Actualités et nouveautés Le colloque de 1999 Articles
Bilans, débats, comptes rendus Dernier ouvrage Pointeurs et Bibliographie
Page de garde Vos commentaires et propositions

Le 30 mai 1997, nous invitions Clarisse Herrenschmidt (CNRS), historienne et anthropologue de l'écriture et du langage.

Voici une présentation rapide de la problématique qui fut abordée lors de cette séance. Le compte rendu détaillé arrivera prochainement.

Internet, écritures passées et présentes

Grâce à une écriture hypertextuelle, délinéarisée, Internet devrait engendrer une révolution culturelle de très grande ampleur. Ce discours, fondé sur une idéologie de l'innovation, est fréquemment légitimé par le renvoi à l'exemple de l'imprimerie, qui témoignerait d'un précédent bouleversement social consécutif à l'incidence d'un développement technique sur l'organisation et la transmission des savoirs. Nous avons déjà apporté de sévères critiques à ces raisonnements, notamment en rappelant la complexité de la socialisation d'une technique ou de ses fruits, mais aussi en évoquant d'autres exemples historiques, comme les premières annotations hypertextuelles en marge des papirii de la bibliothèque d'Alexandrie.

Il nous semble essentiel de comprendre au niveau le plus fin ce qu'est une écriture, son incidence sur le rapport de l'homme au monde, les médiations qu'elle introduit entre les choses du langage et les choses du monde, les appropriations et les conceptualisations qu'elle permet ou ne permet pas. Une approche historique et anthropologique des écritures, de leurs supports, de leurs graphies permettra assurément de mieux imaginer les transformations qu'Internet (et d'autres technologies passées ou futures) peuvent imprimer au social, sans négliger les conditions d'apparition de ces transformations.


Actualités et nouveautés Le colloque de 1999 Articles
Bilans, débats, comptes rendus Dernier ouvrage Pointeurs et Bibliographie
Page de garde Vos commentaires et propositions