Présentation des outils de Koutosuiss

Version Mac avec fenêtres, menus etc (septembre 1996).
Ce logiciel pour littéraires et sociologues contient une dizaine d'outils simples et utiles: indexations, concordances, collages latéraux de fichiers, voire extractions de colonnes sont alors automatiquement réalisés. Koutosuiss vous laisse le maximum de liberté et son usage est aisé.
Comme il est écrit en Perl, vous pouvez vous permettre toutes les audaces relatives aux mots, aux groupes de mots, à la ponctuation...
Note: Logiciel disponible à l'URL ftp://barthes.ens.fr/pub/KT/Koutosuiss-1.2.sea.hqx.
Si vous ne disposez pas de StuffIt Expander pour décompresser cette archive hqx (ce qui est rare de nos jours), avec Fetch, une connexion au serveur ftp de barthes (barthes.ens.fr, en anonymous) vous permettra de récupérer le même dossier, en demandant le rapatriement de pub/KT/Koutosuiss-1.2.bin.

Fonctionnement: Koutosuiss vous propose dans sa version actuelle 7 outils. Tous travaillent à partir d'un (ou deux) fichier(s) au format ascii (on dit aussi texte seul), et produisent un nouveau fichier ascii qui contient les résultats de vos requêtes. Vous ouvrez ce fichier des résultats avec le traitement de texte de votre choix. L'unité de travail de Koutosuiss est la ligne: une succession de caractères de longueur quelconque, terminée par un retour-chariot. C'est donc aussi ce qu'on appelle communément un paragraphe.

Le dictionnaire

Trie et compte les mots d'un fichier. Vous avez le choix des séparateurs de mots (en général les symboles de ponctuation), vous pouvez demander à confondre majuscules et minuscules, et disposez de trois options de tri (fréquences croissantes, décroissantes, tri alphabétique).

Le charioteur

Convertit certains signes (souvent de ponctuation) en retour-chariot. Très utile pour préparer des fichiers qui ont de longs paragraphes avant d'y chercher le contexte de certaines formes graphiques.

Le leitmotiv

Construit le dictionnaire de tous les groupes consécutifs de deux, trois ou quatre mots dans une même ligne. Cet outil peut être assez gourmand en mémoire si vous entrez un gros fichier.

Le grand péribole

A partir d'un corpus et d'un fichier de formes graphiques, il vous repère le contexte de ces formes dans le corpus, en affichant la ligne qui contient la forme, avec aussi la ligne du dessus et celle du dessous.

Le petit péribole

Mêmes fichiers d'entrée. Cet outil est entre le leitmotiv et le grand péribole. Vous obtenez tous les groupes de mots consécutifs qui contiennent les formes graphiques recherchées. Le dièse sert de joker et il est possible de demander la référence (numéro de ligne ou premier mot de la ligne, qui peut être du type &&xyzt&& ou nom_de_l'auteur) du groupe de mots qui entoure la forme graphique. Celle-ci peut être entourée par jusqu'à cinq autres mots.

Le latéro-colleur

Plutôt pour des fichiers d'enquête. Si vous avez deux fichiers, qui, chacun, ont en première colonne un identifiant unique et trié (de façon numérique ou alphabétique), mais que les fichiers ne disposent pas des mêmes identifiants (il peut y avoir des trous), cet outil vous recolle au mieux ces fichiers, avec l'identifiant comme clé. Utile aussi pour construire des fichiers avec beaucoup de colonnes.

L'extracteur de colonnes

Vous définissez vos séparateurs de colonnes, qui peuvent être fort exotiques, choisissez les colonnes qui vous tentent, le séparateur du fichier résultats (si possible plus confortable que le séparateur d'entrée) et le tour est joué.
Retour au serveur