique du communisme, la démographie et l'enfance depuis l'époque libérale et les relations entre la Papauté et les juifs ainsi que l'antisémitisme catholique.
Il a publié récemment The Kidnapping of Edgardo Mortara, Knopf, 1997 traduction française Pie IX et l'enfant juif, Paris, Perrin, 2001) et The Popes against the Jews. The Vatican's Role in the Rise of Modern Antisemitism; Knopf, 2001, traduit en allemand et en cours de traduction en France chez Robert Laffont. David KERTZER co-dirige avec John A.DAVIS le Journal of Modern Italian Studies.

Calendrier des interventions de David KERTZER à l'École dans le cadre du séminaire « Méditerranée XVIII-XXe » de Gilles Pécout, le mercredi de 10h30 à 12h30, salle d'histoire, escalier D, 1er étage, ENS, 45, rue d'Ulm  : 
Mercredi 16 janvier 2002
Antisémitisme et baptêmes forcés dans la Rome du premier XIXe siècle
2) HISTOIRE ET MÉMOIRE(S) DE L'IMMIGRATION
M-C Blanc-Chaléard
CHEVS
Groupe Histoire de l'immigration
Séance du mardi 15 janvier 18-20h
Salle Goguel
IEP Paris
Introduction
HISTOIRE ET MÉMOIRE(S) DE L'IMMIGRATION

Notre groupe "immigration" a choisi de devenir un vrai groupe de travail autour d‚un thème de recherche, qui devrait ouvrir sur des journées d'études voire un colloque et qui serait proposé comme axe de présentation aux intervenants que nous inviterons dans les séances ultérieures. Dans cette perspective, nous vous proposons une première séance de travail le 15 janvier 2002. Nous avons pensé que le thème "Histoire et mémoire(s) de l'immigration" était à la fois un thème ouvert susceptible d'intéresser un nombre important de chercheurs et une occasion de faire le point sur quelque vingt années d'histoire de l'immigration. Si la relation histoire/mémoire semble devenue un lieu commun de la recherche historique contemporaine, il faut reconnaître qu‚elle occupe une place spécifique pour l'histoire de l'immigration. Une place "allant de soi" par certains côtés, mais qu'il n'est pas inutile d'interroger.
1. Très tôt, l'histoire de l'immigration a été interpellée comme une histoire-mémoire et non regardée comme la simple ouverture d‚un nouveau champ de connaissances (ce qu'elle était initialement dans l'équipe qui entourait J-B Duroselle)  :  dans le Creuset français, G.Noiriel stigmatisait l'amnésie française sur le sujet et, en réponse, toutes les recherches sur l'histoire des immigrés se sont présentées peu ou prou comme les instruments d‚un aggiornamento de notre mémoire collective. Avec un succès complet, débouchant sur des colloques, des expositions (Toute la France), la collection "Français d'ailleurs, Peuple d'ici" chez Autrement, vouée aux lieux de mémoire de la France immigrée. Sans compter une médiatisation importante. Questions possibles  :  Vingt ans après, quel bilan peut-on faire de cette relation, de sa richesse, de ses faiblesses ou de ses lacunes ? Comment cet angle d'attaque a-t-il influencé les pratiques savantes ?
2. La plupart des recherches ont eu (et ont toujours) recours aux témoignages. Elles ont ainsi été conduites à s'interroger sur la mémoire et sur son rôle dans l'identité des groupes immigrés comme dans l'intégration individuelle ou collective. On retrouve un certain nombre de traits communs dans toutes les histoires d'immigration, mais il y a aussi bien des différences tenant au type d'émigration (exil/ émigration économique), aux origines (aspects culturels, nationalisme, héritage colonial), aux générations (immigrés, enfants d'immigrés voire petits-enfants), aux époques aussi (avant et après les années 1970). Il y a là une mise en commun possible des recherches déjà menées, des interrogations sur les vecteurs et les temps de la mémoire, sur les critères d'une typologie.
L'histoire de l'immigration participe, par la force des choses, à la construction identitaire des groupes d'origine immigrée  :  la question des historiens héritiers d‚une histoire d'immigration pourrait aussi être posée, ainsi que celle des archives, ce qui nous conduit tout droit au projet de musée. Ce ne sont là que quelques pistes destinées à susciter débat et critique. Celles et ceux qui sont intéressés par cette réflexion sont invités à apporter leur contribution et nous vous espérons nombreux.

3) Le CODHOS :  Un réseau documentaire en histoire ouvrière et sociale
Le Codhos organise une journée le mardi 29 janvier aux archives nationales dont le titre est Le CODHOS :  Un réseau documentaire en histoire ouvrière et sociale
9h30 Ouverture
9H40 Présentation du Codhos
10 H Présentation de l'inventaire des congrès ouvriers, de la base de données et du site web du Codhos
10H30 Les sources en histoire ouvrière et sociale  :  état des lieux et perspectives (débat)
11H 45 conclusion
Une invitation sera exigée à l'entrée
contact :  CHS
9 rue Mahler
F75181 Paris Cedex O4
mail fblum arobase-anti__spam univ-paris1.fr
site web

Appels à contributions

1) Dialogues on the Diaspora
North Carolina
Deadline :  2002-01-18
Description :  Reminder--The Institute of African American Research at the University of North Carolina at Chapel Hill invites submissions for its 8th Annual Conference. This year's theme is "Dialogues on the Diaspora". Papers should :  Address contemporary transnational flows of people, information and knowledge.
Contact :  kbuansi arobase-anti__spam email.unc.edu
2) Women/Gender Network
Women/Gender Network The Women/Gender Network of the Social Science History Association
Annual Meeting, October 24-27, 2002,
St. Louis, Missouri
SUBMISSION DEADLINE :  February 15, 2002

The Women/Gender Network of the Social Science History Association is soliciting complete panels and individual papers for possible presentation at the 2002 SSHA Annual Conference. Proposals related to this year's conference theme "International Perspectives on Social Science History :  Thinking Globally, Researching Locally, Working Cooperatively" are encouraged, but the Network welcomes all proposals focusing on interdisciplinary approaches to women and gender history. The Network particularly seeks panel proposals that provide comparative perspectives across time and national boundaries, that reflect the multi-disciplinary make-up of SSHA, and that examine the intersections of gender and race/ethnicity/class/age/disability.

Network members at the 2001 annual meeting expressed particular interest in soliciting proposals on the following topics : 
-Women and Urban Space
- Global feminism
- Domestic workers in transnational economies
- International perspectives on marriage and divorce
- Bridging disciplinary divides in women/gender studies
- Gender and the Globalization of Caring Work
- Interdisciplinary perspectives on classical and medieval gender history
- Immigrant women
- Feminism and Religion
- Women, Substance Abuse and Criminality
SUBMISSIONS :  All submissions should be submitted electronically via the SSHA website . The deadline for submissions is February 15, 2002.
FOR MORE INFORMATION, CONTACT : 
The SSHA Women/Gender Network Web page . This site contains a discussion board to facilitate the organization of panels, exchange of ideas for submissions etc... It is open to all interested in participating in the 2002 conference.

REVUES

Je vous signale la parution récente du dernier numéro de la revue Migrance, consacrée à l'histoire des migration et éditée par l'association Génériques (voir leur site  :  www.generiques.org). Il est consacré à la fondation d'un centre national de l'histoire et des cultures de l'immigration. Le prochain numéro (n°20 abordera l'histoire de l'immigration au Luxembourg).


MIGRANCE N° 19  : 


RAPPORT POUR LA CRÉATION D'UN CENTRE NATIONAL DE L'HISTOIRE ET DES CULTURES DE L'IMMIGRATION

SOMMAIRE
I. Avant-propos
A. La France, Terre d'immigration
B. Une forte demande sociale
C. Le développement de la recherche
D. Des convergences européennes
II. Première Partie  :  le concept
A. L'institution
Ses champs chronologique et géographique Ses dix messages
B. Le positionnement
Un Centre national
Une tête de réseau
Un Centre multi-fonctionnel
III. Deuxième partie  :  missions, publics, contenus
A. Les missions
1. Une vocation patrimoniale
2. Un Centre de ressources scientifiques  :  ouvrir le musée sur l'université 3. Etre un lieu de vie, d'échanges
B. Les Publics
1. La stratégie à l'égard du public doit être au coeur du projet
2. Des actions ciblées
C. Les Contenus  :  nature des récits de l'immigration
1.Les axes structurants
2. Donner à comprendre les parcours migratoires
IV. Troisième partie  :  structure juridique et hypothèse de localisation
A. Un établissement public national
1. La création d'un établissement public national
2. Ménager des partenariats avec les associations, l'université, les entreprises et les collectivités locales
B. Grille d'appréciation des hypothèses de localisation
C. Hypothèses de localisation
1. Hypothèses envisagées non retenues
2. Hypothèses à explorer
3. Hypothèses retenues
V. Conclusion
VI. Annexes
VII. Etudes
A. Les archives audiovisuelles et l'immigration B. Quel enseignement de l'histoire de l'immigration dans les manuels de Terminale ?

PUBLICATIONS : 

Nathan WEINSTOCK, TERRES PROMISES, avatars du mouvement ouvrier juif au delà des mers autour de 1900 :  Etats-Unis, Canada, Argentine, Palestine, Paris, editions Metropolis, 2002, 220p.

Il s'agit d'un ouvrage consacré à l'immigration juive au tournant du siècle, avec une attention particulière pour les militants socialistes juifs partis rechercher l'Utopie au-delà des mers, loin de la Russie dont ils sont majoritairement issus. N. Weinstock étudie bien sûr le paradis américain et ses figures emblématiques comme l'anarchiste Emma Goldman et son compagnon Alexandre Berkman. Il étudie comment se créa une classe ouvrière juive au contact du capitalisme américian. Mais il élargit aussi sa vision à d'autres terres :  l'Argentine (N. Weinstock rappelle ainsi que l'écrivain Joseph Kessel vécut un temps dans la colonie juive de Clara en Argentine). Le Canada, en particulier le rôle des immigrés juifs dans l'apparition d'un mouvement communiste. La Palestine enfin où ces immigrés, juifs et socialistes, affrontent autant les ouvriers arabes que les exploitants agricoles ou les patrons sionistes.

Le journal Libération, dans son numéro du mardi 15 janvier 2002 (rubrique Rebonds), a publié une critique, trés favorable, de ce livre, sous la signature de Jean-Luc Allouche. On peut la consulter sur leur site www.liberation.com
christophe.LE-DREAU

Si vous désirez qu'une manifestation ou une parution soit mentionnée dans la prochaine édition de cette page d'actualité, vous pouvez envoyez un message à P. Rygiel.

[ Retour à l'index de la rubrique ]